DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Roman Est-Il Le Reflet De La Vie Des Hommes ?

Compte Rendu : Le Roman Est-Il Le Reflet De La Vie Des Hommes ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

et de l'argent à Jean au début de Pierre et Jean par exemple,

B – Evasion et distraction

Quand on lit un roman, cela détend, cela fait réver, on a tendance à partir ailleurs par le biais de l'imagination, on s'évade vers d'autres contrée en quelque sorte.

On a tendance à rêver avec le héro, comme par exemple Madame Bovary qui lit elle-même beaucoup, on se met dans la peau du personnage, on essaie de ressentir ce qu'il ressent.

Ou alors par exemple avec Les Nouveaux Robinsons suisses et toute la vogue des histoires qui se déroulent sur une île déserte loin de tout, et cela fait référence à l'exotisme.

Au 19 ème siècle il y avait de longues descriptions, qui faisait rêver les lecteurs, car à cette époque, il n'y avait pas de télévision donc il fallait trouver le moyen de s'évader autrement, comme par exemple avec le Paris de la restauration avec Balzac, ou Sous le Second empire avec Zola.

Avec les romans fleuves ou rocambolesque, le lecteur oublie son quotidien, il est pris dans l'histoire, cela lui fait entrevoir autre chose. D'autres horizons en quelques sortes.

Le lecteur suit la vie des personnages dans le temps ou des personnage et celui de leurs enfants,avec par exempkle les grandes fresques familiales : Les Thibaut, La chronbique des Pasquiers, les Semailles et les moissons par exemples.

C – Des destins d'exception

Le roman ne raconte pas d'histoire banale, cela doit sortir de l'ordinaire,

Ce sont des personnages qui ont des personnalités très distinguées, par exemple, la mère Bovary, dans ''madame bovary '' qui est une femme interressée par l'argent et qui essaie de contrôler la vie de son fils , ou Valmont dont le cynisme cache parfois une vraie tendresse.

Le personnage est aussi doté d'un physique particulié, avec des accessoires ou différentes gestuelles par exemple, la beauté de la princesse de clève.

Le nom du personnage livre aussi quelques informations, il trahit une origine sociale comme par exemple Norber de Varenne, Manon Lescaut ou signale une profession, voire un caractère comme par exemple, Candide.

Ce sont des personnages caricaturaux avec des histoires simples ou hors du commun : dans la plupart des romans, les bons enfants et les petites filles modèle sont récompensés, et ou les méchants sont durements punis comme dans le romans de la comtesse de Ségur.

Il y a des sentiments extrêmes : par exemples, la paranoia de Kaskolnikov, ou l'amour passionnel de Des Grieux pour Manon ,dans Manon Lescaut.

Le roman est ainsi l'illusion de la réalité, tout le monde n'est pas d'Artagnant ou Robinson Crusoé, il y a une illusion pour le jeune lecteur.

II – LA VOLONTE DE DIRE LA VERITE A TRAVERS LE ROMAN

A- LE REALISME

Le roman réaliste ayant un but pédagogique, il doit pouvoir transmettre ce que l'auteur lui-même a apprit. Les romanciers avec la roman réaliste on la volonté de na pas raconté d'histoire extraordinaire.

Victor Hugo, avec le roman historique ''Notre dame de paris'', distrait mais aussi instruit, fait réfléchir,

Les Travailleurs de la mer de Hugo, roman qui raconte l'histoire de gens simple, ex, Gilliatt, le pêcheur,c'est une dédicace de Hugo au ''le noble petit peuple de la mer''. Roman qui s'interesse aux gens simple.

L'histoire d'un jeune curé d'origine modeste nommé a ambricourt et qui excerce son ministère avec zèle dans le journal d'un curé de campagne.

B- LE NATURALISME

Pour le romancier il s'agit de faire se mouvoir ses personnages placés dans une histoire particulière et de vérifier que la succession des fait est conforme au determinisme. Zola : décrire ''dédrire l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire '' et souligner le determinisme de la physiologie, des milieux et des circonstances.

Le naturaliste observe les conditions d'existence des ouvriers, des paysans, des mineurs. ''Germinal'' : critique la condition des mineurs.

Pour Maupassant, en évitant l'exceptionnel, les romans nous forcent à penser pour comprendre. Le roman réaliste provoque réfléxion sur la société en montrant les affrontements des passions et interêts et l'évolution des êtres. Il faut expliquer cela en prenant exemple sur Bel Ami ou une vie ou sur ces nouvelles.

C – ROMANS QUI EVOQUENT LA REALITE, QUI LA PEIGNENT

Les romanciers qui veulent décrire la réalité s'attachent donc à bien situer leur histoire dans un cadre, dans une temporalité... Noms de ville, observation des milieux sociaux. Ex : la famille Roland appartient à la petite bourgeoisie pour qui l'argent a un rôle

...

Télécharger au format  txt (7.5 Kb)   pdf (82.8 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com