DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Analyse de situations

Rapport de stage : Analyse de situations. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  25 Novembre 2022  •  Rapport de stage  •  1 177 Mots (5 Pages)  •  46 Vues

Page 1 sur 5

INTRODUCTION:

Je vais vous présenter une situation qui s’est déroulée lors de mon premier stage dans un service de psychiatrie en santé mental dans un hôpital en île de france. Les principales pathologies prises en charges sont les troubles dépressifs, la bipolarité, les troubles anxieux, les états de stress post-traumatiques, les troubles psychiatriques en périnatalité et les addictions. Initialement, le service de psychiatrie était regroupé au 5 ème étage d’un bâtiment. Des travaux ont été entrepris pour déplacer le service de psychiatrie avec le service de neurologie dans un autre bâtiment distinct. Le service est pour le moment séparé en deux parties, B1 et B2, et traitent les mêmes pathologies.

SITUATION :

J’ai fait le choix de cette situation car je suis restée surprise et ne sachant pas comment réagir j’ai laissé l’infirmière intervenir.

Celle-ci s’est déroulée à la fin de ma première semaine de stage, vendredi 14 octobre 2022, avec une patiente, Madame B, âgée de 40 ans, qui souffre de sclérose en plaque depuis 2003 et hospitalisée pour un fléchissement thymique.

Après les transmissions avec l’équipe de nuit et la préparation des traitements de 8h, l’infirmière de la suppléance me demande de prendre les paramètres vitaux des patients. Je commence ma tournée à 8h en même temps que l’aide à la prise des traitements. Au milieu de ma tournée, je croise Madame B dans le couloir, je l’informe que je dois lui prendre également ses paramètres vitaux mais que je ne suis pas encore à sa chambre, elle me répond qu’elle part fumer et qu’elle remonte. Après avoir fini le tour des patients, je cherche Madame B mais je ne la trouve ni dans sa chambre, ni dans le couloir. Je retourne au poste de soin et saisis tout sur Orbis. Je préviens l’infirmière de la suppléance que je n’ai pas pu m’occuper de Madame B car elle est descendue et qu’elle n’est toujours pas remontée. Au bout d’une heure, je repars à la recherche de Madame B. Celle-ci n’est toujours pas présente dans sa chambre et l’infirmière de la suppléance m’a réclamé plusieurs fois les paramètres vitaux de Madame B. Je me sens en difficulté car je ne peux répondre à sa demande. À 10H, je croise enfin Madame B dans le couloir, qui se dirige vers sa chambre, je l’interpelle et lui demande de rester 5 - 10 minutes allongée sur son lit car je passe sous peu pour lui prendre ses paramètres vitaux. Elle acquiesce. Au bout de 5 minutes, je me dirige vers sa chambre et je la vois debout dans le couloir. Je lui demande de s’asseoir sur une chaise pour que puisse prendre ses paramètres. Je lui fais remarquer que je l’avais prévenue depuis 8h et que l’infirmière me les a demandé plusieurs fois dans la matinée. Elle me dit avant même de les prendre, de noter sur Orbis qu’elle est à 11/6, qu’elle les connaît et refuse que je lui prenne. Je lui explique que cela n’est pas possible et que je ne peux pas noter ce qu’elle suggère sans les avoirs réellement pris sur l’instant T. Devant son refus, ne sachant pas comment réagir, je décide d’aller voir l’infirmière de la suppléance et lui explique la situation. Après cet épisode, je sens Madame B distante avec moi. Vers 11h, Madame B a un protocole kétamine pendant 2h auquel j’assiste avec l’infirmière de la suppléance. Pendant la mise en place de la perfusion, Madame B, s’adresse à moi sur un ton de voix assez dur : « Vous savez c’est quoi votre problème à vous ? C’est que vous n’écoutez pas les patients ». Je n’ai pas su comment agir sur le moment et j’ai préféré rester en silence et attendre que la mise en place se termine pour sortir de la chambre.

QUESTIONNEMENT :

· Comment établir une relation de confiance face à une patiente qui a un fléchissement thymique ?

· Comment réagir face à une patiente qui refuse un soin présentant un fléchissement thymique ?

· Qu’est ce qu’un refus de soin ?

ANALYSE :

Au vue de la situation qui s’est déroulée vendredi 14 octobre 2022 vers 10h, Madame B refuse que je lui mesure ses paramètres vitaux. Selon la loi du 4 mars 2002 et à l’article L. 1111- 4 du code de la Santé Publique : « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ». Madame B présente un fléchissement thymique qui peut aussi se dire « trouble de l’humeur »

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com