DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les Caractères, Phédon, La Bruyère

Analyse sectorielle : Les Caractères, Phédon, La Bruyère. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  23 Janvier 2023  •  Analyse sectorielle  •  460 Mots (2 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 2

Les Caractères, Phédon, La Bruyère

Introduction

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément » Ce principe énoncé par Boileau dans son œuvre « L’Art Poétique » en 1671 met en évidence un langage simple, mesuré et élégant de la littérature du XVIIe siècle.

Le XVIIe siècle est marqué par l’idéal classique de l’honnête homme : Molière y dénonce notamment les excès de passions qui créent un chaos social et familial. Durant ce siècle, tout est ordre et clarté : c’est la naissance du classicisme. Ce mouvement littéraire est également illustré par la critique de la société de Cour notamment dans les Précieuses Ridicules de Molière qui tourne en dérision cette population usant de formules alambiquées et de nombreux néologismes pour briller au sein de la société de la Cour de Louis XIV.

Cette comédie sociale est alors critiquée par Jean de la Bruyère, moraliste français, célèbre pour son unique œuvre : Les Caractères publiée en 1688. La Bruyère, fidèle au goût de l’époque, utilise de petits textes de longueurs variables afin de dresser des caricatures et d’attaquer les hommes de son siècle sut leurs vices et défauts.

Son œuvre Les Caractères est alors un recueil de 420 remarques sous forme de maximes. La Bruyère s’inspire du philosophe grec Théophraste. Il retravaille son œuvre si bien qu’elle passe de 420 maximes en 1688 à 1120 en 1694. C’est donc l’œuvre de toute une vie. Le succès est immédiat et l’ouvrage sera augmenté, amendé et réédité tout au long de sa vie.

L’extrait étudié est « Phédon », c’est le dernier portrait du livre 6 « Des Biens de Fortunes ». Le moraliste y dénonce notamment l’importance croissante de l’argent. Phédon, lui, est justement dénué d’argent, ce qui affecte sa santé mentale autant que son attitude en société.

On peut alors se demander comment le portrait de Phédon témoigne d’une société où l’argent fonde l’individu.

Nous verrons dans un premier temps, le portrait de Phédon avant de nous intéresser à son incapacité à converser. Enfin, nous étudierons son inexistence sociale.

Développement

En première partie, La Bruyère dresse le portrait physique de Phédon, homme à la faiblesse maladive.

En deuxième partie, le moraliste dépeint l’incapacité de Phédon à converser.

Enfin, il nous montre un homme timide et inexistant socialement, de par sa pauvreté.

Conclusion

Pour conclure, le portrait de Phédon, homme pauvre à la timidité excessive, témoigne d’une

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (38.8 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com