DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Modèle 2 : plan détaillé pour un développement bipartite

Analyse sectorielle : Modèle 2 : plan détaillé pour un développement bipartite. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  27 Juillet 2020  •  Analyse sectorielle  •  2 304 Mots (10 Pages)  •  25 Vues

Page 1 sur 10

Modèle 2 : plan détaillé pour un développement bipartite

Introduction :[pic 1]

  • Sujet amené :
  • Nom de l’auteur :

Molière

  • Titre de l’œuvre :

Dom Juan

  • Titre de l’extrait :

« Un grand seigneur méchant homme » 

  • Lieu et date de création ou de publication :

Première représentation le 15 février 1665, à Paris.

  • Courant littéraire :

Baroque

  • Genre et forme littéraires :

Tragi-comédie de cinq actes en prose (27 scènes)

  • Propos ou mise en situation :

C’est une scène d’exposition se déroulant dans un palais qui met en scène Sganarelle, valet de Don Juan, et Gusman. Sganarelle apprend à Gusman que Don Juan, en quête d’une nouvelle aventure amoureuse, s’est enfui en abandonnant son épouse.

  • Lien avec le contexte :

Le théâtre baroque est émotionnel.

  • Sujet posé : 

Démontrer l’attitude ambivalente de Sganarelle à l’égard de son maitre Don Juan

  • Sujet divisé :         

                                           I.

S          Sganarelle a une idée préconçue par rapport à Don Juan

II.         

            Sganarelle est de mauvaise foi

Développement argumentatif :

I.        

Sganarelle juge Don Juan

A.        

Don Juan serait condamnable

1.        [pic 2]

Don Juan est athée

a)        

« qui ne croit ni Ciel, ni Enfer, ni loup-garou…. » (l.21)

🡪        

Être athée à l’époque du classicisme / baroque est un acte condamnable

2.        

Don Juan aurait manqué à la parole

a)                

« après tout cela, il aurait le cœur de pouvoir manquer à sa parole. » (l.12)

🡪        

Don Juan serait condamnable pour son manque de fiabilité

C.A. :                 

Sganarelle critique fortement les actions et les choix de vie de Don Juan

B.        [pic 3]

Sganarelle éprouve du mépris à l’égard de Don Juan

1.        

Champ lexical de la frayeur

a)        

« horreurs » (l.37), « méchant » (l.38), « terrible » (l.38), « crainte » (l.39)

🡪        

Traduit la négativité avec laquelle Sganarelle peint Don Juan

2.                

Sganarelle se plaint du traitement que Don Juan lui aurait infligé

a)        

« il ne m’a point entretenu » (l.18)

🡪        

Don Juan aurait manqué à assumer sa responsabilité d’entretenir son valet

C.B. :         

Sganarelle a une dent contre Don Juan

C.        [pic 4]

Sganarelle insulte Don Juan

1.        

Accumulations de termes péjoratifs

a)        

« un enragé, un chien, un diable, un Turc, un hérétique… » (l.21)

🡪        

Montre l’intensité avec laquelle Sganarelle conjure Don Juan

2.                

Comparaison

a)        

« il me vaudrait bien mieux d’être au diable que d’être à lui » (l.36)

🡪        

Sganarelle va jusqu’à comparer Don Juan avec l’ennemi tout craché

C.C. :         

Sganarelle crache son venin

        C.I. :         

Le mode de vie et certaines des actions de Don Juan ont poussé Sganarelle à faire preuve d’intolérance et de jugement.

II.        [pic 5]

Sganarelle est pitoyable

A.        

Il n’inspire pas confiance

1.

Il se montre superstitieux malgré sa lassante morale éthique religieuse

a)        

« qui ne croit ni Ciel, ni Enfer, ni loup-garou » (l.21)

🡪        

Se montre comme un défenseur de la religion et de la foi avant de se contredire avec de la superstition en faisant référence au loup-garou; il manque de crédibilité.

2.        

Il serait prêt à mentir pour se protéger

a)        

« je t’ai fait cette confidence avec franchise, et cela m’est sorti un peu bien vite de la bouche ; mais s’il fallait qu’il en vînt quelque chose à ses oreilles, je dirais hautement que tu aurais menti. » (l.44)

🡪         

Sganarelle affirme être prêt à utiliser le mensonge si l’opportunité se présente

C.A. :         

Sganarelle nous montre qu’il n’est pas digne de confiance

B.        [pic 6]

Sganarelle est vantard

1.        

Il tente d’impressionner son interlocuteur

a)        

« tu demeures surpris et change de couleur à ce discours; ce n’est là qu’une ébauche… » (l.33)

🡪        

Sganarelle fait preuve d’exagération pour impressionner

2.        

Il se place en position de tout-savoir

a)        

« je t’apprends » (l.19), « tu ne sais pas encore » (l.3)

🡪        

...

Télécharger au format  txt (12 Kb)   pdf (101.6 Kb)   docx (694 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com