DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Plan De Commentaire Le Pont Mirabeau

Documents Gratuits : Plan De Commentaire Le Pont Mirabeau. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

donnée « vous ferez tomber l’entretien sur le penchant… ».

-La conduite de cette intrigue va être menée par Cléanthis, elle utilise les impératifs (« procédons noblement…n’épargnez ni »).

Arlequin ne donne que des ordres à la 3ème personne (« qu’on se retire… ») b) Les personnages

Arlequin et Iphicrate sont présentés pour mettre en évidence un rapport social. Iphicrate est le maître, le patron(façon de s’adresser à Arlequin montre un personnage égoïste) et Arlequin l’esclave qui a jusqu’à présent accepté le rapport sujétion. Le valet obéit et reprend les paroles de maître, pas d’initiative. Cependant cette soumission va disparaître par un changement de comportement.

c) La transformation des personnages en acteur

-« nous sommes d’honnêtes gens » dit Cléanthis. Il n’est plus question de familiarité domestique. Cléanthis entérine la situation (elle fait vraiment comme si elle était vraiment Euphrosine).

-Arlequin entre dans la peau de son personnage de façon plus nette par la transformation du langage. Il appelle Cléanthis « Madame » et Iphicrate est Arlequin.

-Le champ lexical du jeu : les mines, les bouffonneries sont transmises à travers Arlequin qui est une cassure. Il joue mal : il s’applaudit lui-même, il est à la fois acteur et spectateur.

Cléanthis le reprend, il casse l’illusion (« oh vous riez, vous gâtez tout »). Son rôle lui plait, elle montre donc son énervement.

Arlequin et Cléanthis vont tendre un miroir aux maîtres qui sont témoins muets, ils vont user de l’arme des maîtres : la parole.

II.L’analyse de la parodie

a) L’importance du champ lexical du dire

« demander, confessé, parlons, conversation, disions, discours, ordonnance, conversant, entretien, compliments, dire, persuadez, mot, mot à lui dire, conseillez-lui, appeler, parlerez, parlez-lui, dite un mot, vantez, elle appelle »

On ne parle que de la parole, de son usage. Le parler des maîtres c’est rapporter ce qu’ils ont dit, devenir maître c’est parler, s’approprier les conditions d’exercices de la parole qu’on prête aux maîtres.

Ne parlent pas de façon vraie d’eux- même. A et C sont pervertis par leur nouvel état et par leur titre (« seigneur, Demoiselle, Madame).

⇒ Les 2 maîtres vont assister à la contrefaçon de leurs propres mœurs = humiliation.

b) Une parole d’imitation

-emploi du langage précieux (renvoie aux « Précieuses Ridicules » de Molière) : compliments, révérences, grâces, douceurs, plaisirs, tendre, galant, aimable, poliment, adroitement, noblement → des clichés qui vont jusqu’à la caricature et au comique de geste (jeux de visage et agenouillement). Arlequin fait un mauvais jeu de mot avec tendre.

-emploi du pluriel qui marquent les excès (« faire ses diligences », « écoutez les discours des galants »).

→ Un monde d’artifice, sans sincérité. Les serviteurs sont à la fascinés et moqueurs

-un univers codifié, conventionnel. L’homme fait sa cours, la femme refuse ou du moins fait semblant. Elle a des grâces ; lui des flammes, des feux. Elle est fausse prude car elle cède vite. « Faut-il dire qu’on vous aime ».

⇒Une fonction = une critique de la société.

III-La critique sociale = leçon politique et morale

a)La place des serviteurs

-Elle est montré dans 2 répliques (« garderons-nous nos gens ?… qu’ils s’éloignent seulement. »).

-Selon les fantaisies des maîtres, les valets doivent agir. Être là sans être là. La parodie leur est destinée : elle est une leçon, elle a un but pédagogique. Elle est définie déjà par Trivelin.

« On espèrera que, vous étant reconnue, vous abjurerez un jour à toutes ces folies »

- But : transformation des rapports sociaux.

b) L’image des maitres

-ridicules et tyranniques : l’amour n’est qu’un jeu, avec ses règles, on en suit le schéma à la lettre. « je savais hier…cela est étrange ».

- Les 2 serviteurs connaissent le code donc maîtres et serviteurs sont interchangeables. Arlequin calque les discours d’Iphicrate (scène 5). C. ceux d’Euphrosine (cavalier athénien scène 3).

- La place social est un hasard on peut toujours la redistribuer.

Marivaux en fait affirme les principe d’égalité entre les êtres que seul le destin arbitraire peut changer, distribuer, hiérarchiser.

-Les

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (157.5 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com