DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Exposé Sur La Chaux Et Ses Pathologies

Dissertations Gratuits : Exposé Sur La Chaux Et Ses Pathologies. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 9

entraîne une perte de poids de 40%. Reste au final un oxyde de calcium qui n’est rien d’autre que de la chaux vive. Et c’est à partir de cette chaux vive que l’on fabrique toutes les chaux utilisées dans le bâtiment. Mais la chaux vive est un matériau très corrosif qui dégage une forte chaleur au contact de l’eau. Dans le bâtiment, la chaux vive devra être obligatoirement éteinte, c'est-à-dire mélangée à de l’eau dans un appareil appelé hydrateur. A la sortie de ce processus, on obtient la chaux éteinte qui à la consistance de la poudre.

Et selon la nature du calcaire utilisé, la cuisson permet la fabrication de deux catégories de chaux naturelles :

La chaux aérienne ou grasse, provenant d'un calcaire pur et la chaux hydraulique ou maigre, provenant d'un calcaire argileux.

DIAPO : Les différentes chaux à employer

C'est la composition de la roche calcaire d'origine qui détermine le type de chaux : hydraulique ou aérienne. La chaux hydraulique provient de la cuisson d'une roche calcaire composée de 5 à 20 % d'argile. Elle fait sa prise au contact de l'eau. Ses bonnes propriétés de résistance mécanique la prédestinent à une utilisation en gros œuvre (dalles, fondations, enduits extérieurs). Les différentes chaux hydrauliques s'identifient grâce au sigle N H L (natural hydraulic lime) 2, 3,5 ou 5, la dernière étant la plus résistante à la compression. La chaux aérienne, qui fait sa prise au contact de l'air, est obtenue à partir d'un calcaire très pur, ne contenant que très peu d'argile, c’est pourquoi elle a une couleur blanche. Elle donne alors un mortier onctueux approprié aux enduits et à la décoration. Le sigle CL (calcic lime) 70, 80 ou 90 permet de distinguer les différentes chaux aériennes en sachant que plus le chiffre est grand, plus la chaux est pure. Selon la quantité d'eau utilisée pour éteindre la chaux vive, la chaux aérienne se présentera sous forme de poudre ou de pâte. C'est l'immersion de la chaux vive qui permet d'obtenir la chaux en pâte, alors qu'un « simple » arrosage régulier donnera de la chaux en poudre. Les adeptes de la chaux en pâte parlent de sa facilité de mise en œuvre liée à son onctuosité, mais aussi de sa meilleure qualité. En outre, la chaux en poudre a l'inconvénient de se disperser facilement en poussière, irritant les voies respiratoires des utilisateurs réguliers.

Diapo : Les utilisations de la chaux:

On utilise principalement la chaux aérienne pour les autres utilisations de ce matériau.

C'est la sidérurgie qui en consomme le plus, elle est utilisée comme fondant pour éliminer les impuretés nuisibles à la fabrication de l'acier par exemple, et l'extraction des métaux non ferreux en général. Ensuite, dans le secteur des travaux publics, elle joue un rôle non négligeable dans l'amélioration et la stabilité des sols. Elle est aussi beaucoup utilisée en agriculture où sa propriété basique permet de corriger l'acidité des sols. Elle joue un rôle désinfectant et antiparasitaire. Elle est très utilisée dans le traitement des eaux pour détruire des germes pathogènes.

Elle sert également à lutter contre la pollution, à traiter les fumées en absorbant des gaz polluants.

Et enfin, comme vous pouvez le voir, elle est utilisée dans le bâtiment, mais en faible pourcentage.

DIAPO : L’utilisation dans le bâtiment :

DIAPO les avantages de la chaux :

Rappelons les avantages et les propriétés étonnantes de ce liant :

* 1er atout : La microporosité de la chaux permet la fabrication d'un mortier perméable à la vapeur d'eau. Elle permet donc d'éviter les condensations, d'expulser l'humidité. Elle génère ainsi une nette amélioration du confort intérieur.

* 2ème atout : Elle est imperméable à l'eau de ruissellement et protège le gros œuvre des intempéries.

* 3ème atout : Associée à d'autres matériaux (chanvre, lin) elle a des vertus isolantes, aussi bien phoniques que thermiques.

* 4ème atout : Ses remarquables qualités de souplesse et d'élasticité lui permettent de s'adapter parfaitement à de multiples supports, limitant considérablement les fissures dans les enduits.

* 5ème atout : Elle assainit les supports grâce à ses vertus bactéricides.

* 6ème atout : La chaux donne sur le plan décoratif un cachet sans égal à un mur ou une façade. Elle se patine et vieillit extrêmement bien.

DIAPO : mise en garde :

La manipulation de chaux vive (commercialisée sous la forme fragments ou de poudre blanche) peut s'avérer dangereuse puisqu'elle est très corrosive. Son mélange avec de l'eau (pour l'éteindre) produit une réaction chimique qui la porte à haute température avec bouillonnement subit et risques d'éclaboussures et de projections. Donc à manipuler avec beaucoup de précautions et muni de protections. Une fois cette réaction terminée la chaux redevient inoffensive puisque éteinte.

Il en est de même concernant les protections (gants, masque) lorsqu’on manipule la chaux éteinte pour projeter ses enduits par exemple.

Ne pas travailler la chaux en hiver, lorsqu’il pleut beaucoup ou lorsque la température est trop faible (en dessous de 5°C) ou trop élevé. Et prévoir une longue durée de séchage, plus d’un mois dans certains cas.

DIAPO : les pathologies

Le farinage, Les fissures, La porosité, La mauvaise adhérence, La perte de dureté, L’apparition de traces et auréoles.

Diapo : Le farinage :

On dit qu’un enduit ou qu’une peinture farine lorsque le mélange manque de cohésion. Le résultat n’est pas compact et ferme mais poudreux et pulvérulent (lorsque l’enduit s’effrite et se transforme en poudre). Tous les éléments (la chaux, l’eau, le sable, les pigments…) ne sont pas bien maintenus et assemblés les uns avec les autres. Il en résulte donc un manque de résistance à l’écrasement : si vous frottez l’enduit, il y a effritement. Il ne vieillira pas bien dans le temps. Les peintures se réduisent en poudre

Causes :

-le mortier ne contient pas assez de chaux

-l’eau est salée

-le support n’est pas assez humide ou couvert de salissures et moisissures

-la chaux est de mauvaise qualité

-la peinture contient trop de pigments

-les conditions climatiques sont mauvaises (gel, vent, soleil fort)

Solutions : il faut décroûter l’enduit, passer la peinture à la brosse métallique pour la retirer et recommencer.

Les fissures :

C’est une maladie courante des enduits à la chaux qui peut causer des dégâts considérables sur l’ensemble du mur ou seulement entraîner une gêne esthétique facilement rattrapable. Tout dépend de la taille et de la nature des fissures. Trois types de fissures sont surtout préjudiciables à l’œil :

-le faïençage, un réseau de minuscules fissures qui s’étend comme une toile d’araignée

-les microfissures inférieures à 0,2mm

-les fissures qui s’étendent jusqu’à 2mm

En revanche, les lézardes sont des fissures plus larges qui détruisent l’enduit et peuvent aussi être significatives d’un mauvais état du mur.

Les causes :

-le mortier contient trop d’eau ou le support est trop mouillé

-une épaisseur trop importante d’enduit a été appliquée sur le mur

-les murs sont instables et les maçonneries bougent (tassement des murs, déformation, manque de fondation)

-s’il s’agit d’un simple faïençage, il y a peut être trop de chaux ou de fines (particules d’argile minuscule que l’on peut retrouver dans le sable) dans la préparation

-l’enduit a peut être également séché trop vite à cause du soleil

Solutions : pour les petites fissures, il suffit d’appliquer et de serrer (action de tasser le mortier avec une taloche ou le dos d’une truelle pour réduire la porosité) une colature (=chaulage, peinture à la chaux assez épaisse qui permet de protéger les murs et masquer les défauts). Pour les grosses fissures, il faut reprendre les maçonneries pour les stabiliser si cela est nécessaire. Si cela est stable, il suffit d’ouvrir les fissures, de bien les boucher et de réaliser un nouvel enduit.

La mauvaise adhérence :

Si votre enduit gonfle ou si votre peinture fait des cloques, vous n’aurez

...

Télécharger au format  txt (14.2 Kb)   pdf (123 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com