DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

ANALYSE DE SITUATION RÉALISÉE EN GROUPE

Étude de cas : ANALYSE DE SITUATION RÉALISÉE EN GROUPE. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  15 Décembre 2015  •  Étude de cas  •  1 444 Mots (6 Pages)  •  552 Vues

Page 1 sur 6

                ANALYSE DE SITUATION RÉALISÉE EN GROUPE

Réalisation d’une toilette  complète sur un fauteuil de douche 

Introduction :        

La toilette complète est un soin relevant de la compétence 3 : « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens ». Les cours de l’UE 4.1 « Soins de confort et de bien-être » et l’UE 2.10 « Infectiologie et Hygiène » sont mobilisés durant ce soin.

Cette toilette a été réalisée dans le cadre du stage du semestre 1, d’une durée de 5 semaines, à l’Unité d’Admission Jean Baptiste PUSSIN du Pôle Guy Grosse de l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) Jean-Martin CHARCOT.

Mme H est une patiente née le 22/01/1945, elle habite actuellement à Ploemeur. C’est une femme mariée, son mari est d’ailleurs sa personne de confiance. Elle a aussi trois enfants. Elle est admise dans le service depuis le 04/11/2015 pour des  troubles de la conscience. C’est une personne bipolaire actuellement en phase maniaque avec une tachypsychie.

Elle est diagnostiquée bipolaire depuis 22 années. C’est une patiente qui est atteinte de la maladie de parkinson et d’une hypothyroïdie.

Mme H a subi une hospitalisation récente en réanimation pour déshydratation. De plus, elle présente un début d’escarre sur la fesse droite et une ancienne escarre sur le talon. Elle bénéficie donc de soins préventifs, notamment avec l’administration d’huile de soins.

La patiente ne se mobilise pas très bien, elle a donc besoin d’une aide à la toilette et à l’habillage.

Dans un premier temps nous décrirons cette situation de soin (douche complète avec le fauteuil de douche), puis nous l’analyserons en détails avant de conclure en retenant les points essentiels.

Description :

Dans ce service, l’heure de la toilette est déterminée par les souhaits de la patiente corrélés  à ses capacités d’autonomie. Le personnel soignant peut proposer une toilette au lit, une toilette au lavabo, une douche ou un bain en gardant à l’esprit la recherche du maintien de l’autonomie.

En l’occurrence la patiente préfère une douche mais sa pathologie la contraint à l’effectuer à l’aide d’un fauteuil. La patiente se mouille et se rince elle-même, le personnel soignant palie au reste de la toilette.

Préparation :

  • Fauteuil de douche, désinfecté au préalable.
  • Nécessaire de toilette de la personne : savon, shampooing, peignoir de bain et serviettes de bain, linge propre.
  • Pour éviter les glissades : tapis de bain sur le sol (ou serviette) (x2) et tapis antidérapant ou serviette aux pieds de la patiente devant le fauteuil.
  • Préparer la salle de bain avant l’arrivée du patient
  • Gants à usage unique non stériles (x2)
  • Tablier.
  • Sur-chaussures si nécessaire.

Je vais saluer Mme H. dans sa chambre et j’en profite pour lui proposer une aide à la toilette qu’elle accepte. La patiente étant incapable de se déplacer seule, je l’installe dans un fauteuil de douche. Elle est couverte de son peignoir par respect de son intimité. Nous nous dirigeons vers la salle de bain.  

La fenêtre de la salle de bain est opaque, la porte est close et un signalement de présence est installé sur la porte. Les effets de Mme H. sont déposés dans la salle de douche au préalable par mes soins. Je prévois également deux gants de toilettes, et deux serviettes de toilettes selon le protocole (un gant et une serviette pour les membres supérieurs et l’autre gant et l’autre serviette pour les membres inférieurs).

Je pose un tapis anti dérapant devant la patiente afin de sécuriser la zone prévue pour la douche et j’enclenche les freins du fauteuil. J’effectue un lavage des mains au savon doux puis une désinfection au SHA. J’aide la patiente à retirer son peignoir puis je règle la température de l’eau en fonction du ressenti de la patiente et la laisse se mouiller elle-même. Je lui propose de commencer par un shampoing, elle essaye de se rincer les cheveux elle-même puis je l’aide à terminer. Avec un premier gant de toilette mouillé sans savon, je lui lave le visage. J’ajoute ensuite du savon pour la toilette du torse, du dos et des jambes et des pieds. Elle se rince elle-même dans un premier temps puis je l’accompagne afin de m’assurer que tout le savon a été bien rincé. J’enfile une paire de gants non stériles à usage unique et me munie d’un autre gant de toilette. J’aide Mme H. à se lever afin d’effectuer sa toilette intime tout en restant attentif au risque de chute. Je réalise mon geste d’avant en arrière pour éviter de déplacer des germes de la partie anale vers la partie génitale.

La patiente se rassoie dans le fauteuil. Je déplace le fauteuil vers une zone sèche de la pièce. À sa demande je commence  par lui essuyer les parties intimes pour qu’elle puisse se couvrir avec la serviette. Avec une autre serviette je lui essuie, en tamponnant, la tête, le torse, le dos et les jambes, en insistant sur les plis cutanés (sous la poitrine, les aisselles, plis du ventre, coudes, genoux) afin d’éviter la macération (prévenir le risque d’escarres et de mycose). Avec sa participation je l’habille et l’accompagne dans sa chambre à l’aide du  fauteuil. Je baisse la hauteur du lit au maximum et aide la patiente à s’allonger dans son lit. Je veille à ce qu’elle puisse accéder à tout ce dont elle a besoin (alarme, revues, eau…). Je quitte la chambre.

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (185.7 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com