DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Management

Commentaires Composés : Management. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 11

e mais surtout de la chines au cours des deux premiers trimestres. Début 2007, Général Motors réussi à remonter un peu la pente.

Rick Wagoner conclut ensuite un accord historique avec le puissant syndicat United Auto Workers concernant la couverture médicale de ses 460 000 retraités et de leurs familles. Elle sera gérée par un fond indépendants. En contre partie Mr Wagoner s’engage à maintenir constants les effectifs américains du groupe durant 4 ans.

Cette action sera bénéfique pour le groupe car le 12 Octobre 2007, elle atteints un seuil de 42 Dollars (la plus haute depuis ces 3 dernières années) mais malheureusement l’entreprise n’a pas sût gérer la crise.

En effet, cette dynamique ne s’est pas poursuivie puisqu’en 2008, l’action en bourse de l’entreprise est retombée à 23 dollars. En 2008 General Motors a perdu sa place de leader mondial et se retrouve second après le leader japonais. Il ne dispose plus que de 24% du marché américain, avec 100 000 salariés en moins ainsi qu’une perte de 1,6 milliard de dollars lors de la crise des Subprimes.

Le groupe n’a pas réellement le temps de se redresser qu’il doit déjà travailler sur projet plus ambitieux, il devra reconstituer des gammes de produit adaptés aux nouvelles normes ( réduction de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone), lancées fin mai 2009 par l’administration Obama.

Pour respecter ces nouvelles normes, les constructeurs auront besoins de moyens financiers .Il va donc falloir réduire le nombre de marques, concevoir de nouveaux modèles, licencier de 30% a 50% des salariés, négocier les contrats avec les fournisseurs etc.…

Afin de faire face à ses nouvelles réglementations, l’Etat Américain s’est engagé à fournir 22 milliards de dollars à General Motors et à Chrysler. Cependant, les contreparties sont très vigoureuses . En effet, ils ont jusqu’à fin mars 2009 pour finaliser un plan de restructuration et de négociations avec l’UAW .

Contre toute attente le 29 mars, le président Obama a rejeté le plan de redressement proposé par Général Motors ainsi que celui de Chrysler. Dans les jours qui ont suivi Rick Wagoner a démissionner de ses fonctions .Un délai de 60 jours à étés accordé au nouveau patron de général Motors ( Fritz Henderson) .

Le 1er juin 2009, General Motors est placée sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine des faillites. La société avait accumulé environ 172 milliards de dettes et possédait des actifs d'environ 82 milliards de dollars. Elle sera détenue à 60 % par le gouvernement fédéral des États-Unis, à 17 % par le Fonds d'assurance-santé du United Auto Workers, à 12 % par les gouvernements du Canada et de la province de l'Ontario et à 10 % par les détenteurs d'obligations, les autres actionnaires ne détenant pas plus de 1 % depuis l'effondrement du cours. Le plan de restructuration devra d'abord être accepté par le tribunal. Le même jour, GM a vendu sa filiale Hummer, plus précisément la division qui fabrique les véhicules destinés au marché civil à une société chinoise, mais ce rachat ne se fera finalement pas, selon une volonté de GM qui fermera l'entreprise.

Le 6 juillet 2009, le tribunal supervisant la faillite de GM a officiellement approuvé son programme de cession d'actifs sains au « nouveau GM. [Le 10 juillet 2009, GM a annoncé être officiellement sorti de la faillite[ .Selon ses plans, elle devrait avoir, à la fin de 2010, réduit le nombre de sites de fabrication à 34 (au lieu de 47 en juillet 2009). Aux États-Unis, les effectifs seront d'environ 64 000 à fin de 2009. Mondialement, en juillet 2009, GM affirme employer 235 000 personnes. En 2010, elle devrait employer environ 200 000 personnes.

Après quelques mois d'incertitudes et de remous politiques, General Motors décide de garder sa filiale allemande Opel, mettant fin à des mois de tractation avec Magna International.

Les orientations stratégiques mises en œuvre depuis 2009

Plusieurs décisions ont étés prises par général Motors afin de remonté la pente, et redevenir leader :

* Réaliser des gammes de produits adapté aux nouvelles normes ;

* Faire un plan de restructuration et avoir une négociation avec United Auto Workers

* Bénéficier de la protection du chapitre 11 du code américain des faillites ;

* Réinvention du groupe Général Motors à Hamtramck ;

* Construction de Volt, bijou technologique signé Chevrolet ,

* Réinvestissement et réembauche ;

* Mise en avant de 4 marques au lieu de 8 ;

Les contraintes :

* Avoir un apport financier ;

* Fermeture de onze usines au Etat-Unies ;

* Réduire la masse salariale et le nombres de marques ;

* Concevoir de nouveau modèle ;

* Reprendre confiance en soi, pour redevenir meilleur ;

* Concurrent Chrysler et Ford ;

Résultat :

* Première échec de plan de redressement proposé par général Motors ;

* Suppression de la marque Pontiac et séparation de Saturn et Hummer ;

* 2010 : GM revient plus fort , plus innovant et plus vert ; avec les meilleurs ouvriers , ingénieurs et une meilleur technologie ;

* L’automobile Volt est élue voiture de l’année 2011 par plusieurs revues spécialisées ;

* Les produits sont plus rentable ;

* Les ventes repartent aux Etat-Unies , cela ramène a nouveau des bénéfices,

* Général Motors fait alors partie des leaders sur tout les marchés en forte croissance ( la Chine, La Russie, Le Brésil et l’Inde)

* Création de plus de 12 000 emplois ;

* Développement de nouvelles technologies hybride et électrique ;

Décision de l’Etat fédéral Américain :

* Faire sortir Général Motors du redressement judiciaire dans un délai de 90 jours ;

* Injection de 30.1 milliards de dollars aux groupe G.M ;

* Contrôle d’environs 60 % du capital de l’entreprise ;

* L’Etat Canadien et la province de Ontario verseront 9,5 milliard de dollars et obtiendront 12% du capital.

Une forte interdépendance entre Général Motors et l’Etat

a. Les enjeux de Général Motors pour l’Etat

Les enjeux économiques :

En 2008, on a pu constater que le groupe Général Motors a perdu près de 82 milliards de dollars. De plus, l’Etat de peur de perdre un des plus gros groupe mondiale à investit des sommes astronomiques afin de pouvoir sauver son économie victime de la crise immobilières et financières. Si cela continuait dans le secteur automobile avec le dépôt de bilan du groupe Général Motors, c’était tout le pays qui aurait été mal.l’Etat à préféré investir beaucoup que perdre une de ces plus grosses entreprises. On va investir lourdement dans de tout nouveaux projets tel que les voitures hybrides rechargeables ou à propulsion électrique.

Les enjeux politiques :

L’Etat américain veut que General Motors mette en place des partenariats publiques ou privés pour sauver les marques européennes telles que Saab ou Opel, dans le but de sauver des emplois et éviter des fermetures d’usines. Cela étant difficile durant cette période, des pays tel que L’Allemagne ou la suède vont investir afin de ne pas perdre des grosses filiales. L’état Américain a réclamer au groupe de créer et proposer des voitures moins polluantes pour pouvoir rentrer dans les nouvelles normes mondiales en terme d’émission et de pollution. De plus, L’Etat veut que l’entreprise produise d’ici 2014, 65 % de ces voitures en biocarburants, ce qui est vraiment considérables quant ont sait que aujourd’hui seulement 14 % de ventes de général Motors sont des voitures vertes. Ensuite, l’entreprise va éliminer un grand nombre de 4x4 et de voiture en passant de 64 modèles à 36 modèles en 2014.

Les enjeux sociaux :

L’Etat a beaucoup aidé l’entreprise Général Motors afin de limiter les répercutions sociales tel que les licenciements massifs ou les baisses de salaires. Cependant Le groupe a du quand même se séparer d’une partie de ces salariés en 2009. Le groupe a décidé de licencier plus de 47 000 personnes dont 27 000 hors des Etats-Unis. Ce qui reste quand même un point positif comparé aux 85 000 personnes que prévoyez de licencier le groupe au départ. De plus, du fait d’une baisse massive de la demande dans le secteur automobile, le groupe ainsi que

...

Télécharger au format  txt (15 Kb)   pdf (130.8 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com