DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire De La Musique De Mc SoLaard : "l'Argent Ne Fait Pas Le Bonheur"

Mémoires Gratuits : Commentaire De La Musique De Mc SoLaard : "l'Argent Ne Fait Pas Le Bonheur". Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

veté, d'autres dans la quête de pouvoir, les autres ... Il semble qu'il n'y ait pas de règle. Tout est possible parce que nous sommes tous différents. D'ailleurs s'il y avait une règle, on la connaîtrait et nous nous empresserions de l'appliquer. Mais paradoxalement, si elle existait et si tout le monde l'appliquait, nous serions tous les mêmes et sans différences nous perdrions non pas le sens de nos vie puisque nous l'aurions tous atteint. Mais bien plus NOTRE vie. Nous serions les mêmes et sans différences nous aurions aucune individualité. Alors puisque tous les chemins peuvent être les bons. Pourquoi ne pas tenter celui de l'argent ? "Ils veulent tester" Et pourquoi pas ? Et dans la société de consommation qui est la nôtre aujourd'hui, il semble qu'une règle s'impose à nous. Pour être heureux il faut avoir, posséder, consommer, ... et pour cela il faut le moyen qui est l'argent. Alors comme "on" dit. Si l'argent ne fait pas le bonheur. Il y contribue. En effet nous savons tous par expérience que sans aucun moyen, la vie est pratiquement difficile à vivre, voire insupportable. Dans une société d'échanges qui est la nôtre. Sans moyen d'échange pas de nourriture. Pas de transport, Pas de soins. Pas de toit. Pas le minimum vital. ... On le comprend bien parce que nous sommes dans une société d'échanges il nous faut le moyen d'échanger. Et l'argent est bien ce moyen. Alors oui si l'argent ne fait pas le bonheur. Il y contribue. Nous pouvons tous le vérifier à la hauteur de nos moyens. Sans lui pas d'échange et sans échange aucun moyen d'être heureux. Alors que ce soit sur la cour d'école en primaire ou devenu ado et même adulte, nous aspirons tous à avoir les moyens sans lesquels nous ne pourrions pas être heureux. Mais si l'argent est le moyen d'une vie heureuse. Il ne peut pas en être la fin. Parce que si l'argent devient la fin. Cette fois c'est l'homme lui-même qui devient le moyen. Or là nous perdons le sens des valeurs et de la valeur de la vie même. Il faut en effet apprendre à distinguer "ce qui a un prix et qui a une dignité" comme nous le rappelait Epictète ou Kant. Le hors de prix c'est cela. Ce qui n'est pas quantifiable. L'inévaluable c'est ça, ce qui ne peut et ne doit s'acheter c'est cela. On le sait depuis la nuit des temps. C'est un principe. Mais comme tout principe. On peut le transgresser. Et dans cette course effrénée à l'argent roi, perdre en chemin l'essentiel, notre dignité. On peut en effet acheter des enfants. En faire un trafic dans le seul but d'avoir de l'argent. On peut acheter des femmes et les louer ou les vendre dans le seul but de faire de l'argent. Ou se vendre soimême. Mais là on le comprend bien, en nous comportant de la sorte, inversant le sens des valeurs entre ce qui a un prix et ce qui a une dignité, nous nous aliénons nousmêmes esclaves de notre cupidité et perdons nous-même très vite toute dignité aux yeux des autres. Mais, peut-être plus insupportable encore, nous supportons de moins en moins bien le regard que nous portons sur nous-mêmes. Nous n'osons plus nous regarder parce que nous avons vendu notre âme. C'est le mythe de Faust renouvelé. Et c'est ce à quoi Marx aussi à sa manière, en économiste, nous avertit aussi : "la qualité de pouvoir tout acheter et de s'approprier tous les objets, est par conséquent l'objet dont la possession est la plus éminente de toutes [...]. L'argent est l'entremetteur entre le besoin et l'objet, entre la vie et le moyen de subsistance de l'homme. [...]

Il apparaît aussi comme cette puissance de perversion contre l'individu et contre les liens sociaux, etc. (...). Il transforme la fidélité en infidélité, l'amour en haine, la haine en amour, la vertu en vice, le vice en vertu, le valet en maître, le maître en valet, le crétinisme en intelligence, l'intelligence en crétinisme. Comme l'argent, qui est le concept existant et manifestant de la valeur, confond et échange toutes choses, il est la confusion et la permutation universelles de toute chose, donc le monde à l'envers, la confusion et la permutation de toutes les qualités naturelles et humaines." Marx : Manuscrits de 1844 Alors oui, L'argent ne fait pas le bonheur. Mais il y contribue tant que nous savons hiérarchiser les valeurs, vis-à-vis de nous-mêmes et vis-à-vis des autres entre ce qui a un prix et ce qui a une dignité. Toujours chercher à maintenir cette hiérarchie des valeurs n'est pas la garantie du bonheur. Mais au moins celle de notre humanité. Et c'est ce que veut nous dire Mc Solar. Alors pour

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (81.1 Kb)   docx (7.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com