DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le voyage de quête dans Rue des Boutiques Obscures et Pour que tu ne perdes pas dans le quartier

Résumé : Le voyage de quête dans Rue des Boutiques Obscures et Pour que tu ne perdes pas dans le quartier. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  28 Juillet 2020  •  Résumé  •  739 Mots (3 Pages)  •  28 Vues

Page 1 sur 3

Titre :

Le voyage de quête dans Rue des Boutiques Obscures et Pour que tu ne perdes pas dans le quartier de Patrick Modiano.

Problématique :

Comment comprendre le voyage de quête sous la plume de Modiano ?

Résumé:

Patrick Modiano est le lauréat du prix Nobel de littérature en 2014 et il excelle dans l’écriture de mémoire à l’aide de laquelle les protagonistes du roman poursuivent inlassablement le passéet la racine. Nous allons choisir Rue des Boutiques Obscures et Pour que tu ne perdes pas dans le quartier pour effectuer la critique thématique sur «le voyage de quête ». Tout d’abord, parallèlement à la quête du passé flou chez personnages principaux sous sa plume, Modiano réfléchit également à sa vie et recherche la réalité idéale à travers l’écriture. Ensuite, le voyage de quête se déroule dans le chevauchement du temps et de l’espace. De plus, les histoires ont lieu dans l’atmosphère poétique et nostalgique, alors que les amateurs de romans policiers y entendent des échos familiers. Par conséquent, le mémoire se construit autour de trois chapitres.

Dans le premier chapitre, nous explorons l’objet de la quête du point de vue du protagoniste et de l’auteur Modiano. Dans Rue des Boutiques Obscures et Pour que tu ne perdes pas dans le quartier, tous les deux héros sont en quête de l’identité et du passé, mais le héros du premier roman se concentre sur la quête de l’identité de soi, tandis que celui du second roman se penche sur la quête de l’identité d’une personne ayant liens étroit avec lui, àtravers laquelle le héros réveille ses propres expériences et cherche son identité. Pourtant toute s ces quête d’identité aboutissent finalement à l’obscurité. Losque la quête semble destinée àune tragédie, une solution apparaît dans Pour que tu ne perdes pas dans le quartier : le personnage se donne une nouvelle identitéen oubliant volontairement son passé. Ensuite, selon la confession de Modiano dans les entretiens au fils des ans et les similitudes entre l’intrigue du roman et l’expérience personnelle de Modiano, on peut voir que l’auteur cherche dans son écriture un moyen pour se guérir de la mauvaise enfance et des souvenirs désagréables : reconstruire une réalitéidéale.

Dans le deuxième chapitre, nous analyserons les caractéristiques du récit du roman à partir du temps et de l’espace pour rétablir le voyage de quête tridimensionnel. Tout d’abord, selon les quatre types de narration présentés par Gérard Genette, la narration ultérieure et intercalée permettent au protagoniste de retrouver constamment son expérience entre le passé, la réalité et le futur, d’où un effet de labyrinthe temporel.

Ensuite, la ville constitue le milieux de mémoire, dans laquelle la rencontre et la perte de connexion des protagonistes impliquent la relation fragile et éphémère entre les gens dans l’espace public. Le voyage de quête sans résultat entre les villes montre également l’incertitude du destin et de l’identité.

Modiano est souvent appelé « l’âme d’un poète enveloppé dans un manteau de détective », nous allons donc analyser les éléments poétiques et les traces de romans policiers au cours du voyage de quête dans le troisième chapitre. Tout d’abord, la nostalgie prend chez Modiano la forme d’une quête paradoxale, sans résultat et parfois même sans objet. C’est la quête incertaine

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (38 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com