DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

L'artiste est-il un technicien?

Fiche : L'artiste est-il un technicien?. Rechercher de 44 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  12 Décembre 2018  •  Fiche  •  489 Mots (2 Pages)  •  25 Vues

Page 1 sur 2

A l'origine, art et technique sont confondus et regroupés sous le terme grec technè qui désigne la production matérielle, la transformation et la domestication de la matière naturelle. Ils ne se séparent qu'à la Renaissance, en Italie, où les peintres qui faisaient partis du syndicat des teinturiers revendiquent un nouveau statut : celui d'artiste. Pour eux, la peinture fait appel à l'esprit, ils font des « beaux-arts ». On en vient alors à se demander qu’est-ce que l’artiste possède-t-il de plus que le technicien ?

        Tout d'abord, l'artiste peut être considéré comme un technicien. En effet, son œuvre résulte d'un savoir-faire, de connaissances apprises au préalable permettant sa réalisation. Le sculpteur a dû avant tout apprendre à manier ses outils et le peintre à manipuler les couleurs tout comme charpentiers a appris à façonner le bois. De plus, l’art est, tout comme l’artisanat, un travail qui nécessite rigueur et application pour obtenir un résultat. Les grands artistes sont donc avant tout de grands travailleurs. Ils apprennent pendant de longues années les techniques de leur art.

        Cependant, l'art dépasse la simple production. En effet, l'art comme on l'entend aujourd'hui est une manière non naturelle de produire des choses inutiles, ce qui s'oppose aux créations de l'artisan qui crée des objets utiles. On juge alors une œuvre d’art sur sa beauté contrairement à l’objet technique qui est jugé sur son utilité. Ils possèdent donc des finalités qui diffèrent. En effet, l'art produit un sentiment esthétique. Une œuvre d'art est une œuvre de sens : elle est d'abord perçue par nos cinq sens puis est interprétée par notre esprit, elle a donc une sensibilité et une signification. De même, pour Hegel, l'art ne se limite pas à la matière. Il n'est pas non plus une simple imitation de la nature, car l'imitation n'apporte que la satisfaction d'éprouver son habilité technique. Seule la création réalise la nature humaine. Ainsi, l'art est définit par sa matière qui n'est que le support d'expression de l'esprit humain : c'est la manifestation de l'infini dans le fini. L'art n'est beau que parce qu'il n'est soumis à aucune règle, il est libre et sa beauté s'oppose à la beauté naturelle qui ne peut nous offrir ce que nous offre la beauté artistique car la nature est caractérisée par l'obéissance aux lois, elle n'est pas libre. C'est en ce sens qu'Hegel dit « L'art n'est véritablement art qu'en cette liberté ». L’artiste possède donc un génie, un « supplément d’âme » comme l’appelle Bergson et ce génie doit posséder, pour Kant, une originalité, une exemplarité et une incapacité à « indiquer scientifiquement comment il réalise son œuvre ».

        Cependant, il est possible de travailler sur son génie. Sans pour autant être un imitateur, l’artiste peut s’inspirer d’autres génies pour développer son propre génie créateur avec un travail acharné.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (37.5 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com