DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Faut-il obéir à une loi injuste?

Dissertation : Faut-il obéir à une loi injuste?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  1 Octobre 2016  •  Dissertation  •  906 Mots (4 Pages)  •  809 Vues

Page 1 sur 4
  • Comme le dit la citation latine « ubi sociétas, ibi jus », la ou il y a société, il y a droit.
  • Dans une société, des règles de droit sont mises en place pour maintenir la cohésion des relations entre les différents être humains vivant dans cette société.
  • Une loi est une disposition qui rend obligatoire le respect d’une norme juridique. Les lois permettent donc de maintenir le respect des normes permettant ainsi  le maintien d’une harmonie en société.
  • Mais certaines de ces lois peuvent être jugées comme injustes que ce soit par un jugement personnel ou par un  jugement moral.
  • Le mot justice contient le mot latin « jus » qui signifie le droit en français. Le mot justice signifie donc « le respect du droit ». A l’inverse, le mot injustice signifie « hors du droit ».
  • On constate alors qu’une loi injuste est, à son sens propre, une loi hors du droit, qui ne devrait pas faire partie du droit. Mais une loi peut être aussi vu comme injuste par un jugement personnel, selon les différentes classes sociales ou les différents groupes de personnes.
  • Obéir à une loi c’est se soumettre à cette loi, l’exécuter. L’obéissance est alors un pilier de notre société car elle permet de garder l’ordre dans cette société. Si personne n’obéissait aux lois, l’ordre et l’organisation de notre société laisseraient place à l’anarchie.
  • On peut alors s’interroger et se demander si il faut obéir a une loi injuste. En d’autres termes, doit-on se soumettre ou non à une loi injuste ?
  • Nous verrons ainsi  que bien que toute société repose sur le respect des lois, une obéissance aveugle pourrait mettre également en péril la société car elle serait dénaturée de toute morale.
  • La société  repose sur le respect des lois
  • Pour qu’une société existe, des lois doivent être instaurées afin de régir les relations entre les différents êtres humains faisant partis de cette société. Ces lois doivent êtres respectés par la population sous peine de sanction. Ainsi, il est obligatoire de respecter les règles de droit.
  • il n’y a pas de société sans droit
  • une société représente un groupe d’êtres humains en relations et organisés qui sont soumis à des lois communes. Pour qu’une société soit organisée, des normes sont mises en places. Ces normes permettent de maintenir des relations stables entre les différents êtres humains. Le droit représente l’ensemble de ces règles. Les romains ont défini le droit comme un « art du bon et du juste ». ainsi l’objectif du droit est de créer un jugement qui soit le plus juste possible. Mais le fondement même du droit se trouve dans l’obéissance aux lois. Ainsi, le droit prône à la fois la justice et l’obéissance aux lois. La désobéissance a une règle de droit se traduit par une sanction.
  • Par exemple, des lois ont été mises en place afin de sanctionner le meurtre ou le vol d’autrui.
  •  Si une loi existe, qu’elle soit jugée injuste ou non, elle demeure obligatoire dans une société. Ainsi, si chacun jugeait injuste des lois auxquelles il refuserait ainsi d’obéir, les sanctions se multiplieraient et les relations entre les êtres humains d’une même société se dégraderaient.
  • Par exemple, si une personne en tue une autre, et que les enfants du défunt trouvent injuste et trop légère la sentence du meurtrier, alors ceux ci pourraient être tentés de faire justice eux mêmes. Si cela se généralisait, la société se transformerait en véritable anarchie. C’est pour cela que des lois ont été votées interdisant de faire justice soit même.
  • Mais de nos jours, si une loi existe, c’est dans la majorité des cas parce que le peuple, ou les représentants du peuple ont décidés de cette loi.
  • en démocratie, le pouvoir est détenu par le peuple
  • Nous vivons aujourd’hui dans une démocratie. Une démocratie est par définition un régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple. Ainsi, c’est le peuple qui décide si oui ou non une loi doit être adoptée que ce soit par un vote ou par le biais de représentants du peuple.
  • La dictature, qui elle, est un régime politique dans lequel tous les pouvoirs sont réunis entre les mains d’un seul homme, le dictateur ou d’un groupe d’hommes, s’oppose a la démocratie. En effet dans une dictature le peuple n’a aucun pouvoir et ne décide donc par aucun moyen des lois auxquelles il va être soumis.
  • Ainsi, de nos jours, la majorité des lois sont votées par le peuple ou les représentants du peuple, donc si une loi est jugée injuste, le peuple peut choisir de voter contre cette loi. Et si cette loi persiste alors cela signifie qu’elle est jugée juste par une majorité de la population composant la société.
  1. Par e
  • il convient de ne pas obéir aveuglément aux lois

  1. il faut préserver une certaine morale
  2. la résistance a permis la liberté
  • La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par lepeuple

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (96.2 Kb)   docx (299.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com