DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La Mise En Place D'un Système De Comptabilité Analytique

Mémoires Gratuits : La Mise En Place D'un Système De Comptabilité Analytique. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 31

globant, en plus de la comptabilité générale, un système de comptabilité analytique, budgétaire et des tableaux de bord.

I- FINALITES ET OBJECTIFS DE LA C.A.E ?

I-1 Les limites de la comptabilité générale :

La comptabilité générale est une technique qui permet d’élaborer les documents de synthèse et qui récapitule la situation patrimoniale de l’entreprise à une date bien déterminée. En effet les états financiers publiés par la comptabilité générale fournissent des informations synthétiques et globales et malgré qu’elles présentent un intérêt certain, elles ne peuvent pas fournir des renseignements détaillés sur la composition des coûts d’un produit ou d’une activité, du résultat de tel produit ou activité. Elles sont donc impropres à fournir des explications, encore moins à permettre une prise de décision.

De même, la comptabilité générale n’enregistre que les flux externes entre l’entreprise et ses différents partenaires extérieurs et par conséquent seuls ces flux sont pris en considération. Elle ne peut pas donc fournir aux utilisateurs des indications sur le processus de transformation qui, depuis les ressources prélevées de l’extérieur, se transforment en produits finis ou services destinés à être vendus.

A cet effet, la comptabilité générale doit être associée avec d’autres disciplines ou procédures afin d’avoir un système d’information comptable qui permet de véhiculer des informations pertinentes pour une prise de décisions rationnelles et adéquates.

I-2- Définition et Fonction de la Comptabilité Analytique :

La comptabilité analytique est un outil d’analyse et du contrôle des coûts dans l’entreprise. Elle effectue un certain nombre de traitements, ventilations, abonnements, etc. …, dans le but de mener des analyses multidimensionnelles permettant l’évaluation de la rentabilité de produits, coûts des opérations, contrôle des centres de coûts, préparation de décisions.

D’après l’ancien plan comptable Tunisien, la comptabilité analytique d’exploitation est un instrument d’étude et d’informations complémentaires (à la comptabilité générale) qui répond à un souci périodique d’analyse des mouvements internes de l’exploitation et dont les principaux buts sont : « de la détermination des coûts, de contrôle de rentabilité des opérations de l'entreprise, de contrôle de rendement, de mesure de la productivité et de l’évaluation financière de certains postes d'actif ».

D’après cette définition, Il est possible d’énumérer les fonctions de la comptabilité analytique d’exploitation, à savoir :

➢ Une fonction de calcul des coûts et analyse de la rentabilité :

Le premier objectif assigné à la C.A.E est la détermination des coûts des produits et services. Dans cette perspective, elle joue le rôle d’un outil de calcul. Il s’agit concrètement de répartir les charges de la comptabilité générale entres les différents produits, activités et services.

La détermination de ces coûts devra permettre de fixer les prix de vente et à déterminer les différentes marges et par conséquent la rentabilité des produits et services vendus.

Par ailleurs, la C.A.E devra fournir les éléments nécessaires à l’évaluation de certains éléments du bilan à savoir :

- Les stocks des matières, produits finis, encours, etc.…

- Les immobilisations créées et les travaux effectués par l’entreprise pour elle-même.

Dans ce cadre la C.A.E constitue une aide à la comptabilité générale les rendant mutuellement complémentaires.

➢ Une fonction d’analyse de l’activité et des conditions internes d’exploitation :

Par l’analyse des coûts et le suivi de leur évolution dans le temps, le calcul des normes, la détermination des écarts entre le prévu et le réalisé et son explication, la C.A.E permet de suivre et d’analyser les conditions internes d’exploitation dans le but d’une maîtrise de l’activité. En assurant cette fonction, la C.A.E permet de situer la responsabilité des différents intervenants dans l’activité de gestion.

➢ Une fonction de prévision et d’aide à la prise de décision :

Par les informations qu’elle produit, la C.A.E permet aux différents responsables de projeter leur activité dans l’avenir et d’évaluer les résultats de leur décisions dans le futur.

Le caractère détaillé des informations internes publiées par la C.A.E facilite la prévision de leur évolution future. Compte tenu des informations sur les flux internes et sur l’évolution des conditions internes d’exploitation, il est possible d’évaluer, à priori, l’impact d’une décision sur les coûts et le résultat futur de l’entreprise.

Ces différents objectifs peuvent être regroupés selon trois axes comme le montre le schéma ci-dessous :

Calcul des coûts et analyse de rentabilité

OBJECTIF DE LA

C.A.E

CONTRÔLE AIDE A LA PRISE

DE GESTION DE DECISION

1- L’axe calcul des coûts est orienté vers le passé, dans la mesure où il conduit au calcul à posteriori des coûts des produits fabriqués ou vendus.

2- L’axe contrôle de gestion concerne le présent, le contrôle dont il s’agit étant un contrôle régulateur et non un contrôle sanction.

3- L’axe aide à la prise de décision est orienté vers le futur puisqu’il est destiné à fournir aux managers un modèle économique, leur permettant de tester leurs décisions avant de les prendre.

I-3 Eléments de comparaison entre comptabilité générale et C.A.E :

La comptabilité générale, essentiellement par ses documents de synthèse, fournit des éléments primordiaux pour connaître l’activité de l’entreprise et sa situation, mais ce sont les caractéristiques de cette comptabilité qui rendent ses informations insuffisantes pour répondre à des exigences de gestion de tous les jours ou d’options stratégiques :

❑ La comptabilité générale est une comptabilité des flux externes qui concernent l’entreprise et son environnement et partenaires externes. En revanche la comptabilité analytique d’exploitation s’intéresse aux flux internes qui matérialisent le processus de transformation des matières en produits finis.

❑ La comptabilité générale est une comptabilité globale ou d’agrégation. En effet, les informations, quant aux charges, aux produits et aux résultats sont fournies de manière globale. Quant aux informations publiées par la comptabilité analytique d’exploitation, elles sont détaillées. En effet elle permet de connaître les coûts et le résultat par produit, par centre, par activité etc.

❑ Les règles de la comptabilité générale sont rigides et normatives. En d’autres termes, le comptable doit utiliser pour l’enregistrement des opérations et l’élaboration des états financiers des règles d’enregistrement et de présentation fixées soit par des normes ou par une nomenclature. De plus le changement de méthodes n’est autorisé que s’il est motivé par une amélioration de la qualité de l’information financière. En revanche la comptabilité analytique utilise des règles souples et évolutives. En effet l’entreprise a la possibilité de choisir les règles de calcul et d’imputation des charges qui s’adaptent le mieux avec son activité, son organisation, sa structure et son objectif.

❑ L’information publiée par la comptabilité générale revête le caractère financier. De ce fait elle doit être précise, certifiée et formelle. Par contre celle publiée par la comptabilité, analytique, elle a une portée économique et destinée à la prise de décisions et par conséquent, elle doit être rapide, pertinente et approchée.

❑ La comptabilité générale s’intéresse au passé de l’entreprise puisqu’elle centralise et mémorise les flux et opérations déjà réalisées, alors que, la comptabilité analytique est tournée vers le présent et le futur.

II- LES TRAVAUX PREALABLES A LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME DE COMPTABILITE ANALYTIQUE

Pour pouvoir mettre en place un système de comptabilité analytique d’exploitation efficace et adapté à l’entreprise, on doit respecter certaines étapes primordiales pour la réussite de cette opération.

II-1 Analyse de l’activité de l’entreprise :

Cette tache consiste essentiellement

...

Télécharger au format  txt (40.3 Kb)   pdf (353.4 Kb)   docx (22.3 Kb)  
Voir 30 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com