DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

En Quoi l'Innovation Est-Elle Un Facteur De Productivité

Commentaires Composés : En Quoi l'Innovation Est-Elle Un Facteur De Productivité. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

et 5).

B. Et la compétitivité structurelle

Les objectifs principaux de l’innovation reposent toutefois sur la recherche d’une amélioration de la compétitivité structurelle. En effet, en 2001, 58 % des entreprises innovantes en France visent à étendre la gamme de leurs produits et 56 % à améliorer la qualité des produits existants (document n°1).

L’innovation de produit est donc essentielle pour se positionner sur les marchés mondiaux concurrentiels et passe par des efforts en matière de recherche et développement. De plus, il est préférable que cette innovation de produit soit une innovation radicale ou de rupture pour se trouver dans une position de leader sur les marchés mondiaux (document n°6).

L’innovation organisationnelle peut aussi avoir pour objectif la qualité totale comme ce fut le cas avec l’application du toyotisme dans les entreprises, et contribuer de ce fait à accroître la compétitivité structurelle.

Deuxième partie : qui doit être sans cesse stimulée pour faire face à l’impératif de compétitivité

A. Favoriser les dépenses de R&D

Ce sont les économies d’Europe du Nord (Suède, Finlande), les Etats-Unis et le Japon qui consacrent la part la plus élevée en matière de R&D en % du PIB en 2004.

Or, plus les dépenses de R&D en % du PIB sont fortes, et plus l’indice global de compétitivité est élevé (document n°4).

Les recherches fondamentale et appliquée doivent entraîner plus d’innovations de rupture et garantir une meilleure compétitivité (document n°6).

B. Par une politique active de coopération des acteurs économiques

Il existe une volonté politique européenne avec la mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne (document n°3) pour s’imposer sur la scène mondiale.

Cette politique nécessite une coopération entre les acteurs publics et privés.

Par exemple, pour renforcer la compétitivité des entreprises, les pouvoirs publics français ont souhaité rapprocher les acteurs publics et privés de l'innovation, c’est à dire rassembler sur un territoire donné les compétences des unités publiques et privées de recherche, des centres de formation, et le savoir-faire des entreprises.

Les chercheurs et les entrepreneurs sont mobilisés, dans le cadre d’une coopération public/privé, sur des projets nouveaux porteurs d’innovation de rupture, qui doivent permettre aux entreprises impliquées de prendre des positions de leader ; avec la participation financières de l’Etat, des collectivités locales, de l’Europe et des entreprises, (document n°2)

Cette démarche donne donc naissance aux pôles de compétitivité conformément au modèle américain de la Silicon Valley (document 2).

Conclusion

La compétitivité qu’elle soit en termes de prix ou structurelle apparaît comme le résultat d’un processus d’innovation. Par conséquent, une plus grande stimulation de cette dernière devrait permettre aux entreprises de gagner des parts de marché. Des politiques tendant à faciliter les coopérations entre les différents acteurs de la vie économique comme la mise en place des pôles de compétitivité sont donc menées dans les pays développés à économies de marché et notamment en France.

Cependant, ces mesures qui ont comme objectif d’accroître les performances du système productif génèrent aussi des effets sur le facteur travail utilisé pour des biens et des services. A court terme, une main d’œuvre qualifiée sera mobilisée pour initier un travail de recherche, de conception. En revanche, au

...

Télécharger au format  txt (5.9 Kb)   pdf (73.1 Kb)   docx (7.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com