DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Keynésianisme : une analyse macroéconomique de la réalité économique

Fiche de lecture : Le Keynésianisme : une analyse macroéconomique de la réalité économique. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  16 Novembre 2015  •  Fiche de lecture  •  437 Mots (2 Pages)  •  545 Vues

Page 1 sur 2

Keynes prend en termes de méthode le contrepied de la théorie néoclassique : c’est-à-dire qu’il va faire une étude macroéconomique, il va s’intéresser au comportement du système économique, il va travailler sur les grandeurs globales économiques (les agrégats économiques : l’offre globale, l’investissement global..). Il relègue au second plan le comportement des agents économiques, pour lui ce comportement est influencé par les équilibres macroéconomiques : il fait du holisme méthodologique, alors que le courant néoclassique qui basait toute l’analyse sur les comportements individuels, se livrait à de l’individualisme méthodologique. Ce contrepied méthodologique doit être remis dans le contexte d’apparition de la théorie, qui est celui de la crise de 1929. Crise de 29 qui caractérise une économie de sous emplois durables des facteurs de production, de baisse des prix (déflation) et de réduction de la croissance économique et de chômage massif. La théorie néoclassique est invalidée par la situation de 29, tout simplement parce qu’elle concluait à l’impossibilité d’une crise durable du système économique, la baisse des prix devant stimulée l’offre, l’offre devant permettre le réemploi de la main d’œuvre et le retour vers les chemins de la croissance. Finalement, en 1929, on assiste à l’enfoncement dans la crise.

Keynes écris un livre «  Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie » qui va avoir pour objet d’expliquer la crise, le chômage de masse, il va expliquer pourquoi, et comment une économie peut trouver un équilibre en fonction des sous emplois des facteurs de production : un équilibre macroéconomique de sous emplois. Il va donner des solutions nouvelles à la crise, où la monnaie et l’intérêt auront un rôle majeur. Keynes va donner une fonction de relance à une politique monétaire expansionniste, il va donner un rôle régulateur à l’Etat, qui en période de crise doit dépenser, doit s’endetter, pour soutenir la demande, pour investir en lieu et place des entreprises privées afin de relancer l’économie de la sortir du cercle vicieux récessionniste. Il dit qu’il faut favoriser l’offre, permettre de produire plus et donc de favoriser la demande. Il va donner un rôle moteur à la demande, ce qui est explicatif du fonctionnement de l’économie, c’est la demande effective (demande anticipée par le producteur). Les producteurs calquent leurs offres sur ces anticipations, si la demande effective est en baisse, ils vont offrir moins, ils vont produire moins, et vont avoir besoin de moins de salarié, moins de capital, donc moins de revenus, donc moins de consommation, donc la demande sera en baisse. Il faudrait une situation où la demande est suffisante pour employer tout le monde… Il va donner une solution pour sortir de ces déséquilibres économiques : l’Etat régulateur.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (53.2 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com