DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire De Texte Sur Le Chapitre Ix De L'Ingénu

Dissertations Gratuits : Commentaire De Texte Sur Le Chapitre Ix De L'Ingénu. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

t aussi remarquable et traduit l’étonnement de celui-ci.

L’ingénu a également un fort caractère idéaliste naïf, visible dans son opposition au fonctionnement de la cour.

Une personne sauvage comme l’Ingénu qui ne connait aucun des principes de la Cour et permet de montrer les défauts du système, grâce à son objectivité et à un œil critique.

2°) Le comique présent pour le lecteur.

Le texte présente plusieurs aspects comiques, comme le comique de situation provoqué par la naïveté de l’Ingénu et son ignorance du système hiérarchique décrit par Voltaire. Pour le lecteur, des phrases naïves telles que « je viens parler au Roi ; je vous prie de me mener dans sa chambre » paraissent absurdes au lecteur et prennent un caractère comique.

Autre comique présent, le comique de répétition, car l’Ingénu est toujours obligé de passer plus bas dans la hiérarchie afin d’accéder à la personne qu’il désire rencontrer, ainsi le lecteur peut observer qu’il revient au même de parler au premier commis de M. Alexandre qu’au Roi grâce aux occurrences des mots « c’est comme si » qui signifient en terme d’équation que le premier commis de M. Alexandre est égal à M. Alexandre qui est égal à monseigneur de Louvois qui est égal au Roi. Au final, l’Ingénu ne peut même pas avoir accès à la seule personne qu’il désire rencontrer, et Voltaire critique l’incapacité de la cour à faire son travail par le biais des paroles du personnage principal : « Est-ce que tout le monde est invisible dans ce pays-ci ? ».

Le système hiérarchique décrit par Voltaire apparaît au lecteur comme illogique et provoque un comique de décalage par plusieurs oppositions, comme le fait que l’Ingénu veuille être utile alors que ce n’est pas le cas des gens hauts placés. Exemple : M. Alexandre qui « était en affaire avec une dame de la cour » au lieu d’être à son poste. Voltaire provoque le comique par des sous-entendus.

Un autre aspect comique, introduit par le registre ironique et indigné, réside dans le contraste entre le fait que l’Ingénu reçoive, pour toute récompense de ses services, le droit de payer : « Que je paye le droit de me faire tuer pour vous, pendant que vous donnez ici vos audiences tranquillement ? ».

Dans ce chapitre, Voltaire critique la hiérarchie de l’administration au moyen du regard objectif et naïf de l’Ingénu, trait de caractère exprimé dans l’attitude inadaptée de celui-ci face au système hiérarchique, par exemple lorsqu’il s’exclame « Je viens parler au Roi ; je vous prie de me mener dans sa chambre ». Son incompréhension face au manque de cohérence du système permet la critique de celui-ci. Voltaire utilise également plusieurs procédés de rhétorique visant à créer d’autres registres comiques, comme le comique de situation provoqué par le fait que l’Ingénu doit passer par tous les échelons de la hiérarchie afin de pouvoir parler au roi, de décalage (provoqué par le fait que l’Ingénu veuille davantage se rendre utile que les dirigeants du pays), ainsi que de répétition (par le fait que le Huron soit obligé de courir à droite et à gauche afin d’enfin trouver quelqu’un qui ne soit pas en « affaire personnelle », car le système est aussi présenté comme illogique par Voltaire, lorsque celui-ci montre au lecteur par le biais des explications du garde que les personnes ayant les plus basses responsabilités sont égales aux gens

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (71 Kb)   docx (7.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com