DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

L'Avenir De L'Architecture

Dissertations Gratuits : L'Avenir De L'Architecture. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

certains nombre de pages, et c’est avec surprise que j’ai enfin pu prendre plaisir à feuilleté ses paroles lors de ses conférences à Londres, au cours desquelles il développe les fondements même de l’architecture « organique » aussi désignée comme l’architecture « moderne ».

Et bien que vaniteux il est vrai, à toujours louer et prêcher l’aspect héroïque de son architecture comme le soulignent ces quelques citations : « Tout d’abord, je fus tenté de biaiser quelque peu, je m’étais vu comme une espèce de prophète, m’étais figuré chargé du grand message qu’attendait l’humanité et voilà qu’en fin de compte je me retrouvais « second couteau » ; « l’architecture organique est l’interprétation même de la vie »; Lloyd lorsqu’il pris enfin la parole pour énumérer ses idées m’apparu comme un véritable génie de son temps et visionnaire de l’architecture, dont le mentor n’est autre que Louis Sullivan (précurseur du gratte-ciel à Chicago).

D’ailleurs, pour reprendre les mots du résumé de ce livre, on a du mal à imaginer que la plupart de ces textes ont soixante-dix ans.

Ainsi sa pensée de l’art « nouveau » et de l’architecture, paraît s’inscrire aujourd’hui dans notre société comme si cela eu toujours été une évidence à ses yeux…

L’architecture organique :

L'architecture organique est une philosophie architecturale qui s'intéresse à l'harmonie entre l'habitat humain et le monde « naturel » au moyen d'une approche conceptuelle à l'écoute de son site et intégrée à lui, faisant du bâtiment et de son mobilier une composition unifiée à son environnement. Le concept d'architecture organique a été développé par les recherches de Frank Lloyd Wright, qui considère qu'une maison naît de la rencontre des nécessités avec l'esprit du lieu, à la manière d'un organisme vivant (une « entité » individualisée). Sa conviction est que les bâtiments influencent profondément les personnes y habitant, y travaillant ou même y priant.

FLW se fait réellement l’évangile de l’architecture organique en 1936 grâce à un ensemble de réalisations telles que la Kaufman House, les bureaux de la Cie Johnson Wax, ainsi que les premières maisons usoniennes (Taliesin houses).

Enfin le projet de Broadacre City (la ville des grands espaces), sa ville idéale, constitue un véritable manifeste.

Edgar Kaufmann house (Fallingwater) bureaux Cie Johnson Wax

En 1897, c’est la naissance du style Prairie : constructions basses, élimination des cloisons inutiles, aires ouvertes, pivot central avec une cheminée massive maçonnée, surmontée d’un manteau large et bas, et autour de laquelle s'organise la vie de famille, forte horizontalité (à l'image des vastes étendues des prairies), larges toitures basses qui se prolongent au-delà des murs, bandeaux de fenêtres, souvent agrémentées de vitraux. Le style, exemplifié à son meilleur par Wright, introduit notamment le principe d'aire ouverte, abondamment éclairée par des rangées de fenêtres, lien entre l'intérieur et l'environnement extérieur qui témoigne de l'influence de l'architecture japonaise sur Wright.

Dans son livre, Frank Lloyd explique ces principes novateurs : il avait l’idée que, dans un bâtiment, les plans parallèles à la terre s’identifient au sol, marquant l’appartenance de ce bâtiment au sol. Puis, l’idée que toute demeure devait avant tout évoquer un abri, engendra le toit étalé sur l’ensemble avec des débords généreux. De plus, les dimensions du corps humain devaient déterminer chaque proportion d’une demeure. Il savait également que l’habitant ne pouvait s’offrir trop de liberté pour se déplacer à l’aise dans son intérieur, donc, prenant la ligne horizontale comme ligne d’horizon terrestre de la vie humaine, il agrandit l’espace horizontale en éliminant toutes les cloisons autres que celles qui protégeaient la cuisine ou l’intimité des chambres à coucher, un peu à la manières des lofts aujourd’hui où les pièces sont confondues dans un même et unique grand espace, délimitées instinctivement par le mobilier.

D’après lui, il faut laisser de côté les traditions. Désormais, aller du dedans vers le dehors n’est plus un idéal lointain. Il prétend tenir la direction authentique d’une grande architecture,

Wright semble s’en prendre à la composition, qui représente pour lui une méthode surannée, et défend les intérêts de la croissance.

On distingue alors début 20ème siècle des apparences de modernismes dans plusieurs pays (Allemagne, Hollande, France). Cette nouvelle conception du bâtiment développe un idéal d’architecture moderne et l’affirmation progressive de l’ « organique » : l’architecture de la nature pour la nature capable de résister à l’épreuve du temps et même d’évoluer avec lui…

C’est pourquoi nous allons maintenant nous intéresser à la pérennité du concept de Lloyd.

L’avenir de l’architecture :

La notion d’architecture organique est donc complexe et ancienne. Elle est une philosophie qui promeut l’harmonie entre l’habitat humain et le monde naturel, pas seulement par l’intégration des immeubles dans la nature, comme le proposait Frank Lloyd Wright, mais en intégrant des processus biologiques dans la construction même. Elle s’est longtemps inspirée de la nature en essayant de la mimer. Mais aujourd’hui, le mouvement regarde plutôt comment l’architecture peut s’insérer dans le processus de croissance naturel. Elle est passé d’une architecture tentant de ressembler à la nature, à une architecture imitant la nature et est en passe de devenir une architecture naturelle, inspirée par les processus naturels, c’est-à-dire une nature qui doit vivre, pousser, grandir évoluer en même temps que nos vies. L’architecture est organique…

De nos jours, certains architectes s’attachent à perpétuer les principes de Wright :

On retrouve ici une nouvelle plasticité, construire horizontalement avec des toits en pente douce et de larges bandeaux de fenêtre, ces villas recourent généralement à un plan désaxé et entrent en parfaite harmonie

...

Télécharger au format  txt (10 Kb)   pdf (99.2 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com