DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Barrière de la langue

Étude de cas : Barrière de la langue. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  16 Mai 2016  •  Étude de cas  •  1 131 Mots (5 Pages)  •  898 Vues

Page 1 sur 5

1 / 3

Dans le cadre de ma formation infirmière j’effectue actuellement un stage en dermatologie de 10 semaine. Les équipes médicales et paramédicales assurent des soins curatifs, palliatifs et relationnels auprès de patients atteints de pathologie cutanés, tumorales ou non tumorales.

Les patients externes ou hospitalisés sont pris en charge dans le service pour des plaies chroniques (escarres, ulcères), maladies auto-immunes (pemphigoide bulleuse), parasitologie, chirurgie dermatologiques (exérèse cutanée), allergologie, cancers cutanés, dermatoses inflammatoires et allergiques (psoriasis, eczéma ).

Le service est composé de :

* 15 lits d’hospitalisation complète

* 5 lits d’hospitalisation de jour

* 7 salles de consultations

* 2 salles de petite chirurgie

L’équipe est composé :

* Infirmières diplômées d’état

* Aides soignants

* Agents de services hospitaliers

* Médecins, professeurs, internes et externes en médecine.

* Diététicienne

* Kinésithérapeutes

* Assistante sociale

* Cadre de santé

* Secrétaires du service

L’analyse de situation que j’ai choisi est la barrière de la langue lors d’un soin relevant du rôle prescrit de l’infirmier. La situation se déroule dans la matinée.

J’ai pu constater que tout comme moi, le personnel avait du mal à prendre en charge ce type de patient. C’est une prise en charge qui me parait être différente et plus difficile que celle d’un patient parlant le français.

La situation se présentant avec une patiente de 30 ans, Mme A atteinte de toxidermie. La toxidermie est une dermatose (maladie de la peau) due à une intoxication par un médicament quel que soit le mode d’administration, se présentant par une éruption cutanée formée de petites papules très urticantes sur l’ensemble du corps.

La patiente suis un traitement à base de dermocorticoides qui est un dérivé de la cortisone à usage local sous forme de pommade BETNEVAL. Le traitement freine le renouvellement et la multiplication des cellules de la peau et limite le suintement.

La patiente est pommader une fois par jour. La crème lui est appliquer sur l’ensemble du corps et nous prêtons un pantalon et une blouse à la patiente afin qu’elle garde la crème toute la journée sur elle et que le traitement soit optimal.

2 / 3

Dans la matinée, je vais prévenir la patiente que j’ai un soin de pommadage à lui faire elle ne me répond pas, je lui dit que je reviens.

Je vais dans la salle de soins afin de vérifier la prescription médicale relevant du rôle prescrit et ensuite je prépare le pommadage. Je sort un pot en plastique, une petite spatule, la crème BETNEVAL et de la cold-cream. La cold cream ayant des propriétés apaisantes, anti-irritantes et ayant des vertus autement protectrices.

J’effectue le mélange, je prend une paire de gants et me rend dans la chambre de la patiente.

Je toque, j’explique à la patiente que je viens lui faire son soin de pommadage. A cet instant je vois que la patiente n’a pas compris se que je lui ai dis. Et j’essaye de lui ré expliquer avec mes mots, mais je n’ai toujours pas de réponse.

Je vais voir l’infirmière qui connaît déjà la patiente et elle m’explique que je mis suis mal pris. Elle m’explique que la barrière de la langue était quelque

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (72.7 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com