DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Mémoire De Recherche Méthodologie

Commentaires Composés : Mémoire De Recherche Méthodologie. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 39

ns. C’est la conclusion de l’étude par une équipe de chercheurs de l’université de Buffalo, aux Etats-Unis. Le travail, publié dans la revue scientifique Psychological Science, a été mené sur un groupe de 140 lycéens.

Les scientifiques ont divisé les adolescents en deux groupes : à l’un, on a donné à lire un passage de la saga Twilight, de Stephenie Meyer – le moment où Edward Cullen, le vampire, confie à Bella, sa petite amie humaine, ce qu’on ressent quand on est un vampire. L’autre groupe devait lire un extrait d’Harry Potter à l’école des sorciers – celui où Harry et les autres nouveaux élèves de Poudlard sont répartis dans les quatre maisons de l’école de magie.

Mesurer le degré d’identification

A la suite de cette lecture, les jeunes ont été soumis à plusieurs tests, basés sur la catégorisation de mots en rapport avec eux (« je », « mon », « moi-même », « pas moi », etc.) et avec les livres qui avaient été donnés à lire (« baguette magique », « balai », « formule magique », « potion », etc. ; « sang », « crocs », « mordu », « mort-vivant », etc.). Les auteurs de l’étude, Dr Gabriel et Dr Young, voulaient savoir, en effectuant ces tests, si les ados répondent plus rapidement aux mots en rapport avec eux quand ils sont liés avec un livre qu’ils viennent juste de lire.

Ils leur ont ensuite posé des questions pour mesurer leur degré d’identification avec les univers fantastiques qu’ils venaient juste de découvrir dans les livres, ainsi que d’autres paramètres psychologiques (degré de satisfaction avec la vie, humeur, etc.).

« Lire de la fiction remplit un besoin fondamental »

Selon Gabriel et Young, les résultats montrent effectivement que les jeunes ayant lu Twilight s’identifient à des vampires, et ceux ayant lu Harry Potter à des sorciers. Ils indiquent aussi que les adolescents éprouvent le même sentiment d’appartenance à une communauté après avoir lu un de ces livres que s’il s’agit d’un vrai groupe d’amis. « Notre étude souligne clairement le fait que lire de la fiction remplit un besoin fondamental – à savoir la création de lien social », confirme le Dr Gabriel.

Curieusement, personne ou presque n’a jamais entendu parler de recherche en management.

Les deux premières questions que nous allons aborder dans cette introduction sont d’abord celle de savoir ce qu’est la recherche en management, et ensuite de savoir pourquoi il est important d’enseigner les méthodes de recherche en management à des étudiants en master.

La Recherche en Management : « Quoi et Pourquoi ».

Pour comprendre ce qu’est la recherche en Management, démarrons par un petit rappel de ce qu’est la recherche en général.

La recherche, quelle que soit la discipline, a comme objectif de comprendre le monde qui nous entoure.

Cette compréhension permet en général soit de prévoir l’avenir, soit d’agir sur l’environnement pour le modifier d’une manière qui nous est favorable.

Par exemple, la recherche en météorologie a comme objectif de comprendre les phénomènes météorologiques afin notamment de pouvoir les prévoir.

En ce qui concerne l’objectif de modifier l’environnement, la recherche en économie essaye de comprendre les mécanismes sous-jacents à des phénomènes tels que la croissance, le chômage, ou l’inflation, afin d’être en mesure de pouvoir modifier ces paramètres lorsqu’ils ne nous conviennent pas.

On sait ainsi que pour baisser l’inflation, l’une des mesures possibles est d’augmenter les taux d’intérêt directeurs.

La recherche en médecine essaye de comprendre comment fonctionne le corps humain afin de savoir quelles actions permettent de le garder en bonne santé ou de le soigner en cas de dysfonctionnement.

Enfin, si l’on prend l’exemple de la psychologie, la recherche a comme objectif de comprendre le fonctionnent du cerveau humain et notamment la raison d’états mentaux (joie, dépression, motivation…) et des comportements. La compréhension de ces phénomènes a comme objectif de prévenir les comportements non souhaités (violence etc…) et de susciter les attitudes et comportement souhaités (motivation, comportement citoyen…).

Avec ces quelques exemples, vous commencez déjà à percevoir l’importance fondamentale de la recherche.

Qu’en est-il du management et des sciences de gestion ?

Remarque : Le terme de « management » est souvent utilisé en France comme abréviation de « Management des Hommes ». Mais toute activité de l’entreprise sur laquelle on peut agir peut se manager. Les Anglo-Saxons parlent ainsi de « Marketing Management », « Strategic Management », « Financial Management », « Operations Management » ou « Information Systems Management ».

Pour regrouper toutes ces disciplines, on parle en France de « sciences de gestion » qui sera utilisé ici comme synonymes interchangeable de « management ».

Définition de Management et Sciences de Gestion

On peut considérer que les sciences de gestion concernent l’étude de tout ce qui concerne l’activité et l’organisation des entreprises : de leur naissance à leur développement, à leur disparition, et dans leur fonctionnement interne ou l’interaction avec leur environnement.

L’étude de la naissance des entreprises est devenue une discipline que l’on appelle l’entrepreneuriat. Elle va nous expliquer par exemple quels sont les facteurs de succès de la création d’une entreprise et par la suite, ses facteurs de survie et de développement.

L’étude du développement et de la croissance des entreprises fait généralement partie d’une discipline que l’on appelle la stratégie.

On essaye ici de comprendre les raisons pour lesquelles une entreprise est compétitive ou pas sur son marché ainsi que la manière de développer cet avantage concurrentiel.

Ce développement et cette croissance nécessitent des investissements et donc de l’argent. L’étude de la manière dont les entreprises gèrent les flux entrants et sortants de trésorerie s’appelle la finance d’entreprise. Ici encore, le chef d’entreprise a besoin de connaissances lui permettant d’anticiper le niveau de sa trésorerie et de prendre les mesures adaptées pour faire varier la situation financière de l’entreprise dans la direction souhaitée.

La valeur boursière des sociétés cotées se déterminé quotidiennement sur les marchés financiers : la finance de marché est la discipline qui essaye de comprendre le comportement des acteurs de ce marché ainsi que les mécanismes sous-jacents.

Il en est de même pour les autres disciplines fondamentales des sciences de gestion comme la GRH, le Marketing ou la Gestion des Systèmes d’Information.

L’homme de marketing a besoin de comprendre le « fonctionnement » du consommateur : son comportement, ses attentes, ses besoins, ses réactions face à la communication.

On voit ici le lien de parenté étroit qu’entretiennent le marketing et la psychologie.

Enfin, l’entreprise doit attirer des talents puis les retenir, et lorsqu’ils sont dans l’entreprise, faire en sorte que ceux-ci soient satisfaits et motivés et qu’ils souhaitent coopérer, travailler dur, qu’ils soient fiers d’appartenir à l’entreprise…

Le DRH doit comprendre le comportement des salariés : que faire pour que ceux-ci soient motivés ? Qu’ils soient fiers d’être dans l’entreprise ? Qu’ils soient épanouis ? Qu’ils ne partent pas chez le concurrent ?

On voit ici également d’importantes ressemblances avec ce qui va intéresser le psychologue ou le sociologue.

L’entrepreneur ou le manager doivent en fait sans cesse comprendre les mécanismes régissant une multitude de processus qui se déroulent dans l’entreprise.

Ils ont en effet toujours besoin d’anticiper des situations liées à l’activité de l’entreprise et d’agir sur celle-ci

...

Télécharger au format  txt (64 Kb)   pdf (437.2 Kb)   docx (40.3 Kb)  
Voir 38 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com