DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Doit-On Limiter La Liberté d'Expression?

Mémoire : Doit-On Limiter La Liberté d'Expression?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

est important de bien comprendre que la soumission par servitude n'est pas de mise dans l'action de l'altruisme en faite, l'originalité et l'excentricité sont permises et bénéfiques pour la société entière. Ensuite, l'épanouissement personnel est nécessaire pour la diversité et l'originalité de la pensée. L'individu peut par des actions s'exprimer avec des tendances artistiques et littéraires pour encore une fois être profitable pour la société. Ensuite, en respectant la liberté individuelle malgré les risques que certains l'utilisent mal leur liberté, nous avons plus de chance d'accroitre le bonheur général au profit de la société. La liberté s'arrête là où commence celle des autres et c'est sur ce point que chaque personne respecte le libre arbitre de chacun. Donc, ce qui est bon pour les utilitarismes est aussi bon pour un individu en principe du bonheur commun.

Dans un même ordre d'idées, il y a des cas où certaines paroles sont dangereuses, en effet, parfois pour se tirer de quelques embarras momentanément de dire un mensonge peut-être utile à autrui. La position des utilitarismes est un peu nuancée et tortueuse que la position de Kant. Selon Kant, on ne peut en aucun temps mentir tandis que les utilitarismes peuvent utiliser le mensonge pour préserver quelqu'un d'un grand malheur immérité en dissimulant la vérité pour ne pas révéler où se trouve la personne pour sa sécurité. Ensuite, un mensonge peut être utile lors d'une situation ou une personne est malade du cœur pour ne pas provoquer de réaction ne pas dire la dire la vérité sur une situation ou une action non souhaitable qui pourrait aggraver son inquiétude. Ensuite, dire à un enfant de ne pas sortir la nuit, car le Bonhomme Sept Heures est dans les environs. Cela peut l'aider a ne pas sortir de la maison question de sécurité et de santé, car les rues peuvent être dangereuses pour un enfant. Donc, si on part du principe que s'exprimer revient à dire aussi un mensonge à une personne pour soustraire d'une difficulté n'est pas vraiment un mensonge en soit. La liberté d'expression peut également être l'expression de limité les dommages physique ou mental de celui-ci C'est ainsi qu'il n'y aurait pas une grande frontière entre le mensonge et la vérité.

Dans un autre ordre d'idées, des penseurs libertaires affirment qu'il vaut mieux toujours laisser dire que de punir pour des paroles, en effet, selon Chomsky sur la fameuse « affaire Faurisson, d'avoir falsifié l'histoire des chambres à gaz d’holocauste » que l’on pourrait renommer l’affaire du principe de la liberté d’expression et non pas l’affaire du négationnisme. Cette permission de parole est le reflet d'une vertu démocratique qui parfois peut avoir des dérapages. C'est le but de la liberté d'expression de discuter publiquement pour trouver des solutions à réfuter la thèse des négationnistes. Ensuite, selon Cohn Bendit « Il est interdit d'interdire », chacun a son droit de parole, la censure n'est pas le meilleur moyen pour comprendre l'histoire, car cela peut provoquer du refoulement et devenir dangereux et difficile à combattre. Ensuite, les deux penseurs libertaires sont d'accord à dire que la liberté d'opinion et d'expression de la pensée est nécessaire pour une société démocratique. Chacun a le droit de s'exprimer librement ses pensées et de les publier, et cela, sans aucune limite. Donc, au lieu de chercher à censurer les idées immorales et intolérables, il faut veiller à les discuter dans un cadre adéquat, permettant leur déconstruction. C'est en écoutant des discours opposés les uns aux autres, en considérant les points de vues adverses et qui souvent annulent réciproquement leurs excès, que l'esprit de discernement se forme.

De toute évidence, la liberté d’opinion ne doit en aucun cas être limitée, car toute personne a le droit à cette liberté d'expression. Cette autonomie est fondamentale, cela permet à tout individu de s'exprimer comme bon lui semble son opinion sans être inquiété de quelque manière que ce soit. C’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance. La liberté de pensée est essentielle de la liberté de la conscience. Tout en restant un principe fondamental des sociétés démocratiques actuelles, la liberté d'expression, intimement liée à la liberté d'opinion, ne peut s'exercer sans limites. Ces limites peuvent être instaurées tant dans le cadre étatique et juridique par les forces publiques que naturellement par le respect des autres libertés individuelles et collectives. De plus, la liberté d'expression serait limitée uniquement concernant la manifestation de certaines opinions jugées immorales ou irrespectueuses et non sur le fait

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (81.8 Kb)   docx (7.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com