DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Certains Penseurs Nous Incitent À Croire Que Le Bonheur Se Trouve Dans La Liberté. D'autres, Au Contraire, Ne Le Voie Que Dans La Soumission À Une Règle.

Mémoires Gratuits : Certains Penseurs Nous Incitent À Croire Que Le Bonheur Se Trouve Dans La Liberté. D'autres, Au Contraire, Ne Le Voie Que Dans La Soumission À Une Règle.. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

le bonheur réside en cette dite liberté. Imaginons maintenant le cas où une personne jouirait d’une liberté sans limite. Elle pourrait faire et avoir tout ce qu’elle désire. On pourrait alors croire que, oui ! , voila la clé du bonheur, car être heureux n’est-il pas posséder ce que l’on désire ? Oui, mais à quel prix ? On connait tous ce fameux dicton « Ma liberté s’arrête là ou celle des autres commence. ». La liberté absolue n’est donc pas imaginable sans empiéter sur la liberté d’autrui. Camus ne dit-il pas, par la boude de Caligula « On est toujours libre aux dépens de quelqu’un. » ? On pourrait se contenter d’un bonheur égoïste, débordant sur la liberté, et donc sur le bonheur des autres. Mais combien de temps faudrait-il pour que tous fuient une telle personne ? Combien de temps faudrait-il pour que cette personne se retrouve complètement isolée ? Et comment, enfin, pourrait-elle continuer à être heureuse, entourée uniquement de solitude ? Alors, oui, la liberté contribue au bonheur, mais ne l’englobe pas dans son entièreté.

Maintenant que nous avons parlé de la liberté, intéressons nous à la soumission à une règle. Peut-on considérer que le bonheur réside dans cette soumission ? Encore une fois, il nous faut nuancer, car des règles trop astreignantes rendant la liberté impossible nous mettraient alors de ce fait dans l’impossibilité d’être heureux. Une vie réglée à la lettre et sans la moindre place pour la fantaisie ne serait pas épanouissante. Cependant, sans règles, la société sombrerait dans l’anarchie la plus totale, et le bonheur y serait alors fortement mis à mal. Le bonheur a donc besoin de règles. Mais lesquelles ? Je pense que certaines nous sont imposées par la société, comme les droits et obligations de chaque citoyen. Mais il appartient à chacun de définir les valeurs et les règles qui lui sont chères et qui lui permettraient d’accéder à ce bonheur tant convoité. Quelques uns comme les moines ou les sœurs se basent sur les règles de Saints. D’autre sur des idéologies des plus athées. Tout est bon tant qu’on y trouve son compte. Une chose me dérange toutefois dans cet énoncé. Le terme de « soumission » s’assimile un peu trop facilement dans mon esprit à la servilité ou à l’obéissance bête et aveugle. Suivre une règle de vie, d’accord, c’est même important pour trouver un équilibre dans son existence. Mais il faut se méfier de ne pas plonger dans les dogmes et les idées toutes faites. C’est ainsi que fonctionnent les sectes. Prétextant aider à trouver le bonheur, elles enchainent les gens dans des pensées fausses et les amènent à sacrifier leur liberté, leur interdisant du même coup le bonheur, pour ces idéologies.

Alors, le bonheur se trouve-t-il dans la liberté ou réside-t-il dans la soumission à une règle ? Je dirais tout simplement qu’il est impossible de choisir entre la liberté ou les règles, car les deux sont intimement liés et sont nécessaires au bonheur. Celui-ci se trouve à la fois dans la liberté et dans les règles. De plus, ces deux aspects ne sont pas les seuls contribuant à rendre une personne heureuse. Bien d’autres facteurs interviennent, tous différents selon la personnalité et les besoins de chacun. Quelqu’un de libre et ayant ses propres règles de vie peut très bien être malheureuse. Le bonheur est très subjectif, et quelqu’un ayant « tout pour être heureux » peut très bien porter en lui un mal être profond, alors que certaines personnes vivant dans la misère sont heureuses de leur

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (67.8 Kb)   docx (7.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com