DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Littérature Française M1

TD : Littérature Française M1. Rechercher de 53 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  14 Mars 2023  •  TD  •  6 746 Mots (27 Pages)  •  172 Vues

Page 1 sur 27

Littérature et Art (fin XVIII-début XX)

16/01/2023

Clé: “Musiciennes” sur moodle

Travailler sur un personnage de fiction, sur un tableau, comédie musicale, roman qui contient une musicienne, pas forcément professionnelle.

Représentation : pas un musicien réel

Voir Dickens (pour le sujet de mémoire)

Problématique : comment les femmes sont représentées, quel est leur rapport avec la musique ?

Il peut y avoir des petites références aux hommes.

Méthodologie : petite présentation et puis représentation de la femme

  • Approche intermédiale (inter artes) : dialogue entre les arts, production textuelle dialogue avec celle artistique. Ensuite, un texte, une œuvre d’art, un film dépendent d’un contexte médiatique : Il faut tenir en considération dans l’analyse littéraire.
  • Approche mythopoétique : comment une figure mythique va marquer un imaginaire culturel, géographique : travailler sur les réecritures, les remaniement…
  • Exemple : travailler sur les allégories de la musique mises en relations avec les différents portraits des musiciennes.
  • Sociopoétique : texte pas conçu comme un commentaire, une analyse des figures des styles, une mais replacer dans un champ lexical des pratiques sociales et culturelles (interroger la place de la femme et la pratique de la musique)

Pratique musicale des femmes au XIX siècle : Madame Bovary dans Flaubert, De Musset Emmeline.

Quelles étaient les méthodes utilisées par les musiciennes ? La réponse nous permet de mettre en rapport Emma avec d’autres musiciennes et l’inscrire dans le contexte historique de référence.

  • Etudes sur le genre : place de la femme dans l’industrie musicale et médiatique du XIX siècle. Voir Jacquet de la guerre

Apprendre la musique au XIX : élément favorisable socialement, à la diff. de la danse.

Allégorie : figure rhétorique qui consiste dans une représentation incarnée d’une telle idée, cela nous permet de toucher un imaginaire passé. Reflet d’un discours normatif sur une idée. Définitoire et normative.

Acta Sanctorum (Passio Sanctae Caecilia)

La figure de Sainte Cécile : conception et discours sur la féminité dans la musique.

Elle était sainte patronne au XVI siècle.

Littérature de colportage : letteratura circolante

Cécile sainte martyre convertie au christianisme, se marie, le mari se convertie.

Il y a une seule référence à la musique de Cécile qui se couvre les oreilles.

Dans la traduction on commence à associer Cécile à une figure musicale, en enlevant « in corde suo ».

Raphael avec L’extase de sainte Cécile, Pinacothèque de Bologne 1514-1516 change complètement l’imaginaire de Sainte Cécile. En bas du tableau il y a la « musica instrumentalis » (la musique moins importante), il y a un petit orgue portatif porté par Cécile, on dirait qu’elle l’a positionné au-dessus, cela représente la deuxième dimension de musique ; « musica humana », l’instrument accompagné par le chant.

Le chœur de chérubins a l’air d’ouvrir le ciel (« musica mundana »), c’est la musique des sphères, une supra musique, dans l’harmonie et formes du monde. Harmonie, terme d’ailleurs emprunté à la musique. La seule qui a accès à cette musique est Cécile qui est en extase musicale.

Cette tripartition hiérarchique remonte à l’antiquité.

Ce tableau crée une mode picturale. Pour différencier l’art de l’église de l’opéra, pour éviter de la contaminer. Cécile incarne ainsi cette pureté musicale à laquelle chaque croyant doit tendre.

Même travail sur le regard concernant Cécile, il y a ici un autre instrument représenté exactement comme on jouait à l’époque.

Simon Vouet, Sainte Cécile. Vers 1626 : Cécile ne touche pas l’instrument.

Rubens, Sainte Cécile, 1639-1640 : les mains juste au-dessus du clavier, elle ne joue pas, elle est distrait par une sorte de musique absolue.

Le Dominiquin, Sainte Cécile avec un ange tenant une partition, 1616-1617

Jacques Stella, Sainte Cécile, 1626 : regard toujours tourné vers le ciel

Les instruments changent dans les tableaux

Carlo Dolci, Sainte Cécile, 1669 : elle regarde le clavier, elle semble être plus concentré vers l’instrument

Gentileschi, Sainte Cécile avec un ange, 1621 : association de Cécile comme fille de bonne famille.

Jacques Blanchard, Sainte Cécile, 1630-1637 : la sainte avec un ange.

Saraceni, Sisto Badalocchio

Dante Rosseti, pré-raphaeile, illustre le poème de Tennyson « The palace of Art », 1857 où l’on retouvre une relation charnelle entre Cécile et l’ange.

Ellenrieder, Heilige Cacilia, 1838

Paul Delaroche, sainte Cécile marque les écrivains du XIX siècle.

La Cécile de Waterhouse est d’un état plus méditatif, presque endormie dans Saint Cecile, 1895.

Edward Reginald Frampton, Saint Cecily, 1904.

Joshua Reynolds, Mrs Billington as Saint Cecilia, 1789.

Représentation musicale dans Nana d’Emile Zola.

John Russel, Portrait d’Emile di Visme jouant de la harpe à pédales, 1795.

La construction du patronage de la sainte a été très arbitraire.

23/01/2023

  • Exposé : lundi 3 avril
  • Comment la figure de Sainte Cécile s’inscrit dans la fiction et pourquoi
  • XIX siècle la hiérarchie des musiques se renverse, la musique instrumentale devient la plus importante comme une sonata du piano, une symphonie.

La voix commence à couvrir un rôle secondaire parce qu’il n’y a pas un message, pas de langue.

La musique instrumentale porte un langage universel au-dessus de tout et qui n’est pas chargé d’un message particulier🡪vision élitiste de la musique.

Il y aura des critiques envers cette vision limitante, parce que pas tout le monde peut comprendre.

Donc, nombreux écrits théoriques se développent à partir de cette période et pour illustrer ces écrits les écrivains mettent en scène des représentations de musiciens.

Sainte Cécile incarne parfaitement ce modèle d’écoutrice absolu.

Elle a eu un succès iconographique monumentale.

  • Seconde moitié du XX siècle mouvement féministe au nom de Sainte Cécilia : « Cecilia reclaimed ».

Ici cette figure est incriminée « sainte patronnée », « nature genré de la nature musicale ». Ces textes remettent en cause la centralité de la femme comme pratique musicale. Ces images circulées finalement ont cloisonné la pratique musicale, quelque chose de jugé comme « acceptable ». Cela pose déjà la question du régime médiatique.

Mauvaise réception de la figure de la musicienne selon cette vision féministe.

  • Pag 102-103

Hoffman auteur et musicien du XIX siècle qui écrit en langue allemande. Nouvelles de personnages de musiciens comme « Kreisleriana », « Dom Juan ».

Il arrive en France par le biais de traduction. Il a beaucoup de succès partout en Europe et tout le monde commence à écrire à sa manière. Il lance un peu le genre fantastique. Il est rare le transfert culturel dans cette période, il y avait pas encore une mondialisation.

Extrait tiré du « Le Chien Berganza »

Le protagoniste est un chien qui va chez une famille bourgeoise. Il y a une mise en scène étonnante d’une jeune fille.

Il faut parler de la pratique de l’époque du tableau vivant, c’est-à-dire un divertissement social où on demandait une reconstitution d’un tableau commun. C’était une mode qui animait les soirées du XVIII siècle.

Parfois c’était une manière des femmes de mettre en avant.

Goethe parle de cette pratique dans les « Affinités Elective ».

Quelle image de la musicienne est construit à partir de ce tableau vivant ?

Dans la Sainte Cécile de Carlo Dolci[1] est plus concentrée vers l’instrument, une dimension plus intime avec la pratique musicale. Dans la représentation de Hoffmann on sait qu’elle est une excellente musicienne. Dans le tableau vivant on voit une musicienne qui est loin de sa musique, mais c’est juste une interprétation du musicien. C’est la musica mundana. La jeune femme est complètement instrumentalisée pour mettre en valeur une partition musicale, bien qu’on sache son talent, afin de mettre l’accent sur l’art du musicien.

...

Télécharger au format  txt (44.6 Kb)   pdf (263.3 Kb)   docx (671.1 Kb)  
Voir 26 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com