DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Git : apprendre à utiliser un gestionnaire de code source-converted

Résumé : Git : apprendre à utiliser un gestionnaire de code source-converted. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  10 Juillet 2020  •  Résumé  •  3 593 Mots (15 Pages)  •  16 Vues

Page 1 sur 15

[pic 3]

[pic 4]Sommaire

  1. L'outil Git

  1. Notion de gestionnaire de code source
  2. Présentation de l'outil Git client et Git serveur
  3. Installer l'outil Git client
  4. Utiliser l'outil Git client en ligne de commande
  1. Cas d'utilisation
  1. Créer un nouveau projet
  2. Cloner et travailler sur un projet existant
  3. Créer et travailler sur une branche d'un projet
  4. Reprendre une version antérieure d'un projet
  5. Autres cas d'utilisation
  1. [pic 5]L'outil Git

  1. Notion de gestionnaire de code source
  2. Présentation de l'outil Git client et Git serveur
  3. Installer l'outil Git client
  4. Utiliser l'outil Git client en ligne de commande
  1. Notion de gestionnaire de code source

Un gestionnaire de code source (« source code manager », en anglais) est un outil qui nous permet d'effectuer le suivi des modifications effectuées sur un ou plusieurs fichiers de travail.

Ce type d'outils permet de gérer une base de données contenant l'historique des versions des fichiers source d'un projet pour créer, consulter, modifier ou supprimer différentes versions de ces fichiers dans le temps.

Historiquement, les systèmes de gestion de versions étaient centralisés (comme SVN ou Mercurial). L'ensemble des versions était stocké en ligne sur un serveur. Cela signifiait qu'à chaque modification du code source, le code devait être envoyé sur le serveur central pour que la modification du code soit enregistrée. Cela signifiait également qu'il fallait régulièrement télécharger la base de données des modifications pour mettre à jour son projet local avec les dernières modifications effectuées sur le projet par d'autres personnes.

Le système Git à introduit, en plus de la centralisation des versions sur un serveur, la possibilité d'avoir localement une copie de la base de données de suivi des versions. Il ne s'agit donc plus d'envoyer au serveur ses modifications de code pour que la base de données des versions soit mise à jour mais également de mettre à jour la base de données des versions avec sa propre version de la base de données des versions.

Cette approche permet de pouvoir travailler sur un projet et d'effectuer un suivi des versions y compris lorsque la base de données centrale est inaccessible.

Pour en savoir plus sur la gestion des versions, on pourra consulter la documentation officielle de Git à ce sujet ici.

  1. Présentation de l'outil Git client et Git serveur

L'outil Git se compose en fait de 2 logiciels :

Un client, qui permet de gérer une ou plusieurs bases de données Git sur l'ordinateur d'un individu. Le dépôt local (en anglais, local repository).

Un serveur, qui permet de gérer une ou plusieurs bases de données Git sur un ordinateur auquel plusieurs individus ont accès. Le dépôt distant (en anglais, remote repository).

Ces deux outils sont gratuits. L'outil Git client et serveur peut être téléchargé ici. La partie serveur de l'outil Git est rudimentaire. C'est pourquoi on trouve des logiciels serveur gratuits et très élaborés, basés sur Git, pour la gestion des fichiers sources, comme par exemple GitLab.

[pic 6]Des entreprises comme BitBucket ou GitHub proposent également d'héberger des bases de données de versions de code source ainsi que le code source lui- même. Ces entreprises proposent des offres commerciales pouvant être gratuites dans certains cas et payantes dans d'autres. Dans le cas où on fait appel au service de ces hébérgeurs spécialisés, on utilisera uniquement la partie client de Git pour gérer ses versions.

  1. Installer l'outil Git client

Pour installer l'outil Git client, il faut se rendre sur le site officiel de Git, à la rubrique « Downloads ». Il faut ensuite suivre les instructions pour installer Git selon le système d'exploitation utilisé.

Une fois Git installé, la première chose à faire sera d'ouvrir un terminal. Nous pourrons alors vérifier que Git est bien installé et est accessible n'importe où en tapant la commande suivante (attention, ici le symbole # représente un commentaire dans le terminal) :

Bash

# Pour que Git affiche sa version d'installation. git --version

# Pour que Git affiche l'ensemble des commandes disponibles. git --help

Une des premières choses à faire, avant de continuer à explorer les possibilités offertes par Git est de le personnaliser.

Bash

# Pour indiquer à Git un nom d'utilisateur.

git  config  --global  user.name  "Robert  Dupont"

# Pour indiquer à Git une adresse e-mail.

git config --global user.email "robert.dupont@evilcorp.com"

Cette configuration nous permettra de faire en sorte que toutes les modifications de code source qui seront enregistrées à l'aide de Git soient identifiées comme étant effectuées par « Robert Dupont » avec l'adresse e-mail

« robert.dupont@evilcorp.com ».

[pic 7]La liste des configurations de Git qui peuvent être effectuées est documentée

ici. On peut également la consulter en tapant la commande suivante :

Bash

# Pour afficher la liste des commandes de  configuration  # disponibles.

git config --help

  1. Utiliser l'outil Git client en ligne de commande

L'utilisation de l'outil Git en ligne de commande consiste à :

Bash

# -> appeler le programme Git (git) suivi d'une option  # (--version) de la commande. Ici, par exemple, Git

# affiche son numéro de version. git --version

# -> appeler le programme Git (git) suivi d'une sous commande  # («tag»). Ici, par exemple, Git affiche la liste

# des «tag» (généralement le numéro de version) # d'un projet suivi par Git.

git tag

# -> appeler le programme Git (git) suivi d'une sous commande

# (config) et d'une de ses options (--global) et d'une variable       # (user.email).  Ici,  par  exemple,  Git  affiche  l'adresse  e-mail # configurée.

git config --global user.email

# -> appeler le programme Git (git) suivi d'une sous commande

# (config) et d'une de ses options (--global) et d'une variable       # (user.email) et de la valeur associée.

# (ici «robert.dupont@benevolentcorp.com»). Ici, par

# exemple, modifier l'adresse e-mail configurée pour Git.

git config --global user.email "robert.dupont@benevolentcorp.com"

[pic 8]La documentation de référence associée à l'ensemble des commandes Git est disponible ici. On trouve également, sur le site officiel de Git, une documentation en français pour l'apprentissage complet de l'utilisation de Git.

  1. [pic 9]Cas d'utilisation

  1. Créer un nouveau projet
  2. Cloner et travailler sur un projet existant
  3. Créer et travailler sur une branche d'un projet
  4. Reprendre une version antérieure d'un projet
  5. Autres cas d'utilisation
  1. Créer un nouveau projet

Initialiser un dépôt local

La création d'un dépôt Git est documentée ici. En bref, pour créer un nouveau projet avec suivi du code source, il faut créer un dossier de travail et initialiser un dépôt Git dans ce dossier. Pour ce faire, on peut taper en ligne de commande :

...

Télécharger au format  txt (23 Kb)   pdf (486.6 Kb)   docx (78.3 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com