DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le bonheur n'est-il qu'un idéal?

Dissertation : Le bonheur n'est-il qu'un idéal?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  17 Mai 2018  •  Dissertation  •  2 720 Mots (11 Pages)  •  4 559 Vues

Page 1 sur 11

BONHEUR/DÉSIR/LIBERTÉ

Définition Bonheur : État dans lequel on se trouve après avoir réaliser quelque chose qui nous tenait a cœur.

Problématique : Le Bonheur n’est-il qu’un idéal ?

                        Quand on se pose la question «  le bonheur n’est-il qu’un idéal ? » il faut d’abord définir les termes importants : le bonheur est un état de satisfaction global et durable après avoir accompli ses désirs. Quand au terme « idéal », ce la désigne quelque chose qui serait parfait, utopique, et difficilement accessible dans la réalité. A première vue, le sens du sujet n’est pas évidents/ on ne voit pas pourquoi le bonheur serait un idéal car nous pensons tout savoir ce qui nous rendrait heureux. Mais, en y réfléchissant, on se rend compte que nous avons tendance à projeter une vision du bonheur, une vision qui est idéale pour nous  car elle serait parfaite mais que nous avons du mal à atteindre dans la vie réelle. Le sujet invite à se demander si il y a un bonheur possible réel ou si le bonheur n’est qu’un fantasme. Pour illustré cette idée, on peut prendre l’extrait du film Lalaland, qui met en scène 2 personnage qui rêve d’une vie idéale et qui font tout pour les réalisées ( ex : pianiste veux ouvrir une boite de musique, malgré ses efforts il ne parvient pas à accéder à ce qui le rendrait heureux. On voit donc que ce pose d’un coté, le bonheur est quelque chose évident accessible à tous  mais d’un coté le bonheur n’est qu’une représentation que nous idéalisons. Plan :

  1. Le bonheur pourrait bien être un idéal difficile à atteindre
  2. De plus, nos désirs nous empêche d’être heureux. Donc le bonheur n’est pas atteignable du tout
  3. On peu développer un savoir vivre qui nous rend heureux
  4.  Le bonheur est finalement un idéal mais c’est en recherchant cet idéal qu’on donne sens à nos vie

I- Le bonheur paraît bien être un idéal difficile à atteindre

→ Il est difficile de savoir ce qui nous rendrait heureux. Je ne suis pas certain que ce que je désir soit + pour moi. Ex : je peux me tromper sur mes objectifs de vie, en me disant, qu'ils me rendrait heureux alors que non ( ex : orientation professionnel). Pourquoi a-t-on des difficultés à cerner nos désirs ? On pourrait dire que nous n'avons pas forcément l'expérience et le recul nécéssaire pour juger correctement de ce qui serait + ou non pour nous mais aussi que nous ne connaissons pas forcément.

→ Le bonheur est avant tout une conception subjective. En effet, chacun a sa vision personnelle de ce qu'est le bonheur, il n'y a pas de «recette » pour être heureux. Autrement dit, il n'y a pas de définition  objective du bonheur, ce qui fait qu'il est vraiment un idéal personnel.

→ Le bonheur est un idéale de l'imagination.

« Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination. Le concept de bonheur est un concept si indéterminé que malgré le désir qu'a tout homme d'arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes cohérents et précis de ce qu'il désir. L'homme est incapable de déterminer avec une entière certitude ce qui le rendrait véritablement heureux, pour cela il lui faudrait l'omniscience. » Kant.

Le philosophe Kant (allemand, 19 e s) réfléchit lui aussi au sens du bonheur, pour lui le bonheur ne vient pas de la raison, mais c'est plutôt une représentation de l'imagination. Le bonheur est en effet une  image animer par un désir indéterminé. C'est-à-dire que ce n'est pas quelque chose de précis cohérent, rationnels. Chercher le bonheur, c'est toujours prendre un risque  et on n'est pas certain du résultat que cela amène ( chercher le bonheur dans l'Amour est un risque → ex : Noces Rebelles).

Synthèse :

[pic 1]

Le bonheur n'est pas un idéal ce qui signifie que

Le bonheur est un idéal de l'imagination ce qui signifie que

A-E

D

Les autres ne peuvent pas prétendre ou dire ce que je dois faire pour être heureux

C

B-F

Je ne peux pas, moi-même, savoir ce que je dois faire pour être heureux

A)Un savoir objectif et universel

B)Une image confuse

C)Une méthode rationnelle

D)Une représentation subjective

E)Un concept précis

F)Une projection qui ne peut exclure la possibilité de la déception

En conclusion de cette première partie, nous pouvons dire que le bonheur est bien un idéal, en effet, nos arguments montre ici que le bonheur est une vision qui ne peut pas faire l'objet d'un savoir objectif. Mais peut-on malgré atteindre le bonheur ?

Définitions :

  • Subjectif : *quelque chose personnel  * tout ce qui concerne l'intériorité d'un sujet (ex : croyance)
  • Objectif : *vison générale *ce qui correspond à la réalité extérieur des faits ( ex : sans émotions)
  • Universel : tout le monde et tout le temps
  • Particulier relatif à une personne ou un groupe de personnes

II- De plus, nos désirs nous empêchent d'être heureux et donc le bonheur n'est pas atteignable

a) Le désir provient d'un manque

→ Pourquoi dit-on que le désir provient d'un manque ? Étudions un exemple, celui désir amoureux dans le mythe d'Aristophane ?

Dans ce mythe, Aristophane décrit une situation imaginaire, les Hommes, à l'origine, seraient en fait 2 personnes réunis en 1, ces monstres s'appellent les Androgynes. Ils sont parfaitement combler et ne ressentent aucun désirs/manque. Cela les rend insolents et les dieux, pour les punir, les séparent en deux ( =humains actuels). Les Hommes sont alors ramener à la modestie et ils ressentent un manque, un vide intérieur qui viendrait de cette séparation pour Aristophane le désirs amoureux et un état de manque mais est-ce le cas de toutes les formes de désirs.

→ désir → nécessaire = manque vital (ex:manger/boire/dormir)

→ envies → pas nécessaire = manque psychologique (ex : la mode, jeux vidéo, etc …)

Ces différentes facettes du désirs semblent bien être accompagné d'un sentiment d'incomplétude.

 

b) Le désirs provoque de l'insatisfactionet nous y perdons notre liberté

Texte A :

Q1 : 1) Pour Callicles, c'est laisser aller ses passions autrement dit laisser aller ses désirs. Il faut accepter touts ses désirs. Callicles se distingue radicalement de Socrate.

2)Il faut être intelligent et courageux. Il faut être courageux pour laisser aller ses désirs et ne pas les réprimer, et être intelligent pour réussir à parvenir à ses fins. Ex:Machiavel

Q2 : 1) On pourrais objecter à Callicles, son immoralité car si chacun faisait comme lui la société s 'effondrerait. On pourrait aussi dire qu'il est possible d'être courageux et d'assumer ses désirs sans vivre une vie d’excès. Nous sommes mener à rencontrer des obstacles qui nous empêcherons à accéder à nos désirs malgré tout.

2)Il utilise la méthode argumentative basée sur l'use de la comparaison et de la métaphore. Il compare deux styles de vie : celui de l'homme tempèrent, représenté par le tonneau percé. Son but est de montrer que celui qui, comme Callicles, multiplie ses désirs à l'infini vit une vie aussi absurde qu'un homme cherchant à remplir un tonneau percé. En effet, quelqu'un qui ne sais pas se satisfaire de ce qu'il a présenté un âme « défectueuse », « fêlée », et, ne saurait être heureux. Car en se soumettant à ses désirs, l'homme perd sa volonté et sa liberté.

 Résumé du conflit entre Socrate et Calliclès

Socrate

Calliclés

Quelle est sa vision du désir ?

Les désirs doivent être limités et maîtrisés

Doit être illimité

Que pense-t-il de la thèse philosophique de son opposant sur le bonheur ?

C. tient une position absurde puisqu'il  ne pourra jamais être heureux

Socrate a une vision fade « c'est vivre la vie d'une pierre »

Quel vision de la morale propose-t-il ?

Vision tempéré faut suivre la moral

La moral est pour les lâches

Quel mode de vie encourage-t-il ? A quel tonneau serait-il analogué?

Le tonneau rempli

Le tonneau percé

...

Télécharger au format  txt (16.3 Kb)   pdf (97.5 Kb)   docx (21.4 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com