DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Theories Des Organisations

Compte Rendu : Theories Des Organisations. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

et exécution

3. Décomposition systématique du travail

Sélection et entraînement scientifique des employés

4. Chacun doit faire sa part et recevoir son dû

Adéquation Théorie des organisations - Synhtése et rémunération entre exigences de tâches

5

I. Le Taylorisme (Frederick W. Taylor)

d. Conséquences

• L’augmentation de la valeur ajoutée n’est pas répartie équitablement entre le dirigeant et l’ouvrier

• Permet un contrôle redoutable sur les employés • La formation des ouvriers n’est pas fait, le travailleur devient au contraire encore plus remplaçable. Il est considéré comme une machine, un ramassis de réflexes conditionnés (employé Schmidt) • Division sociale grandissante entre cols bleus et cols blancs, ceux qui « pensent » et ceux qui « exécutent66 »

• Parcellisation du travailleur (travail à la pièce)

• Contribue à la déshumanisation du travail : aliénation et monotonie

Théorie des organisations - Synhtése 6

II. L’approche de Fayol (Henri Fayol)

a. Présentation

• 1845 – 1925 : Ingénieur. Il écrit en 1916 : « administration générale et industrielle ». • Il travaille pour une société minière : un accident mortel dans la mine le convint à chercher s’il n’aurait pas pu faire mieux. • En conclusion, il découvre que l’on aurait pu éviter ce drâme si le commandement avait été unique plutôt que dispersé, non structuré.

Théorie des organisations - Synhtése

7

II. L’approche de Fayol (Henri Fayol)

b. Principaux apports

Fayol propose d’organiser l’entreprise en fonction :

• techniques (production) • commerciales (approvisionnement) • sécurité (protection biens et personnes) • comptabilité (comptable et finances)

• administratives (la fonction la plus importante selon Fayol)

Théorie des organisations - Synhtése 8

II. L’approche de Fayol (Henri Fayol)

b. Principaux apports

Il s’intéresse essentiellement à la fonction administrative et va définir ce que doit faire le dirigeant : • Prévoir c’est à dire préparer l’avenir de façon rationnelle et dresser un plan d’action • Commander : faire fonctionner le personnel, c’est à dire tirer le meilleur parti des éléments de l’entreprise • Organiser : c’est à dire distribuer, allouer les ressources • Coordonner : synchroniser l’action des différentes fonctions de l’entreprise, unir et harmoniser les actes • Contrôler : vérifier si tout se déroule comme prévu (conformité face aux ordres)

Théorie des organisations - Synhtése 9

II. L’approche de Fayol (Henri Fayol)

c. Conséquences

Il s’intéresse essentiellement à la fonction administrative et va définir ce que doit faire le dirigeant : • Prévoir c’est à dire préparer l’avenir de façon rationnelle et dresser un plan d’action • Commander : faire fonctionner le personnel, c’est à dire tirer le meilleur parti des éléments de l’entreprise • Organiser : c’est à dire distribuer, allouer les ressources • Coordonner : synchroniser l’action des différentes fonctions de l’entreprise, unir et harmoniser les actes • Contrôler : vérifier si tout se déroule comme prévu (conformité face aux ordres)

Théorie des organisations - Synhtése 10

III. Le Fordisme (Henry Ford)

a. Présentation

• Henry Ford poursuit les travaux de Taylor à partir des années 1900. Son objectif est d’encore diminuer les temps morts. Il invente le système de convoyeur (travail à la chaîne) :

– amener les pièces à l’ouvrier pour éviter que celui ci ne se déplace et perde donc du temps. Cela permet de supprimer des emplois des travaux de manutention.

• Grâce au fordisme, la production augmente de façon prodigieuse. En 1908, 6000 Ford T sont produites. En 1913, elle est fabriquée à 189000 exemplaires.

Théorie des organisations - Synhtése

11

III. Le Fordisme (Henry Ford)

b. Principaux apports

• Ford remarque que l’OST (plus le travail à la chaîne) entraînent des problèmes dans l’entreprise : absentéisme, conflits dans l’entreprise, problèmes de qualité, turn over très important, estimé à 380%

• En 1914, Ford fait passer les salaires de 2.4$ à 5$/d, pour augmenter la motivation, arrêter les départs, faire en sorte que les employés restent. De plus, cela permet à la classe ouvrière de devenir consommatrice (notamment des voitures qu’ils produisent eux mêmes.) • Ainsi, cette augmentation du pouvoir d’achat a augmenté la consommation, qui à son tour augmente la demande (pour tous les produits, pas seulement pour Ford), ainsi, le chômage diminue, d’ou plus de consommateurs encore puis toujours plus de demande et ainsi de suite… c’est ce que l’on appelle le cercle vertueux de la croissance.

Théorie des organisations - Synhtése 12

III. Le Fordisme (Henry Ford)

c. Conclusion

• Le fordisme a donc permis la consommation de masse, alors que le taylorisme n’a permis qu’une production de masse.

Théorie des organisations - Synhtése

13

IV. Motivation des employés (Elton Mayo)

a. Présentation • Objectif initial : Montrer qu’il y a un lien entre les conditions de travail et la productivité. Mayo prend comme condition de travail

l’intensité lumineuse de l’éclairage. Il étudie trois ateliers dans

lesquels il fait varier l’éclairage de la pénombre à l’éblouissement.

Théorie des organisations - Synhtése

14

IV. Motivation des employés (Elton Mayo)

b.

Principaux apports

On s’aperçoit que la production à augmenté dans les trois ateliers quelque soit l’intensité lumineuse et de plus elle augmente de façon plus nette que dans les autres ateliers non observés :

– conclusion :

• ce n’est pas l’éclairage qui à fait augmenter la production. Il faut donc trouver les facteurs qui ont fait augmenter la productivité. L’étude se poursuit donc en étudiant un atelier ou six ouvrières se sont choisies mutuellement : elles sont observées, tout ce qu’elles font est noté, et la production continue d’augmenter et bien plus rapidement que dans les ateliers non-observés.

– Conclusion de la deuxième expérience :

• le fait d’observer un individu change son comportement (quand il sait qu’il est observé) : c’est l’intérêt de la direction portée sur les ouvrières qui les motive) • Les ouvrières s’étaient choisies : il y avait donc une cohésion, solidarité : Théorie des organisations - Synhtése 15 ce qui fait que le travail était mieux fait (informel)

IV. Motivation des employés (Elton Mayo)

c. Conclusion

Mayo conclut que ce sont moins les variations des conditions du travail que le sentiment d’être considéré par la direction qui a contribué à l’augmentation de la productivité. Les ouvriers travaillent mieux lorsqu’on s’occupe d’eux

Découverte de l’importance des phénomènes affectifs

La considération contribue à leur satisfaction

Les individus ont naturellement besoin d’appartenir à un groupe

16

Le travail est une activité de groupe et l’individu tend à vouloir collaborer avec ses collègues

Théorie des organisations - Synhtése

V. Pyramide des besoins (Maslow)

a. Présentation

• La pyramide des besoins schématise une théorie élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow sur la motivation. • Le

...

Télécharger au format  txt (13.5 Kb)   pdf (121.4 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com