DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Controle De Gestion

Rapports de Stage : Controle De Gestion. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

er des conventions, des clés de répartition : La méthode des centres d’analyse (ou ‘sections homogènes’) est alors utilisée pour ‘affecter’ ces charges indirectes. Le centre d’analyse, se définit comme un ensemble de moyens humains et matériels pratiquant un même savoir faire technique. L’atelier d’entretien, par exemple, va constituer un centre d’analyse dont les charges vont être affectées aux coûts des produits ou services. La méthode de répartition des charges indirectes dépendra de la nature de ces centres. Pour les sections opérationnelles, ce sera le plus souvent des unités physiques (heures hommes, heures machines,…) qui serviront à répartir les coûts. Pour les autres sections, Service du personnel ou comptabilité, les clés de répartition utilisées pourront être des effectifs, le volume de production, le chiffre d’affaires …

Olivier AVRIL Gérant Associé d’Acting-finances

A partir de mai 2006 il poursuit le développement de l’activité de « Direction financière à temps partagé » de la société Acting finances initiée par Henry Dorbes.

Les experts d’Acting-finances interviennent, de façon très souple (quelques jours par mois…), très opérationnelle (dans l’entreprise, pour faire…) et en facturant des honoraires (il ne s’agit pas de multi salariat). Cette forme d’externalisation de la direction financière s’adresse à plusieurs types d’entreprises : Les jeunes entreprises qui cherchent à financer et piloter leur croissance Les filiales de Groupes qui souhaitent fiabiliser leur reporting et améliorer leur rentabilité Les PME & PMI qui doivent conduire un projet spécial (fusion /acquisition, ERP, croissance, transmission,…) ou qui rencontrent des difficultés

2. ….Et les méthodes de calcul

2.1. Les coûts complets. Dans le calcul d’un coût complet, la totalité des charges directes et indirectes de l’article est prise en compte. Et pour toutes les phases successives allant de l’achat des matières jusqu’à la vente des produits finis. Chacune des ces étapes a un coût : Coût d’acquisition, de production, de distribution, de commercialisation, de gestion, …. 2.2. Les coûts directs (direct costing) Les coûts directs regroupent : Les coûts variables directement liés à l’article concerné Les coûts fixes spécifiques au produit ou service. 2.3. Les coûts ‘standards’ ou préétablis. Le coût standard d’un produit ou service, c’est celui qui est calculé par avance, pour l’année suivante par exemple. Il suppose un système d’information adapté et une connaissance précise des composantes des produits ou services : Le système informatique fournira le cadre pour la gestion des gammes (temps nécessaires à chaque étape), des nomenclatures (liste des composants et opérations de sous-traitance), des composantes du taux horaire du personnel, etc… La fiche standard de chaque article regroupera toutes ces informations. 2.4 Les coûts par activité (ABC) La méthode des coûts par activité ou (Activity Based Costing) est apparue pour essayer de

35, rue Arthème Genteur 92150 Suresnes 01 42 04 30 11 06 25 78 11 44 oavril@acting-finances.com

1. Les différents types de coûts….

1.1. Les coûts fixes et les coûts variables Un coût fixe est un coût dont le montant est indépendant du volume d’activité réalisé. Cet aspect constant n’est évidemment valable que pour une période donnée, l’année ou même quelques mois pour les entreprises en fort développement : les coûts fixes augmentent par paliers. Un coût variable est un coût qui varie proportionnellement au nombre d’unités produites ou vendues La distinction entre coûts fixes et variables n’est pas toujours simple et peut dépendre du but recherché. Et puis, de nombreux coûts sont ’semi variables’ : Il y a l’exemple classique des factures téléphoniques dont l’abonnement est fixe et les consommations variables. Ou Celui de l’énergie (electricité, gaz…) que des clauses contractuelles ne rendent que très partiellement variables.

www.acting-finances.com

SARL au capital de 30 000 Euros SIRET : 490 095 973 00015

mieux accompagner la profonde la méthode des ‘standards’. transformation des modes de production, Ces coûts standards seront valorisés en notamment leur complexité croissante coûts directs et/ou en coûts complets. Mais ils seront avant tout prévisionnels, en La méthode ABC peut se définir ainsi : général pour la durée du nouvel exercice, Il faut retrouver dans le coût du produit et réactualisés périodiquement par tous les éléments du processus qui comparaison avec les coûts réels. concourent à son élaboration : Les produits consomment des activités 3.5 L’utilité de la méthode ABC qui nécessitent des ressources. Les frais généraux représentent désormais Par exemple, pour les ventes, les activités une part très importante des coûts de seront la réalisation des devis, la prise de production : 33% dans une enquête commande, la facturation, etc…. récente sur les entreprises Américaines. Les ressources, ce seront les temps passés par les services commerciaux, La pertinence des coûts dépend désormais pour une large part de la façon dont ces logistiques,… pour chaque activité. charges de structure sont imputées sur les 3. L’utilité de chaque méthode prix de revient. C’est ici que les coûts complets marquent leur limite, dans l’aspect souvent sommaire des clés de 3.1. L’utilité des coûts variables répartition. Leurs utilisations classiques sont : La recherche du point mort ou seuil Avec la méthode ‘ABC’, l’analyse fine des de rentabilité. C'est-à-dire la quantité des temps et moyens consacrés à chaque produits ou prestations qu’il faut vendre activité rétablira la ‘vérité des coûts’ par le afin d’équilibrer le résultat de l’entreprise, choix ‘d’inducteurs’ correspondant de c'est-à-dire d’absorber ses coûts fixes. beaucoup plus près à la réalité de Le calcul de l’impact sur le résultat l’entreprise. des variations d’activité, par exemple une forte croissance. La mesure du degré de flexibilité de 4. …Et la pratique dans les l’entreprise qui peut être considéré entreprises comme un critère stratégique. L’utilisation de la sous-traitance, du personnel 4.1. La Pratique des coûts variables prévus dans les systèmes intérimaire, de l’externalisation de Souvent fonctions non stratégiques sera intensifiée d’information, les frais variables ne sont pour limiter l’impact sur le résultat d’une souvent pas utilisés longtemps…. sinon dans des analyses hors système, ponctuelles. baisse d’activité. Pourquoi ? 3.2 L’utilité des coûts complets L’’introduction du paramétrage dans le Ils sont une méthode incontournable pour système d’information a été fait sans fixer les prix de vente des articles et pour véritable réflexion préalable, voire n’a pas produire chaque mois le compte de été fait du tout ! Le taux de flexibilité de l’entreprise résultat analytique. pas repris dans les indicateurs Dans le compte de résultat ‘anglo-saxon’, n’est le coût des ventes est valorisé en ‘coût essentiels de l’entreprise. complet Usine’, excluant donc les frais Très rapidement, la classification ‘système’ commerciaux, de développement et des frais variables et fixes devient obsolète. d’administration. Ceux-ci se trouvent 4.2. La Pratique des coûts directs et classés après la ‘marge brute’. complets Pour une entreprise industrielle, c’est 3.3 L’utilité des coûts directs Ils sont utilisés pour mesurer l’impact de l’utilisation d’une panoplie complète et différents niveaux d’activité ou de automatisée de ces deux méthodes de calcul tarification clients sur le résultat de qui traduit la maturité de sa gestion. l’entreprise. La séquence des coûts disponibles pour C’est également le cas pour le lancement chaque article sera par exemple : d’une activité ou d’un produit nouveau, Coûts directs sans amortissements le recours à la sous-traitance ou à Coûts directs l’externalisation complète, le benchmark Coûts complets sans amortissements entre centres

...

Télécharger au format  txt (13.5 Kb)   pdf (119.3 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com