DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

On a Pu Dire Qu'Avec « Lorenzaccio », Musset a Fait Du Drame Romantique Une Tragédie Romantique. Qu'En Pensez-Vous ?

Recherche de Documents : On a Pu Dire Qu'Avec « Lorenzaccio », Musset a Fait Du Drame Romantique Une Tragédie Romantique. Qu'En Pensez-Vous ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

de la cité florentine, il est lui aussi condamné, de par la nature même des hommes. Cependant, il n'existe pas vraiment de tragédie romantique dans le sens où, comme le disait Victor Hugo dans la préface de « Cromwell », la tragédie est mêlée au grotesque dans le courant romantique le plus souvent.

Il n'existe pas non plus de modèle unique de drame romantique, cependant, de la diversité des sujets, des auteurs et des écrits théoriques qui fondent le genre se dégagent un certain nombre de constantes. Par exemple le refus des règles et la liberté ; le drame romantique refuse les règles contraignantes propres à la tragédie classique comme les unités de temps, de lieu et d'action. « Lorenzaccio » se déroule à plusieurs endroits bien distincts, tandis que les tragédies raciniennes (par exemple) se déroulent généralement dans une seule et même pièce. Le drame romantique veut peindre la vie dans sa totalité, avec ses détails et ses défauts, tout est personnifié, les rues comme le temps. Les didascalies de la scène 2 de l'acte I de « Lorenzaccio » mentionnent « Le point du jour » ce qui fait penser à un lieu qui s'éveille. De plus, l'homme n'est plus considéré comme un être intemporel mais comme un individu inséré dans l'histoire et la société. Lorenzo veut tuer le duc dans le but de sauver la ville de son tyran. On pourrait considérer ce meurtre comme un acte d'intérêt public. Cette facilité à parler des faits, comme le meurtre du duc, sans se soucier de la bienséance, est aussi une des constantes du drame romantique qui s'oppose à la tragédie classique.

« Lorenzaccio » débute dans un jardin au clair de lune, ce qui est loin du dépouillement de la scène classique qui se déroule généralement dans une antichambre du début à la fin, lors de mises en scène de « Lorenzaccio », les décors et les costumes sont tels que décrits par Musset, d'où l'importance des didascalies. La primauté du spectacle est d'ailleurs un des aspects les plus importants du drame romantique.

La pièce de Musset, bien que n'ayant jamais été représentée du vivant de son auteur est considérée comme l'un des chefs d'œuvre du drame romantique. Ceci est dû au mélange des genres. « Lorenzaccio » est bien une pièce mêlant le grotesque et la tragédie (comme « Ruy-Blas ») mais surtout il y a un éclatement des unités. Les unités d'action, de lieu et de temps sont effacées ce qui rendait la pièce impossible à mettre en scène selon Musset lui-même. Aujourd'hui, c'est uniquement grâce aux moyens techniques qu'elle peut l'être. C'est en cela qu'elle est particulière. En outre, « Lorenzaccio » semble être un drame plus libre que « Ruy-Blas » ou « Hernani », car il ne s'accompagne pas de textes théoriques de Musset pour justifier ses choix esthétiques ou encore, comme le faisait Hugo, opposer le drame romantique à la dramaturgie classique. Cela pourrait s'expliquer par le fait que Musset n'a jamais réellement théorisé sa pratique théâtrale et n'a jamais non plus renié l'héritage classique. Pour preuve, Romain Lancrey-Javal à précisé dans une étude de « Lorenzaccio » que « L'acte même du héros, la révolte du prince contre le roi despotique, nous renvoie à toute tradition antique [...] ». Du reste, étant donné que Musset ne destinait pas sa pièce à être représentée, il a fait l'économie de tout un dispositif scénique flamboyant, caractéristique du drame romantique, dans le but d'intérioriser entièrement le langage dramatique. La ville de Florence est rendue vivante de par son atmosphère, Musset laisse apparaître des bribes de conversations entre les citoyens, décrit leur mode de vie et leurs habitudes. Les rares monologues de « Lorenzaccio » sont ceux de Lorenzo lui-même, mais ce sont davantage des monologues intérieurs qui reflètent une certaine incohérence et une fantaisie, que des tirades engagées.

Pour conclure, on peut dire « Lorenzaccio » tient plus du drame

...

Télécharger au format  txt (6.7 Kb)   pdf (76.5 Kb)   docx (7.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com