DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

STAGE D’OBSERVATION DIRECTION PRODUCTION ENGRAIS LES NOUVELLES LIGNES CHEZ OCP

Rapport de stage : STAGE D’OBSERVATION DIRECTION PRODUCTION ENGRAIS LES NOUVELLES LIGNES CHEZ OCP. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  1 Novembre 2019  •  Rapport de stage  •  2 721 Mots (11 Pages)  •  315 Vues

Page 1 sur 11

STAGE D'OBSERVATION
DIRECTION PRODUCTION ENGRAIS
LES NOUVELLES LIGNES
[pic 1]

Présenté par : El Kharraz Hamza
Encadré par : ABBASSI Abdel h ak[pic 2]

PERIODE DE STAGE :02 /07/2018-31/07/2018

Remerciements

Je tiens à présenter mes vifs remerciements et profonde gratitude à la Direction Production engrais Jorf-Lasfar, de m ’avoir accueillie dans son organisme.

J'exprime mes sincères remerciement également à Mrs ABBASSI Abdelhak et Mrs EL MISSI qui m ’ont prêté main forte afin d’accomplir mon stage dans les bonnes conditions.

Je ne peux passer sous silence les efforts fournis par tout individu travaillant au sein de l’OCPpour leur contribution durant la période de mon stage. De leur encadrement et de leur 7précieuse information et conseil. Je tiens aussi à remercier tous ce qui ont participé de près ou de loin au bon déroulement de mon stage. Trouvez dans ce modeste travail toute gratitude et mon respect, et merci à vous tous.

Table des matières

Introduction        4

  1. Généralité sur les engrais        5
  2. Description des méthodes d’analyse et contrôle qualité des engrais        6

II-1-Rapport molaire        6

II-2-Analyse de densité        7

II-3 - Analyse granulométrique        7

II-4-Détérmination de Taux de solide        8

II-5-Analyse de l’azote ammoniacal        9

II-6-Analyse de P205        10

II-7-Contrôle de l’humidité        11

  1. La sécurité durant le travail        13
  1. 1-Principes généraux de prévention du risque chimique        13

III-2-Protection individuelle        13

Conclusion        15

Introduction

La qualité reste actuellement l’objectif majeur de la plupart des entreprises, qui cherchent l’amélioration continue pour satisfaire les exigences des clients.

L’office chérifien des phosphates (OCP) est l’une des entreprises qui a connu une très vive expansion sans relâche grâce à la qualité du minerai extrait et à la présentation des pays demandeurs.

C’est une entreprise solide dont la qualité constitue une brique essentielle dans ses différentes directions.

La direction des engrais est considérée comme l’une des directions les plus reproductibles et rentables du groupe et cela revient bien sûr à sa capacité de produire plusieurs tonnes d’engrais par jours.

Le stage effectué au sein de la nouvelle ligne de production des engrais s’est avéré plus que fructueux, vue l’importance des informations acquises, les techniques découvertes et la possibilité de la liaison entre les analyses effectuées au sein d’un laboratoire local de la ligne et les procédés de fabrication.

  1. Génér alité

Les engrais sont des composés chimiques donnant au sol les éléments fertilisants dont il a besoin. Ces éléments peuvent exister naturellement dans le sol ou bien ils sont apportés artificiellement sous différentes formes.

On peut distinguer trois éléments principaux fertilisants constituant la matière active des[pic 3][pic 4][pic 5][pic 6][pic 7][pic 8][pic 9]

  • Azote (N ; Z=7) : C'est un élément fondamental de la matière vivante, il est également l'un des principaux constituants de la chlorophylle qui conditionne la photosynthèse.
  • Phosphore (P ; Z=15) : C'est un élément régulateur du développement de la plante. Il favorise la croissance, le développement de ses racines, la rigidité de ses tissus et sa résistance aux maladies.
  • Potassium (k ; Z=19) : C’est un élément fondamental de la matière vivante.
  1. Description des méthodes d’analyse et contrôle qualité des engrais

Le laboratoire de la ligne B (107B-les nouvelles lignes) de l’unité de production des engrais est un laboratoire visant le contrôle de la qualité des produits aux différentes étapes de la production afin de pouvoir agir d’une manière rapide et efficace en effectuant des corrections susceptibles et de maintenir par la suite une bonne marche de la production.

Ce contrôle est réalisé en effectuant plusieurs analyses sur différents échantillons provenant des endroits spécifiques dans la ligne de production, appelés lieux d’échantillonnages ou points de prélèvements.

II-1-Rapport molaire

L’analyse du rapport molaire se fait sur les échantillons suivants :

  • Liquide de lavage du bac R02. : Chaque heure ou sous la demande du responsable de la ligne.
  • Liquide de lavage de la tour D01 : Chaque heure ou sous demande du responsable de la ligne.
  • La bouillie au pied du préneutraliseur PN : Chaque heure ou sous la demande du responsable de la ligne.
  • Produit granulé à la sortie du granulateur : sous la demande du responsable de la ligne.
  • Produit fini à la jetée du T14.

-Les réactifs :

Hcl (0,5N) ; NaOH (0,5) ; Phénolphtaléine ; Méthyle orange ; Eau distillée.

-Appareillage :

Bêcher ; Burette automatique ; Eprouvette ; Pissette.

-Mode opératoire :

-Mettre quelques goûtes de l’échantillon dans un bêcher -Ajouter de l’eau distillée

-Ajouter trois ou quatre goûtes de la phénophtaléine.

-Titrer par NaOH, 0,5 N jusqu'à teinte rose (noter la tombée de burette, Vb).

-Ajouter trois goûtes de méthyle orange ;

-Titrer par HCl, 0,5 N jusqu'à teinte orange. (Noter la tombée de burette, Va).

-Calcul du rapport molaire en appliquant la formule

-expression des résultats :

On calcule le rapport molaire en utilisant la relation suivante :

RM = (2 - Vb) / Va

II-2-Analyse de Densité -Principe :

A une température donnée, la densité du liquide est mesurée à l’aide d’un aéromètre, appelée aussi densimètre.

-prélèvement des échantillons :

L’analyse de la densité se fait sur les échantillons suivants :

  • Liquide de lavage du bac R02. : Chaque heure ou sous la demande du responsable de la ligne

♦♦♦ Liquide de lavage de la tour DO 1 : Chaque heure ou sous demande du responsable de la ligne.

  • La bouillie au pied du préneutraliseur PN : Chaque heure ou sous la demande du responsable de la ligne.
  • L’acide phosphorique 54% en P205.
  • L’acide phosphorique 29% en P205.

-Appareillage :

Densimètre ; éprouvette.

-Mode opératoire :

  • Agitation de l’échantillon prélevé.
  • Mettre le liquide à analyser dans une éprouvette de 250ml.
  • Mettre un densimètre convenable dans l’éprouvette.
  • Lire et noter la valeur de la densité indiquée.
  • Prendre les mesures de sécurité pendant le prélèvement.

II-3-Analyse Granulométrique -prélèvement des échantillons :

Prendre un échantillon d’environ 1 Kg de la jetée du T14 en réalisant une coupe horizontale de la tombée du produit.

-Appareillage :

Densimètre ; éprouvette.

-Mode opératoire :

  • Faire le quartage de l’échantillon prélevé au moyen d’un diviseur à riffles, pour le but d’obtenir un échantillon représentatif d’environ 100g.
  • Peser la prise d’essai représentative à l’aide une balance de précision et noter la pesé
  • Programmer la balance pour une indication en %.
  • Faire passer la prise d’essai par une série des tamis (6.30 mm - 5 mm - 4 mm - 3,15 mm - 2,5 mm - 2 mm- 1mm).
  • Peser chaque refus de tamis en cumulé, la balance indique automatiquement les pourcentages des refus pesés.

-Expression des résultats :

On calcule le pourcentage granulométrique par la relation :

% = m x 100 / P.E

II-4-Détérmination de Taux de Solides -Principe :

L’acide est centrifugé, les matières solides retenues sont lavées afin d’éliminer l’acide phosphorique d’imprégnation, séchées puis pesées.

-Appareillage :

Centrifugeuse ; Balance de précision ; Etuve ; Dessiccateur ; Tubes à essai ; Pissette.

-Mode opératoire :

-Peser le tube à centrifuger préalablement sécher.

-Bien homogénéiser l’échantillon d’acide phosphorique.

-Introduire une masse MO dans le tube et le peser.

...

Télécharger au format  txt (16.7 Kb)   pdf (338.6 Kb)   docx (57.6 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com