DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Est-Il Nécessaire d'Avoir Des Connaissances Afin d'Apprécier Pleinement Une Œuvre Littéraire ?

Commentaires Composés : Est-Il Nécessaire d'Avoir Des Connaissances Afin d'Apprécier Pleinement Une Œuvre Littéraire ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

ue "Dom Juan", où, Molière, commence la pièce par un éloge du tabac. Il faut donc savoir que le tabac à cette époque était prohibé par les dévots, avec lesquels Molière avait des différents.

Mais les connaissances ne sont pas les seuls "outils" pour apprécier un œuvre littéraire. En effet, l’imagination du lecteur peut suffire à apprécier une œuvre littéraire. Ainsi, si le lecteur réussit à s’identifier dans une œuvre, on peut dire qu’il l’a pleinement appréciée. Mais l’imagination nous permet de remplacer nos connaissances tel que dans "Voyage au centre de la Terre" de Jules Verne, où l’imagination nous permet de nous représenter les différents animaux que Verne à créés, que ne pouvons pas toujours les associés à des animaux réels. De fait, l’imagination est ici la seule faculté nécessaire. L’imagination nous permet de voir sous un jour différent les personnages et les lieux et ainsi, elle nous permet de comprendre le texte à "notre manière" et non pas du point de vu de l’auteur. Un lecteur sans imagination ne pourrait lire des romans fantastiques car peut de choses sont réelles dans ce genre de livre. De fait, le lecteur doit se plonger entièrement dans le livre et ne se laisser guider que par l’auteur à travers le narrateur ; il ne doit pas seulement raisonner en lisant une œuvre littéraire.

De plus, la sensibilité peut nous aider à apprécier une œuvre littéraire. Ainsi, quand nous lisons une poésie, on ne peut pas comprendre par une approche historique et stylistique les sentiments exprimés par l’auteur.

La sensibilité nous permet de nous identifier au personnage et, ce pleinement. Ainsi, nous pouvons nous identifier à Françoise Fadet, dans "La petite Fadette", de George Sand, et éprouver de l’amour pour Landry Barbeau. Mais, nous pouvons aussi nous identifier à Cosette, dans "les Misérables", de Victor Hugo, et haïr les Thénardier.

La sensibilité nous permet donc de nous imprégner des personnages et de comprendre plus intimement l’auteur, qui souvent déverse une part de lui-même dans ses œuvres. Peut-être pouvons nous aussi comprendre une morale ou un message implicite.

Ainsi, avoir des connaissances est souhaitable afin de mieux comprendre l’œuvre ; mais l’imagination et la sensibilité sont indispensables afin de ne pas créer un détachement par rapport à l’œuvre et de comprendre l’intention de l’auteur et l’esthétisme de l’œuvre.

Les œuvres littéraires sont-elles toujours bien comprises par un lecteur possédant seulement des connaissances ?

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (61.5 Kb)   docx (6.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com