DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire Le Jeu De l'Amour Et Du Hasard Acte Iii Scéne 8

Mémoires Gratuits : Commentaire Le Jeu De l'Amour Et Du Hasard Acte Iii Scéne 8. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

oi, et mon coeur et ma main t'appartiennent.

Silvia : En vérité, ne mériteriez-vous pas que je les prisse, ne faut-il pas être bien généreuse pour vous dissimuler le plaisir qu'ils me font, et croyez-vous que cela puisse durer ?

Dorante : Vous m'aimez donc ?

Silvia : Non, non ; mais si vous me le demandez encore tant pis pour vous.

Dorante : Vos menaces ne me font point peur.

Silvia : Et Mario, vous n'y songez donc plus ?

Dorante : Non, Lisette ; Mario ne m'alarme plus, vous ne L'aimez point, vous ne pouvez plus me tromper, vous avez le coeur vrai, vous êtes sensible à ma tendresse : je ne saurais en douter au transport qui m'a pris, j'en suis sûr, et vous ne sauriez plus m'ôter cette certitude-là.

Silvia : Oh je n'y tâcherai point, gardez-la, nous verrons ce que vous en ferez.

Dorante : Ne consentez-vous pas d'être à moi ?

Silvia : Quoi, vous m'épouserez malgré ce que vous êtes, malgré la colère d'un père, malgré votre fortune ?

Dorante : Mon père me pardonnera dès qu'il vous aura vue, ma fortune nous suffit à tous deux, et le mérite vaut bien la naissance : ne disputons point, car je ne changerai jamais.

Silvia : Il ne changera jamais ! Savez-vous bien que vous me charmez, Dorante ?

Dorante : Ne gênez donc plus votre tendresse, et laissez-la répondre...

Silvia : Enfin j'en suis venue à bout ; vous, vous ne changerez jamais ?

Dorante : Non, ma chère Lisette.

Silvia : Que d'amour ! »

Intro:

C'est un extrait du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux. Silvia a appris plus tôt que celui qu'elle prenait pour un valet est en réalité son prétendu. Elle a demandé à son père si elle pouvait rester déguisé pour avoir la preuve d'amour ultime se faire épouser en tant que suivante. Dorante de son coté veut partir car Mario, le frère de Silvia, lui a fait croire qu'ils étaient amoureux de la même personne.

I Le jeu de Silvia

Silvia, grâce au système hypothétique, imagine une vie avec Dorante. Elle parle des autres femmes que Dorante pourraient préférer à elle une «simple suivante», comme le montre l'expression «milles objets».

En restant dans son personnage elle parle du vide que pourrait laisse Dorante dans son cœur, celui d'une suivante avec la phrase «qui est-ce qui me dédommagera de votre perte ?». Elle parle aussi du mal aise que pourrait ressentir Dorante homme de condition en épousant une suivante, elle aussi le père de Dorante qui pourrait mal prendre la décision de son fils.

La tirade de Silvia est en quelque sorte une déclaration d'amour cachée.

II Le jeu de Dorante

Dorante comprend le sens cachée de la tirade de Silvia et utilise la métaphore du feu pour montrer que sa passion se ravive. Plus tard il dit que plus personne ne lui fait peur car Silvia l'aime.

III Le triomphe de Silvia

Silvia avait pour but de se faire épouser sous son déguisement de suivante. Elle y parvient car Dorante consent à l'épouser quel que soit la condition de Silvia. Malgré aussi le chagrin que pourrait ressentir son père. Ce triomphe est aussi le triomphe de l'amour sur l'amour propre. En effet à l'époque il

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (65.1 Kb)   docx (7.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com