DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La Pluralité Des Cultures Est-Elle Un Obstacle à l'Unité Du Genre Humain ?

Commentaires Composés : La Pluralité Des Cultures Est-Elle Un Obstacle à l'Unité Du Genre Humain ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

par rapport aux autres en agissant lui-même sur la nature afin de répondre aux besoins et aux questions qui viennent à lui dans la vie quotidienne. Car l’homme décide lui-même de sa propre existence car il se définit par sa condition humaine comme le démontre Sartre dans « L’existentialisme est un humanisme ». L’homme a le pouvoir de construire le sens de son existence, il n’y a pas un plan construit à l’avance que l’homme devrait suivre. Il va pouvoir définir librement son existence en faisant des projets, il va ainsi pouvoir construire son propre avenir en faisant des choix. Ce projet va être individuel mais il va avoir une portée universelle car tout le monde va pouvoir le comprendre. C’est pour cela que le projet d’un Chinois ou d’un Africain, même si il est personnel concerne tout le monde, même si nous habitons à l’opposé d’eux et ne connaissons pas réellement leur culture. L’homme par rapport à sa condition humaine va être obligé de répondre à trois questions communes à tous. C'est-à-dire le travail, la sociabilité et la mortalité mais chaque individu va y répondre à sa manière. Le fait que tous les hommes n’agissent pas dans leur existence de la même façon ne contribue pas à effacer l’unité du genre humain, bien au contraire cela unit le genre. En effet tous les hommes se définissent par leur condition humaine, que leur cultures soient différentes est la preuve de leur liberté.

Les hommes se définissent donc par leur condition humaine mais d’autres choses les poussent à se différencier, comme les autres hommes qui se trouvent autour d’eux. En effet autrui joue un rôle important dans la vie de l’homme, c’est par rapport à lui que l’on s’identifie et que l’on se différencie. C’est donc par rapport à autrui aussi que l’homme va pouvoir construire son avenir, il va échanger des conceptions, des idées dans différents domaines pour pouvoir ensuite choisir son propre chemin. Et l’homme va vouloir sans cesse se différencier des autres, montrant ainsi qu’il est un être unique. C’est donc aussi cela qui nous fait observer des cultures aussi différentes.

On peut donc observer des différences de cultures comme avec le langage. En effet les hommes se servent du langage au quotidien dans le but d’extérioriser leur pensées et de les faire partager aux autres, ce qui est commun à tous les hommes. Mais pour cela l’homme utilise d’une part la langue, qui est la partie collective du langage (cela correspond à tous les mots que l’on peut trouver dans le dictionnaire) et d’autre part l’homme va utiliser la parole qui est la partie individuelle car chacun va faire un usage différent de la langue, chacun va faire un choix qui lui est propre sur les mots qu’il va employer pour dire telle ou telle chose. Il est donc libre. On voit ici émerger un point commun entre les hommes le fait qu’ils possèdent une raison, c’est avec celle-ci qu’il est capable de faire entendre ses pensées. L a parole suppose l’invention de signes, elle est toujours créatrice, il y a une véritable intention significative. C’est par sa raison que l’homme se détermine lui-même. Et cela est donc commun à tous les hommes et en même temps l’homme se différencie des animaux. Descartes nous la montré dans la théorie des animaux machine dans « Le discours de la méthode ». L’homme se distingue des animaux grâce à sa raison, il n’est pas déterminé par la culture comme peut l’être l’animal. L’homme avec la parole fait preuve d’intelligence, elle est le propre de l’homme, ainsi que sa capacité d’adaptation. Toutes ces caractéristiques sont propres à l’homme et sont présentes chez tous les hommes quelque soit leur culture ou leur civilisation.

On peut prendre un autre exemple avec la religion car c’est une question présente dans la vie de tout homme, il est obligé de répondre à celle-ci car les scientifiques n’ont jamais pu apporter une réponse avec des preuves de l’existence ou non de Dieu. Et cette question implique pour l’homme la question de l’existence et surtout celle de la mort. D’ailleurs Pascal nous dit que nous sommes tous « embarqués » vers la mort (dans « Les pensées »).Il faut donc y répondre. Et cette réponse va encore être différente selon les époques et les différents endroits du monde. On peut donc observer des religions catholiques, musulmanes, juives… Il y a une liberté de culte dans le monde. Certains peuvent donc aussi décider d’être Athée (c'est-à-dire de ne pas croire en Dieu) ou bien de croire en plusieurs Dieux comme le faisaient le Egyptiens. On peut aussi décider après des années d’appartenance à telle ou telle religion de se convertir à une autre religion. La encore tous les hommes sont libres de faire leur propre choix.

La pluralité des cultures est donc la preuve de l’existence d’une unité du genre humain, car tout les hommes se définissent par leur condition humaine cependant ces diversités de culture ne sont pas toujours vues comme bénéfique pour le genre humain et parfois c’est l’homme qui empêche l’unité.

Comment l’homme arrive t-il à voir dans la diversité des cultures un obstacle à l’unité du genre humain ?

Nous avons vu dans la partie précédente que malgré la pluralité des cultures, il existe une unité du genre humain, ce n’est donc pas cette diversité qui est l’obstacle à l’unité mais l’homme lui-même. En effet les différences de culture ont toujours dérangé les hommes à toutes les époques et dans toutes les parties du monde. Les hommes ont toujours été tentés de montrer leur supériorité et l’infériorité de certains peuples. Cela va à l’encontre du principe du genre humain, car tous les hommes sont égaux, peu importe leur couleur de peau, la façon dont ils vivent, leur choix religieux. Les cultures reposent donc sur une égalité. Cependant cela n’a pas été respecté, nous pouvons prendre l’exemple de guerres de religion qui ont été multiples dans l’histoire. Dès le seizième siècle en France, opposant les protestants aux catholiques, de terribles massacres seront commis sur les populations, supprimant des hommes innocents. D’autres évènements horribles se sont déroulés comme la seconde guerre mondiale où Hitler a voulu prouver la supériorité de la race aryenne sur d’autres hommes, voulant exterminer tous ceux qu’il ne jugeait pas pur et différent de son idéologie comme les Juifs, les Gitans, les homosexuels, les handicapés. Des actes atroces ont été commis, oubliant à chaque fois que ce sont des hommes, possédant une âme et un corps qui exterminaient d’autres hommes identiques à eux. Tous ces hommes combattants les uns contre les autres font partie du genre humain, tous sont libres et

...

Télécharger au format  txt (11.2 Kb)   pdf (101.1 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com