DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Analyse De Pratique Sep

Documents Gratuits : Analyse De Pratique Sep. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 9

yline): traitement des douleurs neuropathiques périphériques de l'adulte.

Panos* (tétrazépam): traitement des contractures musculaires, interaction avec l'amytriptyline (Laroxyl*) à prendre en compte.

Kardégic* 75 (acétylsalicylate de lysine): traitement préventif secondaire de la TVP, de l'HTA (anti agrégant plaquettaire: fluidifie le sang), effets indésirables: ulcères gastriques.

Forlax* (macrogol): traitement symptomatique de la constipation.

Cacit-D3* (calcium, colécalciférol): traitement correctif des carences vitamino-calciques, effets indésirables: constipation.

Aérius* (desloratadine): traitement des rhinites allergiques.

Copaxone* (glatiramère): traitement indiqué pour réduire la fréquence des poussées chez la personne atteinte de SEP(traitement de fond de la SEP), effets indésirables: réactions aux sites d'injection (érythème, douleur, induration, prurit, oedème, inflammation, hypersensitivité, voire même nécrose).

Solu-Médrol* (méthylprednisolone): traitement (corticoïde) de la SEP en poussée, effets indésirables: ostéoporose, hypokaliémie, ulcères gastro-duodénaux, HTA.

Célestène* (bétaméthasone): traitement (corticoïde) de la SEP en poussée, en relais d'une corticothérapie IV (intraveineuse), effets indésirables: ostéoporose, hypokaliémie, ulcères, HTA.

- M. Baptiste L. (EIDE): étudiant infirmier en 1ère année, en stage au sein du foyer, éxécute le soin.

- Mme Chantal L. (IDE): infirmière du foyer, observe le soin.

QUOI ?

Injection en sous-cutané d'une dose de Copaxone* (Cf. traitement de Melle C.) sous prescription médicale (article Art. R.4311-7 relatif à l'exercice de la profession, notemment aux actes professionnels sous prescription), suivant un protocole, et évaluation des sites d'injection précédents en regard des effets indésirables du traitement.

OÙ ?

Dans la chambre de la résidente, celle-ci étant encore alitée.

QUAND ?

Le matin, au réveil, avant la toilette et le petit-déjeuner.

COMMENT ?

Avant:

Préparation du matériel et du traitement (hygiène des mains faite, friction hydroalcoolique - sécurité du patient, limitation des risques d'infection):

Un plateau contenant 2 boules de coton (une imbibée d'alcool pour nettoyer le derme au site d'injection – sécurité du patient, limitation des risques d'infection, l'autre sèche pour comprimer le site après l'injection), la seringue préremplie de 1 ml de Copaxone* (solution injectable SC à 20 mg/ml) dans son emballage (côté plastique en bas, côté papier en haut (préservation de l'intégrité de l'emballage pour une conservation optimumdu produit), une paire de gants à usage unique pour pratiquer l'injection (sécurité du patient, limitation des risques d'infection, l'autre sèche pour comprimer le site après l'injection).

Un haricot afin de jeter les cotons et l'emballage de la seringue.

Un conteneur DASRI jaune pour piquants, coupants, tranchants (sécurité et protection du soignant et du soigné, respect de la traçabilité, du circuit et de l'élimination des déchets).

Le carnet de suivi des injections de Copaxone*, celui-ci comporte 24 pages (2 par mois), pour chaque mois sur la 1ère page il y a un schéma d'un corps humain vu de face et de dos, sur le schéma vu de face y sont reportés 16 sites d'injection (4 à la gauche et 4 à la droite de l'abdomen, et 4 par cuisse), sur celui de dos y sont reportés 8 sites d'injection (2 sur la partie postérieure de chaque bras, et 2 sur chaque fesse), chacun des 24 sites ainsi reportés est annoté par une lettre (de A à X), ce qui permet de cocher les sites au fur et à mesure des injections dans le mois, sur la 2ème page se trouve un calendrier permettant de reporter la lettre du site d'injection sur la ligne correspondant au jour de l'injection (traçabilité des actes, respect du protocole d'alternance du site d'injection, transmission écrite à destination des autres soignants).

Vérification dans le carnet de suivi des sites d'injections précédents (prise en compte des transmissions), afin de sélectionner un nouveau site non utilisé depuis au moins une semaine (respect de l'alternance des injections du traitement): la partie supérieure de la fesse droite.

Nouvelle hygiène des mains, friction hydroalcoolique (sécurité du patient, limitation des risques d'infection).

Nous frappons à la porte de Melle C. et attendons son accord pour entrer (respect de l'intimité de la personne), nous la saluons (respect de la personne) tout en allumant la présence et lui expliquons le soin qui va être effectué (information de la personne, recherche du consentement).

Pendant:

Installation du matériel dans la chambre de la personne en respectant le triangle du propre et du sale et au vu des contraintes du lieu (pas d'adaptable, 1 chariot de soin pour 2 IDE / celui-ci étant avec l'IDE s'occupant des pansements et des touchers rectaux, bureau de la personne éloigné du lit): le plateau contenant les gants, le coton et l'emballage de la seringue sur la table de nuit de la personne (le plus propre au plus près de la personne), le haricot sur le radiateur au pied du lit (au plus loin de la personne) et le DASRI sur la table de nuit à l'opposé du plateau (considéré comme du sale « propre »).

Hygiène des mains, friction hydroalcoolique (sécurité du patient, limitation des risques d'infection).

Le lit étant contre le mur, nous enlevons les freins et déplaçons latéralement le lit afin d'être placé de chaque côté de Melle C. et remettons les freins, à l'aide de la télécommande nous levons le lit afin de le placer à une hauteur permettant de travailler confortablement (ergonomie, sécurité de la personne et du soignant).

Installation sur le côté gauche de la personne en mobilisant ses ressources (accompagnement de la personne, maintien de l'autonomie).

Melle C. porte des protections en raison de ses troubles sphinctériens, nous dégraffons un côté et vérifions qu'elle n'est pas souillée (auquel cas une petite toilette eut été nécessaire avant d'effectuer le soin – respect de l'hygiène, sécurité de la personne, limitation des risques d'infection).

Nouvelle hygiène des mains, friction hydroalcoolique (sécurité du patient, limitation des risques d'infection).

J'annonce à Melle C. que je vais pratiquer l'injection (information et recherche du consentement), celle-ci me répond qu'elle s'en « fiche », qu'elle ne sent rien « en bas » (troubles proprioceptifs), dans le même temps je vérifie l'état cutané des précédents sites d'injection sur les 2 fesses afin de décéler d'eventuelles manifestations des effets indésirables de la Copaxone*, en effet Melle C. a déjà présenté des nécroses de type escarre suite à certaines injections.

Je passe les gants à usage unique (sécurité du patient, limitation des risques d'infection), j'ouvre l'emballage de la seringue préremplie de Copaxone* en respectant le sens d'ouverture, je jette l'emballage dans le haricot, je retire le capuchon de l'aiguille, la seringue positionnée vers le haut (sécurité et ergonomie, limitation des risques d'accidents), et le jette dans le haricot.

J'évacue la bulle se trouvant dans la seringue en imprimant un mouvement de rotation du piston (ne pas appuyer trop vite afin de ne pas oerdre de solution).

Tout en continuant de tenir la seringue aiguille vers le haut avec la main droite, avec ma main gauche je désinfecte le site d'injection en ne passant qu'une fois (pas d'aller retour) et laisse le coton positionné à droite sur la fesse (repère afin de retrouver le bon site), ensuite je prend le coton sec entre l'annulaire et l'auriculaire de ma main gauche et pince la fesse de Melle C. avec le pouce et l'index afin d'obtenir une épaisseur suffisante pour pratiquer l'injection.

J'annonce à Melle C. « je pique! » (information de la personne), et plante l'aiguille de biais entre mon pouce et mon index gauche, à l'aide de mon pouce droit

...

Télécharger au format  txt (13.4 Kb)   pdf (119.4 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com