DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Memoire De Recherche Karim Omrani l'Engagement Des Entreprises Dans La Supply Chain Verte

Documents Gratuits : Memoire De Recherche Karim Omrani l'Engagement Des Entreprises Dans La Supply Chain Verte. Rechercher de 49 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 30

mais aussi en fabriquant des produits respectant des normes environnementale. Ainsi une analyse qualitative semble être la méthodologie la plus appropriée pour ce mémoire. Les résultats permettent de soulever l’hypothèse suivante : le développement durable est une source de motivation et influence toutes les entreprises, il est aussi une source d’opportunité ; Les entreprises mettent en place des démarches externes et internes pour gérer durablement les acteurs de sa supply-chain ; Pour cela, nous étudierons le cas

d’une entreprise « Monoprix » pour davantage assimiler les actions et ses motivations qu’elle a mis en place pour responsabiliser son activité et créer un avantage concurrentiel.

Mots clés : Commerce équitable, Développement durable, Commerce équitable, environnement, Green Supply-Chain.

Sommaire

INTRODUCTION ..................................................................................Erreur ! Signet non défini. METHODOLOGIE.................................................................................Erreur ! Signet non défini. 1 L’EMERGENCE DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA SUPPLY CHAIN ....... 9ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 1.1 Historique 9Erreur ! Signet non défini. 1.2 La Responsabilité Sociale de l’Entreprise 29 1.2.1 RSE et création de valeur ...............................................Erreur ! Signet non défini. 1.2.2 Les différentes approches d’intégration de la RSE selon les motivations ...Erreur ! Signet non défini. 1.3 La supply chain verte 2030 1.3.1 La supply chain au cœur des préoccupations environnementales ...................... 20 1.3.2 Qu’est ce que la supply chain verte ? .................................................................. 21 1.3.3 Les domaines d’action .......................................................................................... 22 1.3.3.1 L’éco-conception .............................................................................................. 22 1.3.3.2 L’éco-sourcing .................................................................................................. 25 1.3.3.3 L’éco-logistique ................................................................................................ 28 1.3.3.4 La logistique retour et la revalorisation des produits ...................................... 29 2 L’ENGAGEMENT DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE COMME UNE COMPOSANTE DE LA STRATEGIE D’IMAGE................................................................................................... 30 2.1 Les stratégies de communication environnementale 32 2.1.1 Les chartes environnementales ........................................................................... 32 3 UN REEL ENGAGEMENT .......................................................................................... 40 3.1 Monoprix : des actions concrètes combinant respect de l’environnement et création de valeur Erreur ! Signet non défini. 3.2 L’impact d’une stratégie supply-chain verte 57 CONCLUSION ............................................................................................................................ 58 BIBLIOGRAPHIE ......................................................................................................................... 59 ANNEXES………………………………………………………………………………………………………………..…………..60

Introduction :

De nos jours, les impératifs environnementaux et écologique nécessite de répondre aux attentes de notre société, de ce fait les entreprises tentent de responsabiliser davantage leur activité en mettant en place une politique environnementale qui vise à diminuer les déchets (recyclage), la consommation d’énergie et de matière, les transports, mais aussi en fabriquant des produits respectant des normes environnementale. Il est vrai que les consommations énergétiques se réduisent et que les entreprises en prennent de plus en plus consciences ; c’est pour cela qu’elles essayent de trouver des moyens pour comprendre les effets de l’homme sur la planète par rapport à leur manière de produire, consommer et de vivre En effet le meilleur exemple est le film d’AlGore « Nous ne devons plus considérer le réchauffement climatique comme un problème politique, mais comme le plus grand challenge moral de notre civilisation » Ou l’association WWF (Worldwild Life Fundation) dans son rapport « planète vivante 2008 », « l’empreinte écologique des activités humaines sur la terre serait 30% supérieure à ce qu’elle devrait être, il nous faudrait 1,3 fois la surface de la Terre pour que nos consommations soit en phase avec nos ressources » C’est après un voyage en Asie que j’ai pris connaissance du phénomène. En effet la ou la consommation d’énergie est développée à l’extrême avec un quotidien ou la pollution reste active. Cependant ce n’est pas le cas de tout le monde. Il ya plusieurs signaux qui pourrait nous alarmer. *La pollution *réchauffement climatique *l’augmentation du cours des matières premières *la raréfaction des ressources Ignorer tous ces problèmes, serait comme s’autodétruire. La clef de ce problème est bien évidemment le développement durable et une Union de tous les organismes (Ménage, entreprise, Gouvernement…) Le développement durable est apparu en 1980 suite à la commission Brundtland qui propose un combiné de performance social, environnementale et économique pour créer une croissance juste et durable.

« aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Le développement durable concerne toutes les entreprises étant donné qu’elles peuvent par leurs moyens inverser la tendance *Créatrices de valeur *Consommatrices de ressources, *productrices de pollutions et déchets, Elles peuvent inciter aux changements et à l’amélioration des modes de fonctionnement pour une politique de Green SupplyChain qui est l’objet même de ce mémoire. « Réduire l’empreinte écologique d’un produit tout au long de son cycle de vie ». Cette conduite résulte de plusieurs tendances. Tout d’abord, un besoin de réduire les coûts de production va encourager l’entreprise à baisser ses consommation en ressource et en énergie, puis, les consommateurs sont de plus en plus toucher par les produits à faible consommation d’énergie, enfin, pour assurer une crédibilité auprès de la société, les entreprises se doivent de se responsabiliser auprès de l’environnement. On remarque aussi que les citoyens ainsi que les réseaux sociaux font de plus ne plus pression pour mériter D’autant plus que les mouvements sociaux et citoyens n’hésitent pas à faire pression pour obtenir des comptes et obtenir du changement. Dans cette situation inquiétante, le fait de ne pas reconnaître sa responsabilité, les entreprises prennent des risques en termes d’image et de notoriété. C’est pour cela qu’on se lance un concept de développement durable. Il en arrive même que des entreprises se servent de cette démarche pour enjoliver leur image sans mettre de système permettant la diminution de la pollution. Le questionnement que nous pouvons nous poser est : « Dans quelles mesures une compagnie est-elle réellement engagée dans la Green SupplyChain ? Il est en effet nécessaire de déclarer ses projets auprès de l’état (Association, société, ménage et clients) mais surtout de mettre des véritables actions pour baisser les atteintes à l’environnement suivi de preuve. Afin d’étudier ces différents axes, nous étudierons dans une première partie comment l’entreprise intègre le développement durable dans ses activités avec la notion de RSE, puis nous décrirons en quoi consiste la Green SupplyChain. Une approche sur les motivations et les freins des entreprises à mettre en place ce concept nous aidera par la suite à analyser pourquoi les compagnies l’appréhendent parfois comme une menace, ou comme une opportunité. Ensuite, nous verrons dans une deuxième partie comment la responsabilité environnementale est communiquées par les entreprises. Enfin, dans une troisième partie nous aborderons les actions concrètes d’une entreprise mondialement connue dans le cadre de la Green Supplychain, « Monoprix », une entreprise française mondialement connu pour lequel les préoccupations environnementales sont essentielles dans son activité

Méthodologie Type de méthode

La problématique « L’engagement des entreprises dans la supply-chain verte ?» nécessite une analyse des facteurs qui influencent inconsciemment l’entreprise dans son comportement, ou qu’elle ne peut pas mentionner directement du fait des mécanismes de défense.

La méthode retenue est donc la méthode qualitative car elle permet de comprendre les besoins de l’entreprise, ses comportements, et surtout, ses freins et ses motivations.

Choix du terrain

L’accès au réel se fera par une étude du cas de l’entreprise Monoprix, un grand français pour lesquels le développement durable fait partis de leur stratégie. L’étude d’entreprises du secteur agroalimentaire est d’autant plus intéressante car elles ont une forte responsabilité vis-à-vis :

Ayant reçu mes enseignements de développement durable par Mme Rivoallon, responsable achat chez Monoprix, j’ai choisi volontairement d’étudier cette entreprise car il

Périmètre

...

Télécharger au format  txt (52.7 Kb)   pdf (364.7 Kb)   docx (26.4 Kb)  
Voir 29 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com