DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

L'Être Humain Est-Il Libre ?

Note de Recherches : L'Être Humain Est-Il Libre ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

eud a totalement changé la perception de l’homme doué de raison que la philosophie classique (par exemple, Descartes) avait jusqu’alors considéré comme maître de lui-même parce qu’il est conscient de soi et possède un libre-arbitre. Freud présente l’homme comme un être de pulsions et de désirs davantage régi par l’inconscient que par la raison. La personne est déterminée à son insu par des forces enfouies dans les profondeurs de son être. En ce sens, la psychanalyse freudienne apparaît comme une théorie déterministe de compréhension et d’explication de l’être humain. En fait, l’être humain n’est pas au départ un sujet libre, autonome, maître de lui-même et de ses conduites. Selon Freud, l’être humain est fait d’un mélange conflictuel de nature (le Ça) et de culture (le Sur-Moi).

L’être humain est donc l’artisan de son destin ou le produit de différents déterminismes.

Il est vrai que l’Homme est libre, mais il subit cependant une certaine influence venant de l’extérieur. En effet, nous pouvons dire que l’Homme est entièrement libre et responsable de ses actes. Cependant, il est également vrai que l’Homme est déterminé à être ce qu’il doit être. Nous pouvons effectivement décider de notre existence mais nos choix peuvent aller contre notre nature, contre nos aspirations et donc rendre notre existence malheureuse. En effet, l’Homme ne dispose pas toujours de sa vie comme il l’entend ; il existe des règles dans la vie. L’Homme est donc déterminé par une puissance qui le dépasse ; cette puissance, Schopenhauer l’appelait le « vouloir vivre ». Il faut se connaître, savoir ce dont on a besoin ou pas afin de décider de sa propre existence. C’est à nous de prendre des décisions dans le but d’acquérir une certaine liberté.

Pour conclure, du point de vue d’un rationaliste, l’être humain serait libre et autonome avec sa raison, d’un autre point de vue du freudisme, l’homme serait contrôlé par son inconscience. Selon ces deux conceptions de l’être humain, il est difficile de trancher pour savoir si l’être humain est réellement libre ou non. D’autres conceptions telles que l’existentialisme pourrait aider à mieux répondre à la question. Selon Sartre, l’être humain est un être de raison, capable d’agir et il est responsable de son existence et de ses actes.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (57.4 Kb)   docx (6.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com