DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La détermination de l'emploi selon la théorie néoclassique et la critique de Keynes

Dissertation : La détermination de l'emploi selon la théorie néoclassique et la critique de Keynes. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  13 Juin 2019  •  Dissertation  •  814 Mots (4 Pages)  •  111 Vues

Page 1 sur 4

La determination de l'emploi selon la théorie neoclassique et la critique de Keynes

Le role de l'emploi a toujours été central dans l'economie capitaliste, l'emploi etant le capital travail servant à la production que les précurseurs Smith, Ricardo analysaient comme un cout qui diminuait le profit, il est egalement une rémuneration qui participe à stimuler la demande.

Quels sont les differences de point de vue entre les neoclassiques et keynes sur le role de l'emploi dans l'economie ?

Dans une premiere partie nous allons nous intéresser à la theorie neoclassique, puis dans un second temps à la critique de keynes.

        L'analyse macroéconomique néoclasique

La loi de Say comme fondement de l'analyse macroéconomique néoclassique

L'analyse macroéconomique néoclassique basée sur les hypothèses de rationalité parfaite et homogène des agents économiques, de concurrence pur et parfaite et de flexibilité des prix et des salaires afin de démontrer l'autorégulation marchande. Ainsi la Loi de say est au fondement de cette analyse, l'offre crée sa propre demande. En effet tout valeur ajouté donne lieu à un revenue correspondant transformé par la suite en demande direct par la consomation des individus ou des entreprises, ou indirect sous la forme d'épargne qui servira d'investissemenent. Le niveau d'activité d'une économie est égal à la consomation plus l'epargne (Y = C+I).

puisqu'il n'y a pas de problème de debouché, le niveau d'activité d'une n'est alors contraint que pas ses capacités productive. Le capital financier étant facilement empruntable le capital travail est donc la limite à la quantité d'offre produite. L'economie fonctionne théoriquement au plein emploi des capacité productive.

L'autorégulation du marché de l'emploi

Selon cette logique , le marché du travail est au depart du bouclage macroéconomique néoclassique, c'est lui qui à son niveau d'equilibre determine le niveau d'activité d'une economie. Il eteint son niveau d'equilibre à l'intersection entre la fonction continue croissante de l'offre de travail et la fonction continue décroissant de la demande de travail selon le niveau de salaire. Plus le salaire est élevé plus cela va incité l'individu à renoncé a sa part de loisir pour aller travailler mais plus le salaire est élevé moins les entreprises vont embaucher. Le marché s'ajuste au point d'équilibre ainsi, si la demande est superieur à l'offre le niveau de salaire baisse et inversement si l'offre de travail est supperieur a la demande le salair va augmenter. Les desequilibres ne son que transitoire, pour les néoclassiques si les désequilibres persistent cela est du à un manque de flexibilité des prix, ils sont donc contre toute intervention de l'etat qui pourrait entraver le fonctionnement naturel du marché comme la mise en place d'un salaire minimum ou d'aide social par exemple.

        La critique Keynesienne de l'analyse neoclassique

La demande comme point de depart

L'invalidité de la loi de Say est le point de depart de l'analyse de Keynes. L'offre ne crée par sa propre demande, certe la creation de valeur ajouté va engendre une distibution de valeur equivalente dans l'economie mais elle ne sera pas entierement transformé en demande. En effet les individues peuvent consommer ou epargner mais ils peuvent également thésauriser. Meme si se comportement n'est pas rationnel les indivdues ont une préference pour la liquidité. Cette valeur thésaurisé crée un désequilibre entre l'offre et la demande, la demande est toujours inferieur à l'offre. Le niveau d'activité n'est donc pas fixé selon les capacitées productives mais en fonction de la demande que keynes nomme "demande effective" c'est à dire la demande anticipé par les entreprises. Les entreprises embauchent afin de produir non pas le maximum mais les quantitées qui vont repondre à cette demande, c'est la demande qui determine niveau d'emploi mise en oeuvre.  

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (65.9 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com