DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Gestion De Trésorerie Et Relation Bancaire

Mémoire : Gestion De Trésorerie Et Relation Bancaire. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 7

n besoin de trésorerie ?

Une entreprise manque de trésorerie lorsque les crédits et les avoirs dont elle peut disposer sont insuffisants pour payer ses fournisseurs, ses salariés ou autres créanciers (impôts, charges sociales…), à la date prévue. Deux situations peuvent alors se présenter : Si le besoin de trésorerie est ponctuel, il peut éventuellement être financé par une facilité de caisse, c’est-à-dire une autorisation de débit passager en compte. En général, l’accord préalable avec la banque précise que le solde du compte doit revenir positif plusieurs jours par mois. Si le besoin de trésorerie est permanent, il existe alors des financements spécifiques à étudier avec sa banque (escompte, affacturage). Dans quelques cas, le besoin peut être financé par un découvert autorisé et nécessite, là aussi, une autorisation préalable.

4

5

Comment détecter un besoin de trésorerie ?

Un besoin de trésorerie peut avoir pour origine un déséquilibre dans la structure du bilan. Vérifiez que les capitaux permanents (c’està-dire les fonds propres et les dettes à long terme), non utilisés pour financer vos investissements, sont suffisants pour couvrir les besoins de votre cycle d’exploitation (c’est-àdire les stocks, les créances clients moins les dettes fournisseurs). Si c’est le cas, un besoin de trésorerie peut néanmoins apparaître de façon ponctuelle. Détecter un besoin de trésorerie nécessite un suivi permanent de vos flux d’encaissements et de décaissements (tableau de bord ou tableau de suivi de trésorerie).

6

7

Comment se constituer un tableau de bord ?

Grâce à un tableau qui récapitule les mouvements (tableau de bord) au jour le jour, et anticipe la situation à venir en tenant compte des dates d’échéances, vous pouvez juger de l’état présent et futur de votre trésorerie, et ainsi détecter à l’avance un besoin de trésorerie à venir. Votre tableau de bord doit inclure d’une part vos investissements et charges courantes, et d’autre part les paiements attendus de vos clients. Dans les deux cas, vous tiendrez compte des dates d’échéances de vos décaissements et encaissements.

8

9

Comment faire pour limiter le besoin de trésorerie ?

Pour réduire vos décalages de trésorerie, pensez à envoyer votre facture dès la prestation réalisée et rapprocher les encaissements reçus avec les dates de paiement initialement prévues. Pensez aussi à relancer les clients qui n’ont pas payé. Vous pouvez également quand c’est possible, chercher à réduire les délais de paiement consentis à vos clients. Vous pouvez enfin limiter vos stocks au juste nécessaire.

10

11

Quelle peut être l’origine d’un besoin de trésorerie ?

L’évolution de vos besoins de trésorerie est souvent un des révélateurs de l’état de santé de votre entreprise. Une détérioration de votre trésorerie peut être due à l’une des causes suivantes (liste non limitative) : Croissance rapide du chiffre d’affaires avec une marge commerciale insuffisante Augmentation des stocks Retard de paiement de vos clients, Impayé important d’un client, Réduction des délais accordés par vos fournisseurs Charges trop importantes (salaires, loyers…) Activité devenue déficitaire ce qui laisse envisager des pertes en fin d’année. Investissements réalisés avec des financements insuffisants Endettement excessif Prélèvements de l’exploitant trop importants

13

12

Il est nécessaire d’analyser seul, avec votre expert comptable ou votre conseiller bancaire, les points suivants : l’évolution de votre chiffre d’affaires, les délais de règlements de vos clients et de vos fournisseurs, l’organisation et la rotation de vos stocks, vos dettes fiscales et sociales.

Des stratégies d’adaptation peuvent être mises en oeuvre comme l’intensification ou la réorientation de la politique commerciale pour compenser une baisse du chiffre d’affaires, une réduction des délais de paiement, une amélioration de la facturation et des relances, etc. Le travail de suivi de la trésorerie est particulièrement important puisque son insuffisance peut mettre votre entreprise en difficulté, voire même en danger.

14

15

L’étude de votre dossier de besoin de trésorerie

Lorsque vous prévoyez un besoin de trésorerie, prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire le plus tôt possible. Ainsi il pourra étudier avec vous le meilleur moyen de répondre à ce besoin. Apportez-lui votre dernier bilan, votre compte de résultat et le cas échéant un plan de trésorerie prévisionnel pour lui permettre de s’assurer de la capacité de votre entreprise à faire face à ses engagements. Un équilibre doit être respecté entre vos propres ressources (capital, comptes courants, bénéfices laissés dans l’entreprise,...) et le montant des crédits accordés à long terme ou à court terme par les partenaires de votre entreprise (banque, fournisseurs,…). Par ailleurs, ces crédits doivent correspondre à un besoin identifié (financement du poste client, financement du stock, décalage ponctuel entre encaissements et décaissements,…).

16

17

Les solutions qui peuvent être proposées par la banque

Votre banque peut vous proposer des solutions adaptées, en fonction de la situation comptable et financière de votre entreprise.

18

La facilité de caisse La facilité de caisse (quelques jours de solde débiteur par mois) est le mode de financement le plus fréquemment utilisé, surtout lorsque les besoins sont ponctuels. Un plafond est fixé et vous payez des agios (intérêts débiteurs) sur les sommes qui vous ont été avancées et ce, sur la durée de l’avance. Le découvert autorisé Le recours au découvert avec un maximum autorisé (plus d’un mois consécutif de solde débiteur) est plus rare et limité à des besoins de financement bien identifiés. Là aussi, il y aura paiement d’agios en fonction des montants utilisés et des durées. Si le besoin de trésorerie est lié aux délais de paiement que vous consentez à vos clients, votre banque peut vous proposer de le financer sur présentation de vos lettres de change ou de vos factures.

19

L’escompte Vous devez faire parvenir à la banque la preuve de la créance, matérialisée par une traite ou effet de commerce (lettre de change), signée et acceptée par le tiré, c’est-à-dire en accord avec votre client (voir le mini-guide « La lettre de change »). La banque vous fait l’avance immédiatement sur votre compte du montant de la traite, moyennant le paiement d’intérêts bancaires. La banque se rembourse par le paiement de la lettre de change, à son échéance.

L’affacturage Vous transmettez vos créances commerciales (c’est-à-dire vos factures émises) à une société d’affacturage (Factor), avec laquelle vous avez au préalable conclu un contrat d’affacturage. Le Factor vous règle par avance le montant de la créance, et prend en charge le recouvrement de celle-ci. Cette solution s’avère intéressante, puisqu’elle vous permet d’éviter le suivi de vos impayés, et des délais de paiement. Financement des Marchés Publics Pour les professionnels qui travaillent avec le secteur public ou parapublic, et dont les délais de règlement sont parfois importants, l’organisme financier institutionnel OSEO, propose des crédits de trésorerie adaptés, en complément de l’intervention bancaire.

21

20

Quels sont les risques ?

Lorsque la provision du compte

...

Télécharger au format  txt (12 Kb)   pdf (112.4 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com