DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Knowledge management cas

Cours : Knowledge management cas. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  12 Mars 2016  •  Cours  •  1 168 Mots (5 Pages)  •  727 Vues

Page 1 sur 5

Knowledge Management

Séance 1  KM : Une discipline en cours de construction

  1. Ancrage théorique

  1. Nature de la firme : Perspective classique

Firme = Lieu d’allocation des ressources

J’alloue les ressources de la firme là où je pense qu’elles vont être utilisées le plus rentablement possible.

Théorie des transactions : Coase, Williamson

L’information est supposée avoir 3 caractéristiques :

Rare car asymétrie informationnelle

Je peux l’acquérir

Chaque info supérieure va être rentable (rendements croissants)

  1. Perspective renouvelée

Routines : gain de temps en coordination

Approche évolutionniste : Penrose

Knowledge based view

Firme plus efficace que le marché pour créer de nouvelles connaissances qui vont faire sa performance

Connaissance : Les hypothèses

Rareté d’attention : Qu’est ce que je vais regarder en priorité

Création

Trop d’infos tue l’info

  1. Les principes des NFO
  • La complexité se gère par l’autonomie : La seule façon d’éviter d’etre surchargé par la complexité c’est que chacun prenne une partie de la complexité. Il doit donc être autonome pour gérer la complexité.

Un système complexe : bcp d’éléments en interaction et ces interactions sont incertaines

Compliqué : Bpc d’éléments en interaction mais elles sont certaines

Ex : La construction d’un airbus est compliquée.

La gestion d’une entreprise est complexe. 1ere incertitude : L’individu, 2e incertitude : l’environnement.

  • La coopération est effective : Autonomie et coopération marchent ensemble
  • La connaissance est au cœur de la performance

  1. Le concept de connaissance

La connaissance nous aide à comprendre l’environnement. C’est une activité cognitive individuelle. C’est un pb de représentation.

La connaissance est justifiée.

1er grand monde de la justification : L’expérience/ la pratique

2: Justification scientifique. Chaque science a des protocoles scientifiques. C’est le respect de ces protocoles qui fait que la connaissance est justifiée (valable)

3: L’autorité. On le croit parce que c’est qqn qui a un certain statut (prof, parent…)

  1. Un pb de représentation

La façon dont on se représente les choses détermine la façon dont on voit les choses. Cad que face à une même situation, 2 individus ne vont pas voir la même chose.

Les relations entre data, info et knowledge

On filtre les datas en fonction de ce qu’on sait déjà et en fonction de nos attentes

Stimuli, data, information and knowledge

Stimuli : par exemple l’ouie, la vue

Une fois que les stimulis sont filtrés, ça devient une data, puis ça devient un concept càd une info

La valeur est une croyance qui n’est pas justifiée. Elle peut être légitimée par la culture.

Si on arrive à justifier une valeur, ça devient une connaissance

Plus on accumule de connaissance, plus on voit le monde de façon riche et plus on peut prendre les bonnes décisions car on a bcp d’infos.

  1. Définition

Empiristes VS Innéistes

Knowing : Il y a tjs une interaction entre connaissance et action

Le knowledge va permettre de …… le knowing

Le knowing va permettre de dvp le knowledge

  1. Le lien connaissance tacite et explicite
  1. KM : Définition

Comment capturer les connaissances explicites ou tacites d’une organisation pour en faciliter l’accès, le partage et la réutilisation ?

Améliorer le partage des connaissances et le travail coopératif au sein d’une organisation

Disséminer les meilleures pratiques

Préserver les connaissances passées pour les réutiliser

  • Accès – Partage – Réutilisation

Séance 2  Capitalisation et processus de codification

  1. Le processus de capitalisation

Etapes clés

Point important : mémorisation. On peut utiliser des mémoires organisationnelles pour stocker sur des supports différents des individus (bases de connaissances).

Il va falloir transférer cette mémoire et il faut que ce transfert soit réussi sinon il n’y a pas appropriation ni partage.

Not invented here : Phénomène qui part du constat de la difficulté de transfert de la connaissance

Transfert : le Cycle vertueux des connaissances (cycle de Nonaka)

Transfert direct : connaissances tacites à connaissances tacites

Compagnonnage : On a un senior, on met avec lui 1 jeune apprenti qui apprend le métier.

Communautés de pratiques  Ex : communautés religieuses, communautés de golf etc.. « Cultivez vos communautés de pratiques » Wenger.

Transfert indirect : connaissances explicites à tacites

Il faut regarder quelles sont les connaissances pertinentes que j’ai intérêt à gérer ;

Il va falloir ensuite que je les codifie ;

Les stocke ;

Diffuse (push (on vous envoie l’info) ou pull(vous allez chercher l’info)) ;

Appropriation ;

Partage.

Avantages et inconvénients des types de transfert

Direct :  +      Appropriation + facile

                   Transfert complet

  •   Cible limitée

Indirect :  + Cible étendue

              -  Transfert incomplet ( + et -)

Les différentes méthodes de capitalisation

Une cartographie d’expert est une méthode hybride car il y a une partie TD et TI

  1. Le processus de codification

Un processus non neutre et complexe

Une codification est plus ou moins abstraite. Si on la fait trop concrète cela va rigidifier l’organisation. Si on la fait trop abstraite on n’a pas les bénéfices attendus.

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (213.5 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com