DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Gouvernance Et Controle De Gestion

Mémoires Gratuits : Gouvernance Et Controle De Gestion. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 37

bilité de prendre des décisions, sous contraintes de résultats fi.

Invention du CDG comme 1 syst intégré de management (GM), possible grâce aux dvlpts de la compta fi puis indus (compta qui informe les décideurs sur les coûts, calcul coûts de revient, suivi des flux, surveillance et comparaison entre le réel et la prévision), et à son utilisation comme syst de management par TAYLOR (naissance du coût standard ou coût préétabli, écarts). Il rend le CDG possible en changeant l’org, il aurait ainsi introduit le ctrl ds les ateliers, alors que SLOAN et BROWN chez GM l’auraient étendu aux managers.

D’où une double filiation ingénieurique et financière marquera les dvlpts ultérieurs du CDG : son invention comme 1 syst cohérent de management (GM), qui n’aurait pas été possible sans les travaux de TAYLOR, et plus généralement sans le dvlpt de la compta indus.

II. DEF ET RÔLES DU CDG

Traduction de l’anglo-américain : management control = pilotage, maitrise de la gestion.

R.N ANTHONY (1965), père fondateur de la discipline CDG à la Harvard Business School : CDG (mangement control) est le processus par lequel les managers obtiennent l’assurance que les ressources sont obtenues et utilisées de manière efficace et efficiente pr la réalisation des objectifs de l’org.

3 éléments à souligner :

. CDG s’adresse aux managers (ceux qui ont 1 certain pouvoir de décision et qui doivent faire travailler d’autres pers)

. CDG doit s’assurer de l’efficacité (atteindre ses objectifs), de l’efficience (les atteindre en minimisant les moyens utilisés), et de la pertinence (s’assurer que les moyens alloués sont cohérents avec les objectifs). L’objectif de l’économie revient à se procurer les ressources au moindre coût. Cf : triangle d’or de la perf.

. CDG doit permettre à l’org d’atteindre ses objectifs.

R.N ANTHONY (1988) : CDG est le processus par lequel les managers influencent d’autres membres de l’org pr mettre en œuvre les stratégies de l’org.

R.N ANTHONY présent aussi le CDG comme l’1 des 3 niveaux de ctrl possible, encadré en amont et aval par le planning (ou planification) stratégique et par le ctrl opérationnel, qui s’articulent dans un emboitement, le plus souvent gigogne, qui articule la stratégie (ctrl stratégique, planification stratégique), la tactique (CDG) et les opérations (ctrl opé, ctrl des taches, ctrl taylorien classique des act quotidiennes et répétitives) :

. planning stratégique : processus de décision concernant les objectifs de l’org et les stratégies pr atteindre ces buts.

. but de CDG est de mettre en œuvre les stratégies issues du processus de planification stratégique et ainsi d’atteindre les objectifs de l’org.

. ctrl opérationnel (ou ctrl des taches) : processus par lequel on s’assure que les taches spécifiques sont réalisées de manière efficace et efficiente.

CDG : syst de ctrl cybernétique permettant à la DIR de s’assurer que les objectifs fixés ds le cadre de la stratégie vont être réalisés, il facilite le pilotage et la convergence des buts ds l’org. Le pilotage cybernétique peut être explicité en 4 étapes grâce au modèle classique de N.E DEMING : PDCA.

. PLAN : norme, prévision, objectif, tendance, via benchmarking ou en faisant participer ceux qui sont contrôlés ( DPPO (Octave GELINIER) avec le pb lors de la discussion des objectifs, la pers contrôlée a intérêt à minimiser la difficulté des objectifs qui lui sont assignés afin de s’assurer qu’elle pourra les atteindre (processus budgétaire = slack budgétaire)

. DO : ressources humaines, fi et matérielles.

. CHECK : comparaison norme/résultat selon nb produits, tps passé, mesures comptable et fi…

. ACT : analyse des résultats, actions correctives si écarts significatifs (feedback, peuvent conduire à modifier le processus de transfo et ou les sources mises en œuvre dans ce processus), gratifications (primes monétaires ou non) et ou sanctions aux responsables.

CDG = syst de mise en œuvre de la stratégie.

Ce modèle de gestion permet la DPO (gestion par les résultats), s’inspirant d’une représentation cybernétique de l’org et envisageant l’org comme un syst.

La théorie systémique montre que, ds 1 syst, ensemble d’éléments en interaction, c’est la structure qui importe pr comprendre le fonctionnement davantage que la nature particulière des éléments. En management, décrire 1 org selon la théorie systémique, c’est la décomposer en différents sous-syst en interaction : 1 syst opérant (usine, magasin), 1 syst de pilotage (DIR), et 1 syst d’information.

Un syst est dit cybernétique (mot grec : gouvernement, pilotage) s’il est 1 syst capable d’atteindre 1 objectif, quelle que soit l’évolution de son envir, grâce à 1 mécanisme de ctrl par rétroaction (état actuel du syst comparé à l’état souhaité, tout écart requiert ainsi 1 ajustement) ( CDG est ainsi 1 processus cybernétique qui vise à identifier les différences entre les objectifs et le niveau réel de perf afin de déclencher des mesures d’ajustement lorsque des écarts sont identifiés.

Avec la gestion par objectif de type cybernétique : ctrl essentiellement réalisé a posteriori sur les résultats réalisés, et permet de gérer par exception (seulement lorsqu’il y a des déviations notables par rapport aux objectifs)

CDG : ensemble de techniques qui ont en commun de concourir au ctrl à distance sur la base d’indicateurs quantifiés, ds 1 optique contractuelle. L’échange se résume à un peu plus de liberté ou d’autonomie au prix d’un peu plus de responsabilité. La délégation s’accompagne de l’obligation de rendre cpte. Il y a 1 engagement préalable portant sur 1 résultat à atteindre, 1 explicitation des modalités d’éval puis, a posteriori, l’éval ou la mesure de la perf.

Mécanismes de ctrl visent à influencer les comportements des différents acteurs par la mesure de leurs résultats. Les effets du CDG sur l’orientation des comportements se font sentir à 4 niveaux :

. PLANIFICATION : forme de ctrl ex ante (fournit infos nécessaires pr guider les actions des individus, le simple fait de fixer des objectifs oriente les comportements)

. MESURE : forme de ctrl ex ante (savoir ce qui va être mesuré guide l’action des opérationnels et affecte leurs perceptions et oriente leur attention sur certains éléments de l’act) et ex post (la mesure fournit les infos nécessaires pr corriger l’action ds le cadre du feeback)

. FEEDBACK : infos fournies sur le comportement au W et les résultats. Moyen de ctrl ex post à 3 niveaux (cela fournit l’info nécessaire pr des actions correctives et donne les infos nécessaires à 1 récompense ou sanction par comparaison avec le plan)

. EVALUATION ET RECOMPENSES : moyens de ctrl ex post. Eval par rapport aux standards préétablis et aux plans. Récompenses extrinsèques (se manifeste de manière tangible : prime, promotion) ou intrinsèque (si elle induit 1 certaine satisfaction pr le contrôlé). Moyens de ctrl également ex ante ds la mesure où l’anticipation des rétributions permet d’influencer les comportements ds les sens des buts organisationnels voulus (en accroissant les enjeux liés aux processus de ctrl)

CDG : dispositif de management très efficace ds de nombreuses org. 3 avantages principaux de ce type de management :

. langage commun à l’ensemble de l’org en s’appuyant sur des données comptables et fi (permet de communiquer ds l’org et d’orienter les comportements, quel que soit les produits ou services proposés)

. favorise la gestion à distance et la décentralisation la prise de décision en échange du ctrl des résultats (responsables sur le terrain au plus proche des opé, assurant 1 meilleure qualité de l’info et permettant 1 meilleure réactivité ds la prise de décision, en laissant du tps à la DG pr se concentrer sur les décisions importantes, plus stratégiques qu’opérationnelles)

. et permet de responsabiliser, d’évaluer et donc de motiver (les salariés à partir d’objectifs qui leur ont été fixés = outil de gouvernement des hommes à tous les niveaux de l’org pr s’assurer que chacun fait des efforts dans l’intérêt de l’org)

III. HYPOTHESES ET LIMITES DU CDG

CDG = modèle de management reposant sur une double représentation de l’org : pyramidale (représentation hiérarchique de l’org, DIR peut fixer des objectifs à chacune de ses entités en déclinant les objectifs généraux en des objectifs intermédiaires ou locaux) et processuelle (l’org ou l’act est considérée comme un processus de transfo de ressources (inputs) en 1 ou + produits ou services (outputs), et repose comme tout modèle sur des hypothèses.

A. MODELE RATIONNEL DU CONTRÔLE ET CONDITIONS D’APPLICATION

Henri BOUQUIN : décomposition du processus rationnel de ctrl en 3 étapes, avec les conditions requises d’application du ctrl rationnel :

.FINALISATION (avant) :

...

Télécharger au format  txt (55.1 Kb)   pdf (451.4 Kb)   docx (31.2 Kb)  
Voir 36 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com