DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les Prénoms Des Personnages De Roman Sont -Il Donné Au Hasard ??

Mémoire : Les Prénoms Des Personnages De Roman Sont -Il Donné Au Hasard ??. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

s de rand élevé possèderons des noms précédé d’une particule tel que « du » ou « de ». Ainsi dans « le père Goriot » de Balzac, Delphine de Nucigen, porte ce nom car elle épousé un mari de haut rang, le baron de Nucigen. On peut aussi citer Henri de Marsay qui est le fils de lord Dudley. On peut donc en conclure que si nous sommes en présence d’un personnage de classe sociale élevé il s’appellera « de quelque chose ».

Enfin nous pouvons trouvé des personnages portant leur prénom par rapport à des caractéristique physique. Un bon exemple se trouve dans l’œuvre de François RABELAIS, Gargantua, avec par exemple le personnage de Grandgousier, qui signifie « grand gosier » Il se prénomme ainsi car il aime « boire plus que quiconque, et mangeait volontiers salé » Grandgousier se prénomme donc ainsi car il c’est un bon vivant et qu’il mange et boit beaucoup.

Cependant, tous les romans ne comportent pas des noms compliqué, et certain personnage ont des prénoms commun. C’est sur ces personnages que nous allons porter notre deuxième axe.

En effet, dans certain roman, les personnages ont des noms communs ou banals, comme par exemple dans les faux monnayeurs d’André GIDE, roman qui comporte une multitude de personnage qui se prénomme George, Olivier, Vincent, Sarah ou encore Laura. Hors ces prénoms n’ont pas d’importance, et n’ont pas de sens étymologique n’y d’histoire. Ce sont juste pour l’identification du personnage. Donc l’auteur du roman a plutôt eu tendance a donné les prénoms des personnages au hasard.

Ensuite, dans d’autre récit, les personnages n’ont pas de prénom ni de nom. On les nomme par leur métier par exemple. Ainsi dans Jacques le fataliste de DIDEROT, il y a un personnage qui se prénomme juste « mon capitaine » tout au long du roman, sans personnification plus précise. Ainsi on ne peut donc pas dire que le nom du personnage n’est pas choisi au hasard puisque celui-ci ne possède pas de nom. L’auteur a choisis la simplicité pour prénommé son personnage.

Mais nous pouvons quand même nous interroger si donné un prénom banal, n’est pas une forme de caractérisation.

Certes le fait de donner des prénoms communs montre que les prénoms des personnages peuvent être donnés au hasard, comme nous l’avons vu précédemment. Mais en donnant un prénom banal ou commun a un personnage, nous banalisons ce personnage, et cela peut devenir une forme de caractérisation. En effet en prénommant un personnage Paul Dupont par exemple, il sera directement classé par le lecteur comme un homme banal, de classe moyenne.

De la même façon, donné un prénom commun, même si celui-ci est choisi au hasard, sans grande réflexion de la part de l’auteur, seras inconsciemment réfléchit. En effet, le prénom détermine une chose fondamentale qui sera le sexe du personnage. En effet, l’auteur donnera logiquement un prénom féminin à une femme, et un prénom masculin a un homme. Après il appartient à chacun de classé si cela est dû à de la logique ou à une réflexion.

En conclusion, le choix des prénoms des personnages dépend de l’auteur et du genre de roman. Certain prénom serons plus réfléchit ou plus recherché que d’autre. Nous pouvons nous demander aussi si la recherche des prénoms dans le

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (69.4 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com