DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La Peste; La Ville Et Ses Habitants

Commentaires Composés : La Peste; La Ville Et Ses Habitants. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

ismes. Pour commencer, le travail semble être la tâche la plus importante. Le travail a deux objectifs : d’une part, il permet de gagner de l’argent, une des préoccupations les plus importantes des Oranais, et, d’autre part, il 1

Lien entre l’absurde et La Peste.

Développement Phrases introductives 1e idée : Oran, une ville banale

2e idée : le mode de vie des Oranais sous-partie A : le travail

permet de dissiper l’ennui pendant la semaine.

sous-partie B : les loisirs

En effet, l’ennui s’avère être un ennemi à combattre absolument grâce aux loisirs censés distraire les Oranais (« on s’y ennuie et on s’applique à prendre des habitudes »). Mais, ces passe-temps se déroulent à des horaires fixes (le samedi et le dimanche) et au sein de structures sociales (associations, cercles ou banquets). Donc, ils correspondent plutôt à des habitudes ou à des rites donnant un sentiment de sécurité aux Oranais car « on passe ses journées sans difficultés aussitôt qu’on a des habitudes ». De plus, ces distractions illustrent des « joies simples, ils aiment les femmes, le cinéma et les bains de mer », c’est-à-dire qu’elles sont fondées sur les joies de la sensualité.

sous-partie C : l’amour

De même, l’amour correspond à cette mentalité des habitudes et des joies éphémères. Les relations amoureuses des Oranais équivalent soit à des actes d’amour soit à de longues habitudes à deux. D’après le narrateur, les Oranais « faute de temps et de réflexion » s’aiment « sans le savoir ». En effet, les Oranais vivent dans un état de torpeur permanent et agréable qui résulte du fait qu’ils ne semblent avoir aucun

(évocation de la mort)

« soupçon » ni de la mort, ni de la vie car, d’un côté, les malades constituent une gêne et la mort un contretemps dans l’emploi du temps rigide des habitants, et d’un autre côté, leur vie est constituée d’une multitude de tâches quotidiennes structurées à horaires fixes. Cette conscience ensommeillée est un obstacle à la passion et au temps nécessaires à l’amour

Conclusion

Pour conclure, nous pouvons dire que la ville d’Oran, représentative des villes modernes occidentales, illustre le caractère général et universel du message de l’œuvre : dans chaque ville régie par l’argent, les habitants sont enlisés dans leur habitudes et leur quotidien, c’est-à-dire le vide de la pensée. Ils ne veulent pas prendre le temps de réfléchir à la vie ou à la mort car ils savent inconsciemment que cela les ferait basculer et chamboulerait toute leur vie. Ces hommes ainsi que les Oranais se cloîtrent volontairement dans un emprisonnement existentiel censé les protéger de la prise de conscience de l’absurde. Donc, le premier chapitre de La Peste illustre parfaitement l’homme inconscient de l’absurdité du quotidien, l’homme étranger au soupçon et au sentiment du tragique de sa condition. 2

bilan

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (62.2 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com