DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Fiche De Lecture "Aux Côtés Des Personnes Polyhandicapées"

Dissertation : Fiche De Lecture "Aux Côtés Des Personnes Polyhandicapées". Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

de relation ». Ces personnes sont accompagnées par une équipe pluridisciplinaire aussi bien en ce qui concerne la santé que le travail éducatif, chacun a un rôle spécifique dans l’accompagnement de la personne. Il est à noter que grâce au progrès des soins et de l’accompagnement, leur espérance de vie a augmenté, ce qui est à prendre en compte dans leur accompagnement.

Chapitre 2 : L’accompagnement des adultes polyhandicapés

Depuis la loi 2002-2, les pratiques d’accompagnement ont évolué, elles sont plus personnalisées, l’usager est au cœur de l’action éducative. De plus, la structure se doit d’avoir un projet d’établissement. Le projet d’établissement concerne l’accueil, la vie quotidienne, les soins, l’animation et la rééducation en fonction de l’environnement géographique et historique, de facteurs culturels, financiers etc.

L’un des supports essentiels aux pratiques d’accompagnement est la communication dont la communication entre professionnels. Elle se matérialise dans les notes d’information, les classeurs de transmission, les comptes-rendus de réunion, les cahiers individuels, les cahiers de suivis des repas, le journal de semaine etc et bien entendu toutes les réunions.

Chapitre 3 : La dimension adulte dans notre accompagnement

La personne adulte polyhandicapée a deux statuts : « celui d’une personne qui aurait gardé un statut d’enfant à vie et celui d’un statut d’adulte à définir ». C’est dans cette optique que se concentre la conduite éducative. On se préoccupera de faire attention de ne pas les infantiliser. Le fait de tomber dans un langage enfantin quand on s’adresse à eux est surement du à leur communication non-verbale, on doit s’adapter et employer un langage compréhensible. Ainsi, dans l’exemple de cette MAS, il semblerait que les professionnels vouvoient la personne tout au long de son accompagnement.

Le fait qu’ils ne s’expriment pas par la parole peut entrainer une chosification de la personne comme un objet de soin. C’est une forme de maltraitance dont il faut se méfier.

Sa prise en compte en tant qu’adulte implique sans aucun doute la prise en compte de sa vie affective et de sa sexualité et leur respect.

Chapitre 4 : Qualité de l’accompagnement et participation des résidents

Dans tous les actes de la vie quotidienne, on va essayer au mieux de les faire participer pour les amener vers plus d’autonomie mais aussi de favoriser leurs préférences sur leur envies culturelles, gustatives et sociales (avec la mise en place du conseil à la vie sociale). Le résident comme acteur est un vrai défit dans ce genre d’institution car ils sont pour la plupart sous-tutelle et il faut trouver des moyens de compréhension qui leur accessible.

Chapitre 5 : Le travail avec les familles : vers une communauté raisonnable

Ce chapitre comporte une phrase très représentative de l’accompagnement en MAS et de sa difficulté à conserver le statut d’adulte mais aussi de la distance : « L’accompagnement de la personne se construit dans l’affect du fait du corps à cœur qui s’impose, des liens qui se créent et de la symbolisation qui s’opère ».

Le travail avec les familles est très important, il la place comme acteur du projet individualisé. C’est pour çà qu’il est indispensable de les informer du travail éducatif tout en gardant une certaine transparence.

Aussi, il faut être attentif aux visites des familles, ceux qui se retrouvent seuls peuvent en souffrir, ils peuvent avoir des angoisses d’abandon ou le ressentie d’une grande sollitude.

Chapitre 6 : Qualité de l’accompagnement au réveil

Chapitre 6 : Qualité de l’accompagnement au réveil

Tout d’abord, il faut respecter le rythme de chacun que ce soit au coucher comme au réveil. Un réveil bienveillant amène à un bien être et est un bon départ pour une journée. C’est un moment privilégier de soin et d’attention ou le calme s’impose pour une question de respect de la personne et de la collectivité. C’est aussi un temps éducatif et relationnel

Chapitre 7 : Qualité de l’accompagnement à la toilette

La toilette est un temps privilégié, On va effectuer des soins et prendre garde à certains changements qui devraient être signalé aux personnels de santé. Çà peut être vécu comme un moment de détente et de bien-être mais il va falloir s’adapter avec ceux pour qui c’est un moment d’angoisse.

On va solliciter la personne pour qu’elle effectue certains gestes seule. Sa tenue vestimentaire sera soignée en prenant en compte ses goûts, son âge mais aussi en fonction du temps.

Une des difficultés qui n’a pas encore été abordée est l’organisation. En effet, c’est la clé du rythme de la vie de la structure chaque résident doit avoir plusieurs temps privilégiés tel que celui-ci. Par manque de temps, on peut négliger l’hygiène, l’intimité, la sécurité, faire preuve de d’indifférence et ne pas respecter le matériel. On doit profiter de ces instantspour communiquer et renforcer la relation car on est dans un accompagnement individuel, ce qui n’est pas communs en institution.

Chapitre 8 : Qualité de l’accompagnement aux repas

C’est un moment de plaisir, de relation et d’interaction. On va aider ceux qui ne sont pas en capacité de manger seul à le faire sans mettre de côté ceux qui peuvent manger sans aide. On va mettre l’accent sur un environnement calme, de confort et sécurisant.

C’est aussi un temps éducatif, on va éveiller ses gouts et son autonomie. « Les inclure dans la vie quotidienne amène de la vie ! » (P127) C’est aussi un moyen de communication, si un repas se passe mal c’est peut être parce qu’un résident est dans un mal-être qu’il ne peut pas exprimer.

Chapitre 9 : Qualité de l’accompagnement social et éducatif

Elle passe par l’observation en prenant garde à une mauvaise interprétation qui engendrerait une fausse évaluation des besoins, de ses désirs, des capacités et des compétences. C’est un autre risque de maltraitance.

Elle dépend de l’implication et de la motivation du professionnel.

Elle est matérialisée par le projet individuel.

Chapitre 10 : Les activités organisées

Plusieurs problèmes sont rencontrés lors d’animation d’activités. Nous devons prendre en compte tout d’abord leur fatigabilité, leur goût et leurs capacités. Ensuite au niveau des professionnels, on observe un manque de formation, de la fatigue, un manque d’organisation, un manque de temps et de motivation. Avant de ce lancer dans le choix d’une activité, il faut s’interroger sur les besoins physiologique, de sécurité, d’amour, d’appartenance, d’estime de soi et d’accomplissement personnel. Les activités vont s’articuler autour de 4 grands domaines : celui du rapport au corps, tout ce qui concerne le sensoriel, les relations sociales entre usagers et professionnels mais aussi entre résidents entre eux et ce qui englobe l’éveil cognitif et sensoriel grâce à l’imaginaire.

Dans cet ouvrage, un bon animateur est doté de savoirs, de savoirs faire et de savoirs être.

Chapitre11 : Qualités de l’accompagnement

...

Télécharger au format  txt (12.1 Kb)   pdf (108.6 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com