DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Quelle est la différence entre une expérience lue et une expérience vécue ?

Fiche : Quelle est la différence entre une expérience lue et une expérience vécue ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  29 Décembre 2017  •  Fiche  •  541 Mots (3 Pages)  •  528 Vues

Page 1 sur 3

L’homme a pour habitude de dire qu’une œuvre d’art, peu importe son aspect, le rend à une certaine évasion de la réalité. L’art est le produit de l’imagination. Or, par définition, l’imaginaire s’oppose au réel : quelle est la différence entre une expérience lue et une expérience vécue ? elles s’opposent dans la mesure où l’une à concrètement, effectivement eu lieu, l’autre n’est que fiction. Donc l’art nous détourne du réel, il nous en éloigne. Effet nous avons pour habitude de dire qu’il nous divertit, qu’il peut servir de refuge, peut nous permettre de fuir le réel, etc... Mais, l’art, s’il est imaginaire, produit de l’imagination, n’est pas pour autant moins réel : il appartient au monde des choses qui sont, qui produisent des effets.Par exepmle mon rêve, même si son contenu est imaginaire, est lui bien réel puisqu’il produit des effets sur moi. Il en va de même pour une œuvre d’art, elle existe, je peux sinon la toucher, du moins la voir, l’entendre, la lire, etc... ainsi l’opposition imaginaire/réel n’est pas définitive. L’art appartient donc au réel et en est le produit : peut-il alors le refléter, nous en parler, voire nous plonger dedans ? En tant que discours, nous éloigne-t-il du réel ou au contraire nous renseigne-t-il sur lui ? En effet, l’art est un discours, mais est-ce alors un discours vrai ? Nous nous demanderons alors si l’art n’est-il qu’une fiction qui nous éloigne du réel pour nous plonger dans l’imaginaire, ou bien si le discours qu’il porte ne nous permet-il pas d’accéder au réel pour en avoir une vision quelque peu differente ? Pour cela nous verrons dans un premier temps que l’art nous detourne du reel en temps que fruit de l’imagination. Dans un second temps nous verrons aussi qu’en temps qu’objet technique, l’art appartient au reel. Puis nous verrons aussi que l’art peut etre percu comme revelateur de la realité.

L'art nous détourne du réel d'abord parce qu'il nous emmène dans un univers imaginaire qui constitue une vision cohérente, dotée de sa propre logique. L’imagination ne produit pas seulement des images mais un imaginaire comme un ensemble d'images constitué en un tout unifié et cohérent, qui nous écarte et nous éloigne du réel. Plaisant, l’art nous ecarte des lois contraignantes et pesantes et de l’ennuyeuse banalité du reel. C'est le divertissement qui, s'il n'est pas la finalité de l'art, peut en être l'un des effets. L'art fait diversion par rapport à notre quotidien. On dit souvent qu’une ouevre d’art nous transporte, nous fait nous evader. Cette captivité nous dirige alors vers un exil de notre réalité. Nous sommes en effet arraché au monde exterieur. Nous perdons alors toutes notions de notre vie réel pour finir transporté à travers le decor fictif de l’œuvre. En effet, nous arrettons alors de proter de l’attention sur le monde reel pour voyager à travers un monde purement fictif nous fesant alors oublier le monde qui nous entoure. Par exemple, lorsque qu’on lit un roman, on s’identifie au personnage principale et prenons alors son identité et nous avons donc l’impression de vivre en temps reel ce que vit le personnage. C’est le cas dans Madame Bovary, le lecteur se percoit comme Emma Bovary et prend alors son point de vu.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (65.7 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com