DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Processus d'achat

Compte rendu : Processus d'achat. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  1 Septembre 2021  •  Compte rendu  •  1 707 Mots (7 Pages)  •  38 Vues

Page 1 sur 7

3- le modèle de raisonnement pour la prise de décision

La population du Cameroun est particulièrement jeune : 62,38% a moins de 25 ans .
Malgré de nombreux défis économiques, les consommateurs au Cameroun bénéficient de revenus annuels disponibles en progression ces dernières années .
(en 2021 le PIB par habitant était estimé à 1 650 dollars US – FMI).
Alors qu’il lutte encore contre la pauvreté, le pays a une classe moyenne urbaine en croissance qui a bénéficié de l’augmentation du nombre des jeunes actifs.
Le secteur de la distribution devient plus formel et moderne.

L’économie du Cameroun souffre de facteurs tels que la stagnation du revenu par habitant et d’une distribution des revenus relativement inégale.
Le gouvernement du Cameroun fournit des subventions pour l’électricité, la nourriture et le carburant.
Même si ces subventions aident de nombreux foyers, dans le même temps, elles pèsent sur le budget fédéral et mobilisent des fonds pouvant servir aux projets d’éducation, de santé et d’infrastructure

Les prix et l’accessibilité sont les principaux critères pour la majorité des consommateurs camerounais, alors qu’un petit segment de riches consommateurs prennent aussi en compte la qualité et la notoriété de la marque.
La famille étant un élément central de la vie des Camerounais, les campagnes de publicité centrées sur l’image de la famille ont potentiellement un impact plus fort.
Les publicités à l’extérieur peuvent constituer un moyen efficace d’orienter le consommateur.

Alors que par le passé, les consommateurs tendaient à considérer les produits étrangers comme étant de meilleure qualité et plus fiables, les produits fabriqués au Cameroun deviennent de plus en plus populaires, en particulier dans le secteur agroalimentaire.

Le Cameroun est le pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest où l’on consomme le plus d’alcool.

4- part du marché 2017

Exportation : 5,16 milliards
Importation : 5,33 milliards
Production : 80,939 milliards 

Consommation = Production + Importations – Exportation

Consommation = 80.939+5.33+5.16

Consommation = 81.109 milliards USD

9- l’instrument et la méthode de paiement international

Paiement en ligne via à la Banque ouverte au guichet unique.

Le Cameroun appartient à la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC qui regroupe les pays suivants : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, Centrafrique et Tchad). Les pays tiers à la CEMAC acquittent, quel que soit leur point d'entrée dans la CEMAC, des droits et taxes définis suivant le Tarif Extérieur Commun (TEC). Les taux de douane applicables sont fonction de la catégorie à laquelle appartient le produit importé :
- les biens de première nécessité : catégorie I, 0%
- les matières premières et les biens d'équipement : catégorie II, 10%
- les biens intermédiaires et divers : catégorie III, 20%
- les biens de consommation courante : catégorie IV, 30%.
dans notre cas de l’exportation des fruits : 30%

Concernant la procédure d’exportation au Cameroun, la déclaration en douane est délivrée seulement après la sécurisation du bordereau de taxation ou BDT et le paiement des droits pour le bois brut et forgé. Cela se finalise par l’examen de l’acceptabilité et délivrance du certificat d’aptitude à l’expédition. La déclaration en douane est délivrée par un terminal informatique connecté au système PAGODE installé dans les locaux de l’opérateur ou au guichet unique au sein de l’unité de dédouanement polyvalente. La documentation requise pour sécuriser cette déclaration comprend la liste de colisage, les bulletins de qualité émis par l’une des sociétés agréées ainsi que l’ordre de transit ou instructions de réexpédition. En fonction des critères de sélection et du contrôle automatisé de la déclaration effectué par le système d’information du PAGODE ainsi que de l’évaluation par le service des douanes, l’agent des douanes délivre le certificat d’aptitude à la navigation nommé Bon à Embarquer (BAE).
Déclaration en douane à l’importation
La procédure de dédouanement des marchandises à l’importation au Cameroun implique le cautionnement, le dépôt de la comptabilité des marchandises, l’enregistrement de déclaration, l’inspection, le règlement des droits et la collecte des marchandises. Le cautionnement consiste à expédier les marchandises importées au bureau de douane le plus proche. Le propriétaire ou même le transitaire remet lui-même un ensemble de documents aux services des douanes permettant la prise en charge des marchandises reçues dans leurs bureaux. Cette documentation fait partie intégrante de la déclaration sommaire des marchandises, condition préalable à la rédaction d’une comptabilité des marchandises déterminant un régime douanier.

La déclaration de toutes les marchandises, incluant la déclaration d’importation non soumise aux droits de douane et des taxes doit faire l’objet d’une comptabilisation des marchandises afin de leur attribuer un régime douanier. La déclaration en douane est éditée par le transitaire ou l’agent de dédouanement enregistré depuis son propre terminal connecté au système d’information du PAGODE ou l’un des terminaux installés dans l’unité de dédouanement polyvalente établie au GUCE. À cette fin, ils utilisent l’avis d’inspection à l’importation émis par SGS.

Pour être accepté et enregistré la copie du papier de la déclaration en douane doit être remplie avec les agents en charge de l’acceptabilité de la déclaration à l’unité douanière accompagnée de la déclaration en douane + DSV, l’AVI original et ses trois exemplaires, la facture finale du fournisseur, la facture de fret en cas d’accord FOB, un certificat délivré par une compagnie d’assurances locale, le connaissement ou la lettre de transport maritime, la déclaration d’importation domiciliée, le reçu bancaire attestant que les frais de port PAD a été réglé, les autorisations administratives requises, le cas échéant, les certificats qui peuvent être exigés en fonction du type de marchandise déclarée (certificat d’origine ou EUR1, certificat sanitaire ou phytosanitaire, certificat de conformité, certificat de sécurité, etc.).

La démarche d’inspection comprend le contrôle des biens à déclarer (catégorie tarifaire marchandises, origine, valeur, montant, poids, etc.) et les pièces justificatives jointes à la comptabilité des marchandises, la détermination de la base d’imposition et l’évaluation des droits et taxes, l’inspection physique des marchandises, le cas échéant. L’inspection physique dépend des critères de contrôle pris en compte par le système d’information des douanes, de l’avis du service des douanes et / ou d’une demande d’inspection physique présentée par l’un des services techniques. En cas d’inspection physique (effectuée conjointement avec le(s) service(s) technique(s) qui a / ont également demandé cette visite), chaque service produit immédiatement son rapport et l’inspecteur des douanes signe le bordereau de paiement. En outre, le paiement des droits et taxes imposés est effectué auprès du service bancaire établi dans le guichet unique. Lors du paiement, la banque émet un reçu ainsi qu’un bordereau d’évaluation libéré. Pour finir, sur présentation de la copie originale du récépissé émis par la banque et du bordereau d’évaluation libéré, les services des douanes délivrent le bon de sortie des marchandises.

...

Télécharger au format  txt (11.7 Kb)   pdf (90.9 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com