DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Un Personnage Médiocre Peut-Il Être Un Héros De Roman ?

Mémoire : Un Personnage Médiocre Peut-Il Être Un Héros De Roman ?. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

is n’oublions pas Robin Crusoe dont l’auteur a permis à son héros de transformer son naufrage tragique en une série d’aventure pleine de rebondissements. C’est un nouvel héro qui ne ressemble n’y a Hercule ni à D’ARTAGNAN. Robin Crusoe nous à fait rêver. L’auteur, Stevenson, introduit une nouvelle définition du héro, il permet au lecteur de s’identifier à Robinson sans en prendre tous les risques.

De prime abord, le héros d’un roman se veut exceptionnel mais ce n’est pas toujours le cas en raison des thèmes évoqués par les auteurs.

Cependant de nouveaux héros plus particulièrement des anti-héros, des hommes et des femmes qui se rapprocheraient le plus de notre réalité, notre quotidien.

Souvent ces anti-héros suivent un chemin peux honorant qui peut les mener dans un sombre destin. Émile Zola a souvent utilisé ces anti-héros comme GERVAISE dans l’Assommoir et Nana, ce sont des êtres médiocres. Gervaise deviendra alcoolique d’où sa déchéance et sa fille Nana suivra le même chemin. Compte tenu des idées d’E. Zola, celui-ci a pris le parti de décrire la misère et la pauvreté, il a mis en scène des gens de petites conditions, comme « héros »

Certains personnages principaux ne présentent rien d’extraordinaire et leur histoire présente peu de rebondissement. Une héroïne, Mme BOVARY de G. Flaubert sera le personnage principal du roman, et cette femme sans grand intérêt n’inspire pas l’admiration mais la compassion. Il est plus facile de s’identifier à un personnage quand lui-même ne présente rien d’extraordinaire, et connaît une fin triste et tragique.

Certains héros suivent des chemins différents ce qui en mène certains à une vie vile et malsaine. Victor Hugo dans les Misérables met en scène de nombreux médiocres tels Jean Val Jean ou la famille Tenardier. Si Jean Val Jean est un homme sans envergure au début de l’histoire, il va devenir un homme honorable, bienveillant et discret à qui ne sera pas le cas des Tenardiers qui deviendront de plus en plus méprisables et malsains. Cependant il est difficile de les dissocier car ils sont utiles au roman de V. Hugo pour progresser dans son récit et intéresser le lecteur.

L’héroïsme et la médiocrité ne sont pas incompatibles, ils se complètent dans nos romans. Tous les personnages principaux de nos lectures ne sont pas des Hommes exceptionnels car le monde n’est pas fait ainsi. En fonction des thèmes exploités par les auteurs, les personnages seront braves ou peureux exploités pas les auteurs, honorables ou méprisables. Les lectures que nous choisissons, ferons naître en nous des sentiments divers car l’évasion que nous propose la lecture nous permettra de nous identifier à ces « héros ». Nous les aimerons, les respecterons, les haïssons… tout le long de l’aventure. Le lecteur s’identifie à son héro par le côté extraordinaire de ces exploits. Le héros d’un roman est le personnage principal, mais il n’est pas toujours le surhomme ou le brave tel qu’on le présente. Ils n’ont pas toujours un physique avantageux, pas non plus téméraire et hésite bien souvent à se révéler. N’est pas une manière de réfléchir sur notre propre condition ?

Il serait aisé de confirmer qu’un médiocre peut être un héros mais le lien est ténu car il dépend de la mis en situation, l’époque

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (67.6 Kb)   docx (7.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com