DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La Démostration, Est-Elle Une Condition De La Science ?

Rapports de Stage : La Démostration, Est-Elle Une Condition De La Science ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

s bonbons à condition d’être sage ». Le second s’approche du terme « Situation » ex : La CONDITION humaine, ou de « circonstances » au pluriel ex : « les conditions économiques actuelles ». Dans ce sujet il faut toutefois favoriser le premier sens.

« Condition nécessaire et suffisante » Expression fréquente en mathématiques.

Une condition est suffisante si la chose est chaque fois que la condition est satisfaite, une condition est nécessaire si la chose n’est pas chaque fois que la condition n’est pas satisfaite. Donc, de quelle condition parle-t’on dans ce sujet ? Suffisante ou nécessaire ?

« Il ne faut pas confondre les causes et les conditions. Tout est là. La matière n’est jamais cause de rien. » Claude Bernard

▪ La science : « Cette sorte de vérité imparfaite et provisoire qu’on appelle la science… » Anatole France

Au sens large, science est synonyme de savoir : Un homme de grande science. « Ne ramène pas ta science ! ». Elle s’oppose alors à l’ignorance. Mais employé le plus souvent dans un sens plus précis. On désigne un ensemble méthodiquement organisé de connaissances rationnelles certaines et universelles. Elle s’oppose alors à la « mauvaise connaissance », la « connaissance vulgaire ». La science est le domaine qui explique les raisons, les causes du savoir que nous pouvons avoir, par exemple pourquoi le bois flotte, l’excès d’alcool nous trouble etc. Ensemble des connaissances scientifiques.

Trois catégories de sciences :

Sciences abstraites (maths, logique) sciences hypothético-déductives. L’objet de cette science est crée de tout pièce par l’homme lui-même. On y procède essentiellement par déduction (aller du plus général au particulier). On y déduit à partir d’axiomes, ou postulats (hypothèses). En maths = Hypothèse considérée juste évidente, indémontrable.

Sciences naturelles, expérimentales (biologie, géologie, astronomie, chimie, physique…) sciences inductives. Objet : Nature, êtres & phénomènes naturels.

Sciences humaines (histoire, psychologie, sociologie, anthropologie…). Cette catégorie n’est pas directement concernée par notre sujet, nous pouvons donc l’évincer (du moins pour le moment).

Quelques reformulations …

Peut-il y avoir science sans démonstration ?

La science peut-elle se passer de démonstration ?

La démonstration est-elle nécessaire à la science ?

Peut-on connaître et expliquer sans démontrer ?

La démonstration est-elle un critère de scientificité ?

La démonstration est-elle une étape nécessaire de la quête de savoir ?

Est-il possible d’établir un savoir sans s’appuyer sur une argumentation logique et/ou des preuves ?

La démonstration est-elle un passage obligatoire dans le processus de la science ?

Problématisation…

Démonstration : Suffisante ou nécessaire ?

Est-ce vraiment la démonstration qu’il faudrait privilégier en science ?

Est-ce l’étape cruciale ? L’étape la plus importante ? L’étape inéluctable ?

Est-il possible de faire autrement ? N’existeraient-il pas d’autres moyens, plus fiables pour construire le savoir, la connaissance ?

Si la démonstration est privilégiée plus qu’il n’est nécessaire, ne risque t’on pas d’aboutir à une forme de dogmatisme scientifique ? S’il suffisait de démontrer, ne pourrait-on pas TOUT démontrer ? N’aboutirions nous pas à une course effrénée à la démonstration, démonstration de tout et de n’importe quoi ? Faut-il chercher à tout démontrer ? Le pourrait-on ? Toute vérité est-elle démontrable ? Il faut mettre en avant les autres moyens d’atteinte de la connaissance, pour la former de manière plus fiable, plus durable, plus « saine ». De plus, le fait de mettre la démonstration sur un piédestal peut entraîner un résultat plus ou moins inquiétant, à savoir, la « formalisation » de la science. Comment la démonstration devrait exister dans la science sans la réduire à une science purement formelle ?

Eléments de réponse…

Donc, nous pouvons sans doute penser que la démonstration est une étape CRUCIALE de la science, qu’elle ne peut s’en passer, reste à savoir de QUELLE SCIENCE il s’agit. La démonstration est une méthode qui sert à établir des vérités indéniables grâce à une succession de raisonnements logiques et prouvés. La démonstration entraîne donc établissement de vérités formelles. Or, dans quelles sciences réside cette vérité ? Les sciences abstraites (ou hypothético-déductives). Nous pouvons donc affirmer que la démonstration est une condition nécessaire ET suffisante dans cette catégorie de science là. Descartes développe dans son œuvre que les mathématiques sont la plus certaine des sciences car elles ne dépendent aucunement de l’expérience. C’est un système logico-déductif rigoureux. Seulement nous savons que les sciences abstraites sont loin d’être les seules comprises dans le large thème de Science. Nous avons vu dans la délimitation du sujet qu’il y avait un autre sens à prendre en compte : Les sciences de la Nature.

Toute vérité est-elle démontrable ? Par exemple Dieu existe ou n’existe pas. L’une des deux propositions est forcément la bonne, l’une des deux théories contient obligatoirement la vérité ! Mais a-ton seulement pu en démontrer rationnellement (presque un pléonasme….) l’une des deux ? Non… Que

...

Télécharger au format  txt (9.1 Kb)   pdf (97 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com