DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La princesse de Clèves, scène 1, acte III

Étude de cas : La princesse de Clèves, scène 1, acte III. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  8 Avril 2021  •  Étude de cas  •  890 Mots (4 Pages)  •  64 Vues

Page 1 sur 4

Scène 1, acte III : étude d’ensemble.

  1. Comment l’acte II se termine-t-il ? Comment Dom Juan et Sganarelle sont-ils vêtus respectivement au début de l’acte III ?

L’acte II se termine avec la scène 5 avec une discussion entre La Ramée, Dom Juan et Sganarelle. La Ramée dit a Dom Juan qu’il est poursuivi par douze hommes,  Dom Juan lui,  dit a Charlotte et Mathurine qu’il doit partir puis il ordonne a Sganarelle de mettre ces vêtements pour qu’il se sacrifie à sa place. Au début de l’acte III Sganarelle est déguisé en médecin et Dom Juan en habit de campagne.

OUI

  1. Quel est le thème de la dispute (= débat dans la langue du XVIIe) ?

La dispute entre Dom Juan et Sganarelle parle du fait que Dom Juan ne croit pas auX remèdeS médicinaUX et ensuite que Dom Juan ne croit pas au ciel.

 

  1. Dans un tableau de 2 colonnes, faites la liste à gauche des sujets de croyances sur lesquels Sganarelle interroge son maître. Puis dans la colonne de droite, notez sous forme de citations les réponses de Dom Juan. Quel libertin Dom Juan est-il dans cette scène ?

                             Le ciel

                  « Laissons cela. »

                             L’enfer

                            « Eh ! »

                            Le diable

                        «  Oui, oui. »

                          L’autre vie

                    «  Ah ! ah ! ah ! »

                    Le moine-Bourru

               « La peste soit du fat ! »

Dans cette scène Dom Juan est un libertin de penséE.

  1. Qui emporte la dispute selon vous ? Justifiez votre réponse.

Selon moi c’est Dom Juan qui emporte la dispute car il laisse parler Sganarelle et ensuite change de sujet discrètement pour ne pas avoir à s’expliquer. Et Sganarelle tombe dans le piège et se laisse distraire. OUI

  1. Identifiez, à l’aide de la fiche ci-dessous, plusieurs procédés du comique et commentez-les.

Les procédés du comique

Le comique de répétition est lié au retour d’une même situation, d’une même expression ou d’un même geste.

Le comique de gestes se manifeste par des coups, des chutes, des grimaces, des maladresses… Il fait rire par la mise en avant du corps qu’on doit maîtriser en société. Il est omniprésent dans la farce, la commedia dell’arte. Les comédies de Molière y recourent abondamment.

Le comique de situation provient d’informations incomplètes ou contradictoires. C’est le cas du quiproquo, qui consiste à prendre une personne (ou une chose, ou une situation) pour une autre. La présence d’un témoin caché peut aussi créer une situation comique, tout comme la dissimulation d’un personnage sous un masque ou un déguisement. Il se rencontre principalement dans les comédies d’intrigues, les vaudevilles.

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (76.2 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com