DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Cours de Gestion sur le diagnostic d'entreprise, niveau licence de commerce

Cours : Cours de Gestion sur le diagnostic d'entreprise, niveau licence de commerce. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  18 Juillet 2018  •  Cours  •  2 689 Mots (11 Pages)  •  219 Vues

Page 1 sur 11

Le diagnostic d’entreprise

Un diagnostic se fait en 3 parties plus une conclusion.

La 1ère partie c’est l’étude de l’exploitation qui va déterminer si l’entreprise gagne ou perd de l’argent et qui va surtout en expliquer les raisons. Important car la finalité de l’entreprise est de gagner de l’argent et donc comprendre pourquoi on en perd au cas où.

La 2ème partie correspond l’étude de la structure financière à moyen terme. Cette étude va permettre de voir si l’entreprise est solide financièrement et de voir si elle capable de résister en période difficile (peut avoir une entreprise qui gagne beaucoup d’argent et avoir une fragilité financière). Pour cette partie on regarde les ratios endettement, fond de roulement et capacité d’autofinancement.

La dernière partie est l’étude de la structure financière à court terme soit de la trésorerie. Cette dernière étude permet de voir si l’entreprise peut faire face à ces échéances à court terme. Puis, la conclusion reprend succinctement les points forts et points faibles et on donne des pistes d’améliorations.

On peut confier cette mission a un tiers

  1. Etude de l’exploitation :

  1. Etude du chiffre d’affaire :

L’étude de l’exploitation commence par celle du chiffre d’affaire. Avec le CA on doit calculer son évolution, juger son évolution et expliquer son évolution.

Calculer l’évolution du CA : CA N – CA N-1/CA N-1 X 100 = … %

Gradation jugement : + 10% bien +15% très bien, progression, croissance, stagne

Compréhension de l’évolution du CA : raisons de variation         

+ 2% augmentation normale avec le cours de la vie

  • Hausse de la demande :
  • Naturel créer par un besoin, une période
  • Résultat d’une stratégie de communication, marketing : augmentation des frais de communication et de publicité
  • Innovation, diversification, lancement d’un nouveau produit
  • Augmentation du nombre de point de vente, fusions avec une autre société, agrandissement d’une surface de vente : augmentation des immobilisations, investissements
  • Fermeture d’une boutique concurrente
  • Embauche de commerciaux : augmentation des frais de personnel
  • Baisse du CA
  • Nouveaux concurrents
  • Crise économique, grève, attentats
  • Entreprise vieillissante, manque d’innovation = baisse régulière

  1. Etude de la marge commerciale ou de production :

Certaines entreprises sont en production et négociation ou seulement l’un des deux.

Pour la marge commerciale ou de production on commence par regarder son évolution en valeurs à travers le pourcentage de la marge dans le CA (2ème colonne dans le compte de résultat). La marge dépend de la référence secteur et donc son évolution aussi. Il faut ainsi se référencer à la marge de la profession et regarder où se situe la marge par rapport à la moyenne.

Raisons de variations de la marge commerciale :

  • Politique de prix à la baisse : baisse volontairement mon prix de vente pour conserver un volume d’activité (concurrence) = baisse de la marge bénéficiaire

       Stratégie de pénétration : compensation des prix bas par le volume

  • Prix de vente identique et augmentation du prix des matières premières : prix de revient plus élevé
  • Un même produit n’est pas vendu au même prix pour tous les clients : fluctuation de la marge commerciale en fonction de la clientèle (particuliers, société, école, mairie…)
  • Une entreprise ne vend pas qu’un seul article et n’as pas la même marge commerciale sur tous les articles 

  1. Etude des autres charges externes et consommation indirecte :

Ce poste regroupe les frais généraux de l’entreprise : loyer, publicité, frais de déplacement, fourniture de bureau, honoraire comptable et juridique, assurance. Les charges externes représentent en générale entre 8% et 12% du CA.

  1. Etude de la valeur ajoutée :

Pour la valeur ajoutée il faut expliquer son évolution savoir si elle s’améliore ou diminue et pourquoi elle s’améliore si la marge augmente ou si les charges diminuent ou s’aggrave si la marge diminue ou si les charges augmentent.

Valeur ajoutée = marge globale – charge (conso indirecte)

  1. Etude des subventions d’exploitation :

Lorsqu’il y a des subventions d’exploitation c’est toujours un élément d’analyse favorable qui signifie que l‘entreprise reçoit des subventions de l’état ou d’une autre société.  

  1. Etudes des impôts et taxes :

Les impôts et taxes sont un poste sur laquelle les entreprises n’ont pas de moyen d’action. On regarde juste s’ils sont dans la normes (entre 0,5% – 1,5%). On en parle que si l’entreprise a fait une acquisition, fusion, extension auquel cas on va voir l’impôt et taxes augmenter lier a des taxes spécifiques pour ces opérations.

  1. Etude des charges de personnels :

On commence par regarder en valeur pour donner une idée de l’effectif de la société. Une augmentation de salaire peut être une augmentation globale, une prime, un extra mais pas une embauche ou un licenciement.

Une personne payer au SMIC coûte environ 25 000 euros de coût pour l’entreprise par an : on divise ainsi les frais de personnel par 25.

On regarde si les frais personnels sont suffisants avec l’indice de main d’œuvre (= frais de personnel / marge global X 100) qui ne doit pas excéder 55%. Trop de frais de personnel pour quelqu’un de pas efficace ou en train d’être formé. S’il n’est pas bon il faudra calculer une économie des frais de personnelles.

  1. Excèdent brut d’exploitation :

C’est un solde intermédiaire de gestion. Si l’excédent brut d’exploitation n’est pas bon il peut être annonciateur d’un risque de défaillance de l’entreprise. Explique sa variation à partir des postes du dessus : valeur ajoutée, subventions d’exploitation, impôts et taxes et charges de personnel.

  1. Etude des dotations aux amortissements :

Si les amortissements augmentent c’est qu’il y a eu investissement et donc c’est un signe positif et de dynamisme pour l’entreprise. Si les amortissements diminuent une entreprise a beaucoup investie et ils diminuent : elle est dans une phase d’attente avant de réinvestir. Ils peuvent également diminuer s’il n’y a plus d’investissement dans une entreprise vieillissante, au bord de la retraite ou qui attende de vendre, de céder.

Dans une entreprise de négociation l’amortissement est d’environ 0,5% et 1,5% du CA et dans une entreprise de production de 4% à 5% du CA parfois même plus. Il y a plus d’amortissement dans la production pour les machines.

  1. Etude des provisions :

Une provision c’est de constater à un moment donné que le stock perd de la valeur ou qu’un client risque de ne pas nous payer. Au moment où il y a un de ces risques on va poser une provision qui va pour diminuer l’impôt imposable sur les bénéfices. C’est une mesure de prudence pour éviter de prendre une grosse perte l’année suivante. Quand il n’y a pas de provision cela peut signer un manque de prudence ou exprimer des pertes. A l’inverse quand il y a beaucoup de provision cela signifie que l’entreprise a beaucoup de client en difficulté.

  1. Etude résultat d’exploitation :

En principe pour être satisfaisant il doit représenter de 3% à 5% du CA. On l’explique en partant de l’excèdent brut d’exploitation.

  1. Etude du solde financier :

Le solde financier : qui dit solde dit différence entre produit et charge. S’il est positif les produit sont supérieur aux charges et tout va bien, plus il est élevé mieux c’est. Les produits financiers de l’entreprises peuvent venir de placements financiers (suppose que l’entreprise a une bonne trésorerie) comme des placements en action qui donne des dividendes soit des escomptes pour payement comptant des fournisseurs.

...

Télécharger au format  txt (17.2 Kb)   pdf (88.7 Kb)   docx (20.4 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com