DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

En Quoi Le Bri De La Viole Peut Être Considéré Comme Un Moment Clef De L'œuvre

Compte Rendu : En Quoi Le Bri De La Viole Peut Être Considéré Comme Un Moment Clef De L'œuvre. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

, la passion de la viole, mais pas la même conception de la musique. Durant six mois, il fût pourtant l’élève du célèbre musicien jusqu’au jour où celui-ci apprit qu’il avait joué pour le roi. La conséquence fût que son maître brisa sa viole et le congédia.

Ce geste nous fait comprendre la dureté du musicien et donne à l’histoire un tournant décisif.

C’est au moment où Marin Marai s’appréta à partir que Madeleine, fille aînée de M. de Sainte-Colombe, le rattrapa et lui promis de lui apprendre tout ce qu’elle savait grâce à son père. Durant quelques temps, elle lui enseigna la musique apprise par son père en cachète. C’est aussi une manière pour elle, qui a été élevée seule avec sa sœur, d’avoir enfin quelqu’un d’extérieur, ce qui lui change la vie et la distrait. En effet, l’arrivé de ce garçon changea leur vie car elles n’avaient pour habitude de ne voir que les mêmes personnes du fait de l’isolement que leur fait vivre leur père. De cette relation nait une relation amoureuse entre les deux personnages. Madeleine, éperdument amoureuse, et Marin Marai, plus en proie au confort de la situation. On remarque que le garçon n’a pas les mêmes sentiments à l’égard de la jeune fille et donc fatalement, ce sera voué à l’échec. Le secret de leur relation maintient tout de même leur, mais lorsque qu’elle fût découverte et accepté par M. de Sainte Colombe, le désir du jeune homme s’essouffla rapidement. Madeleine en mourra et de cette manière, le destin des deux protagonistes se lia.

Nous avons vu comment l’univers bien différents des deux personnages est partagé et comment, fatalement, leurs sorts se lient malgré tout.

Les deux protagonistes ont des points de vues différents quand à la conception de la musique, mais se ressemble néanmoins sur bien d’autres points. La passion pour la viole est un point commun qui les caratérisent tous les deux, Marin Marai, après s’être fait chasser, passa beaucoup de temps sous la cabane de son ancien maître pour apprendre de lui en cachète. Après avoir été accepter à la cour, il pris conscience que son interêt pour la musique depassait celui qu’il jouait à la cour de Louis XIV. On remarque que sa passion est tel qu’elle depasse même ses sentiments amoureux. Lorsque Madeleine et lui était sous la cabane, il concentrait son attention sur ce qu’il entendait plutôt qu’à sa maîtresse. Nous remarquons qu’il finira par rechercher le même idéal que son maître. La solitude est aussi un point commun des deux protagonistes. L’un est seul, isolé à la campagne, loin de tous par souhait, l’autre est seul, viré de la chanterie sans son ami, il est retourné chez ses parents où il se sent comme un étranger. Nous pouvons aussi remarquer une inversion des rôles vers la fin, où Marin Marai s’aperçois que la réussite sociale par la musique ne lui suffit plus. Il éprouve le désir de comprendre l’essence même de la musique. Sainte-Colombe lui, à la fin de sa vie souhaite transmettre son art à quelqu’un. Il recherche donc un public. Les personnages finissent donc par se réunir, et à jouer ensemble. Par leurs différences et leurs points communs, il se retrouve et se complète.

Nous avons vu les différentes étapes qui ont suivi la scène du bri de la viole et nous pouvons en conclure que ce fût une étape importante de l’histoire entre

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (67.5 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com