DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Disserte Économie Terminal Stg La Lutte Contre Le Chaumage

Compte Rendu : Disserte Économie Terminal Stg La Lutte Contre Le Chaumage. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

ciale, qui était déjà très fragilisée.

Mais la lutte contre le chômage a aussi un objectif, qui est cette fois économique et indirectement social. Car le chômage, freine la reprise économique, la croissance car si le taux chômage augment, cela signifie plus de chômeurs, donc plus de personne qui on moins de pouvoirs d'achat et donc enfin une baisse de la consommation des ménages, d’où va en découdre une baisse de l'activité économique.

La lutte contre le chômage est donc indispensable, et en total adéquation avec le système économique actuel. Pour cela différents moyens, doivent être mis en œuvres.

Même si il n'y a pas de recette miracle, la lutte contre le chômage, est une priorité en France. Différents moyens doivent donc être mis en place contre les trois différents types de chômage (frictionnel, conjoncturel, structurel)

Cette objectif, de faire baisser le taux de chômage combine deux types de politiques.

Les politiques passives, qui cherche à mettre fin aux effets du chômage, avec le «traitement social» du chômage. Les politiques passives ont différents moyens.

L'indemnisation des chômeurs, avec l'assurance chômage (les Assedic) qui verse aux chômeurs un revenu de substitution. Son montant et sa durée est variable en fonction du niveau et de la durée de cotisation.

La formation initial ou continue, les stages pour élevé le niveau de qualification qui reste la meilleur parade au chômage quand on sais qu'il touche beaucoup moins les Français qualifié. La formation permet d'assurer une meilleur adéquation entre emplois offerts et demandés.

La réduction du volume de la population active, avec des départs à la retraites plus tôt, des stages et enfin l'allongement de la durée des études.Les politiques actives, qui s'attaquent aux racines mêmes du chômage en cherchant à créer des emplois. C'est cette fois le «traitement économique» du chômage. Les politiques actives ont différents moyens.

La baisse du coût du travail de ceux qui ont du mal à accéder à l'emploi, comme les jeunes, les seniors ou les chômeurs de longue durée. Cette baisse est réalisé grâce au réductions de charges sociale ou fiscale ou par des subventions à l'embauche (primes).

La déréglementation du marché du travail, avec l'assouplissement des règles et des contraintes qui pèsent sur le marché du travail et qui sont autant de freins à l'embauche. Comme par exemple, certaine entreprise n'embauchent pas, car les règles en terme de licenciement sont trop restrictives, et le retour en arrière est donc trop contrai niant.

La stimulation de la croissance économique, qui consiste à relancer la croissance économique, qui créer des emplois, notamment dans les secteurs en développement (hautes technologies, communication, ou services à la personne) mais moins dans le secteur industriel qui a une production de plus en plus hautement capitalistique (industrie automobile).

Pour conclure, la lutte contre le chômage n'est donc pas une mince affaire, dans notre pays développé, ou nous tournons la page de l'air industriel, pour ouvrir celle de la technologies et du service. Nous aurons donc besoin à

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (66.4 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com